Livres, actualités : tout sur Ernest Hemingway

La rédaction - 03.08.2020

Hemingway Memorial, Sun Valley, ID


Né le 21 juillet 1899 dans l'État de l'Illinois, aux États-Unis, à la fois écrivain et journaliste, Ernest Hemingway laisse une écriture et un style incontournables dans l'histoire de la littérature américaine, souvent cité en exemple lorsqu'il s'agit d'évoquer une économie de moyens au service d'une prose efficace, mais aussi surprenante. Après avoir servi dans les rangs de l'armée américaine lors de la Première Guerre mondiale, en France et en Italie, Hemingway conserve un goût pour l'Europe qui marquera sa jeunesse.

Installé à Paris au début des années 1920, Hemingway y fait la connaissance de Gertrude Stein et, dans son sillage, de nombreux écrivains américains expatriés à Paris, membres de la « Lost Generation » pour certains, dont T.S. Eliot, John Dos Passos ou encore Ezra Pound. Après la publication de son premier roman Le soleil se lève aussi, puis de L'adieu aux armes, il quitte la France pour s'installer à Key West, en Floride. Il quitte sa retraite à l'occasion d'événements d'ampleur mondiale, la guerre civile d'Espagne et la Seconde Guerre mondiale.

À son retour aux États-Unis, au début des années 1960, Ernest Hemingway est malade, aussi bien physiquement que mentalement, et il se suicide le 2 juillet 1961. Il laisse derrière lui Pour qui sonne le glas, Le Vieil homme et la mer, ou encore Paris est une fête.

Photographie : Thomas Hawk, CC BY-NC 2.0

 

Hemingway restera de cire pour hanter Cuba

La ressemblance est frappante : on s'attendrait presque à ce qu'il réclame un verre de daiquiri, sa boisson favorite, le bougre. Mais voilà, si la cité de Bayamo accueille bel et bien Ernest Hemingway, ce n'est que sa statue de cire qui sera visible. Première du genre à Cuba, cette représentation présente bien l'écrivain, regard lointain, cheveux très grisonnants et chemise noire. On la retrouvera cette oeuvre, réalisée par les frères Rafael et Barrios Leander Milán, ainsi que leur père Rafael Barrios Madrigal, dans le musée de Cire de Bayamo, évidemment, avec...

Cubains et Américains s'accordent pour restaurer l'héritage d'Hemingway

Des experts américains et cubains font leur possible pour restaurer la maison dans laquelle Ernest Hemingway a vécu pendant plus de vingt ans à Cuba. C'est entre ces murs que le lauréat du prix Nobel de littérature avait rédigé Le Vieil Homme et la mer, a-t-on indiqué à l'AFP. Les institutions culturelles américaines et cubaines devraient oeuvrer ensemble pour mener à bien cette rénovation. Un programme qui fait suite à la numérisation des archives et de documents inédits du romancier qui s'est déroulé à Cuba, et qui impliquait également les États-Unis. Un...

Un ordinateur corrige Hemingway ou Churchill : même pas la moyenne

Faire avaler à un ordinateur des classiques de la littérature prouve au moins une chose : les machines n'entendent rien au talent. Pour preuve, on a fait analyser par une des ces machines plusieurs textes, explique David Wright, directeur général du Chartered Institute of Educational Assessors, organisme qui chapeaute les conseils d'examens, entre autres. Passé au crible, un discours de Chruchill, adressé aux Anglais, en 1940, qui n'a pas du tout impressionné le PC : il y a retrouvé une foule de répétitions de "sur" ou "notre", passablement incorrectes, et plusieurs...

Anthony Hopkins sera l'Ernest Hemingway d'Andy Garcia

Si Andy Garcia est présent dans le nouveau film sur la vie de l'écrivain Ernest Hemingway, on vient d'apprendre que c'est l'acteur Anthony Hopkins qui en campera le rôle. Avec Annette Benning en plus dans le casting, on sait donc qu'il y aura du beau monde sur le plateau. Selon toute vraisemblance, le film devrait sortir courant 2010 et racontera les années cubaines du romancier, l'époque où il écrivit Le vieil homme et la mer, son amitié avec Gregorio Fuentes et sa troisième épouse. Pourtant, si le talent d'Anthony ne se discute pas... on a un peu de mal à le voir...

Hemignway : Une édition revisitée met fin à un vieux conflit familial

La semaine dernière, nous vous annoncions la décision de Patrick, seul enfant vivant d'Ernest Hemingway, de publier une version revisitée de A Moveable Feast, les mémoires de son grand-père. Cette initiative vient mettre fin à des années de conflit familial chez les Hemingway. Marie, la veuve de l'écrivain avait en effet publié ce texte à titre posthume, contre la volonté d'Ernest Hemingway. Cette publication ouvrait alors un vaste champ de bataille. Avec la nouvelle édition, Patrick entend notamment réabiliter la mémoire de sa mère.

Concours de sosies d'Hemingway en Floride : barbant ?

Chaque année, c'est la réunion phare d'hommes bedonnants à barbe blanche : non le congrès des pères Noël ne s'est pas déroulé en juillet exceptionnellement, mais celui des sosies d'Ernest Hemingway, si. Vêtus d'un pull de laine à col roulé, en dépit de la chaleur accablante, ils se retrouvent tous les ans pour tenter de choisir celui qui est le plus ressemblant, et rappelle le mieux l'auteur. Pour l'édition 2009 de ce concours un peu fantaisiste, c'est un Texan de 55 ans, David Douglas, originaire de Cypress qui s'est imposé face aux 139 autres prétendants. C'est dans...

Le petit-fils d'Hemigway réédite les mémoires de papy

Sean, le petit fils d'Ernest Hemingway a édité une nouvelle version des mémoires de son grand-père, Paris est une fête (« A Moveable Feast »). La première édition de l'ouvrage posthume fut publiée en 1964, trois ans après la mort de l'écrivain, par sa quatrième femme, Mary. Ce document retrace le passage d'Hemingway à Paris dans les années 1920, alors qu'il commençait à s'essayer à l'écriture pour gagner sa vie. En rééditant les mémoires d'Ernest Hemingway, Sean a voulu donner « une bien meilleure impression de ce qu'il cherchait à accomplir ». Il y a...

Hemingway et Stephen King censuré pour sexe, drogue et homosexualité

Stephen King, Laura Lippman, Ernest Hemingway ou David Sedaris ont subi les foudres de parents mécontents qui ont déclaré que leurs livres contenaient des choses inappropriées pour leur progéniture inscrite dans la Campbell High School. Ces petits récits comporte des thèmes comme l'homosexualité, la drogue, le sexe, et les meurtres : compréhensible quand on les voit à la télé (auraient pu affirmer les parents...) mais insupportable dans un livre que les enfants liraient. « Ils sont gorgés de sexe, de drogue et de violence. Sexe, drogue et violence. Et dans toutes les...