Livres, actualités : tout sur Jean d'Ormesson

La rédaction - 15.11.2019

Jean d'Ormesson - Prix Clara 2015


Venu au monde dans le 7e arrondissement de Paris, le 16 juin 1925, au sein d’une famille noble, Jean d'Ormesson s'engagea tardivement, de son propre aveu, dans l'écriture, trop occupé qu'il était à lire. Il publie son premier ouvrage, L’amour est un plaisir, en 1956, aux éditions Julliard, mais son livre La gloire de l’Empire, en 1971, lui vaut une reconnaissance littéraire avec le Grand Prix du roman de l’Académie française.

Secrétaire général de l’UNESCO en 1950, il devient directeur général du Figaro en 1974, puis incarna plus tard l'Académie française en devenant un de ses membres. Journaliste, chroniqueur, écrivain, philosophe, acteur à l'occasion, il était devenu l'archétype de l'écrivain français conservateur et vif d'esprit.

« Ce livre est un livre de souvenirs, on pourrait presque parler de mémoires, mais l’idée d’écrire des Mémoires me paraissait impossible. Je me disais que ce genre n’est pas très élevé dans la littérature, que les gens qui écrivent des Mémoires sont ceux qui n’ont plus rien à dire », expliquait-il alors qu'il venait de publier ce qui serait son dernier livre de son vivant.

Photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Au micro de RTL, Jean d'Ormesson parle de sa lutte contre son cancer

Si les interventions de Jean d'Ormesson sur les médias sont fréquentes, l'écrivain évoque plus rarement sa vie privée. Invité de la matinale de RTL, en compagnie du chroniqueur littéraire Bernard Lehut, l'académicien s'est pour une fois livré, évoquant ainsi le combat qu'il mène contre le cancer.         Il faut dire que Bernard Lehut avait fait les choses plutôt bien en allant directement chez Jean d'Ormesson pour l'interroger notamment sur son dernier roman, Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit, sorti chez Robert Laffont. En évoquant sa maladie, l'écrivain a...

Livre sur la Place : une inauguration en forme de soutien aux libraires

Le premier rendez-vous de la rentrée littéraire est donc officiellement ouvert, selon les bons soins d'Hélène Carrère d'Encausse, présidente d'honneur de cette 35e édition. Ce Livre sur la Place célébrera donc la langue française, mais symbolise également le soutien apporté aux librairies de la région.     Emma Navarro, libraire de L'Autre Rive et présidente de l'association Lire à Nancy     En effet, c'est avec une pointe d'émotion dans la voix qu'Emma Navarro, libraire de L'Autre Rive, évoque la situation de la librairie Stanislas, fermée plus tôt dans...

Du 13 au 15 septembre, Nancy accueille Le Livre sur la Place

Si la littérature fait traditionnellement sa rentrée en septembre, Le Livre sur la Place, à Nancy, est toujours là pour accompagner cet événement. Du 13 au 15 septembre 2013, ce sera donc la 35ème édition de ce rendez-vous désormais solidement installé sur la célèbre place Stanislas.     Une fois n'est pas coutume, la manifestation s'est dotée de trois présidents d'honneur, tous académiciens : Hélène Carrère d'Encausse, Jean d'Ormesson et Jean-Christophe Rufin. A l'appui d'une fréquentation à la hausse en 2012, avec 170 000 visiteurs, les organisateurs...

Trois présidents pour Le Livre sur la Place 2013

Le Livre sur la Place 2013, qui se déroulera à Nancy du 13 au 15 septembre 2013, aura cette année trois présidents : Hélène Carrère d'Encausse, présidente d'honneur, Jean-Christophe Rufin et Jean d'Ormesson. Ce dernier publie dans le même temps Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit. Oui, effectivement, c'est le risque, mais on ne pourra pas lui reprocher de ne pas avoir essayé d'en dire tout de même la plus grosse partie !   Pour l'inauguration, les organisateurs pourront compter sur la présence d'Amélie Nothomb, qui avait, elle, présidé l'édition 2012 de cette...

Livre de poche, livre numérique : frères jumeaux, à réconcilier

Avec l'ère numérique, dont on ne cesse de chanter les mutations qui surviennent dans l'industrie du livre, la commercialisation des oeuvres commence à prendre une nouvelle tournure. Comme le remarquait le rapport de la Mission Lescure, les internautes se plaignent régulièrement de ce que les prix de vente pratiqués pour les biens dématérialisés sont trop chers. Et le livre numérique n'y fait pas exception. Plongée dans des tableurs Excel et des lignes de comptes, pour comprendre les enjeux de la politique tarifaire en France.     En mai 2012, Hachette Livre avait fait...

Tardi, Pivot, d'Ormesson et Ponti : aux abonnés indisponibles

En cette journée où tout ce qui pourrait être publié sur le net est susceptible de devenir une vilaine farce, il faut se méfier de tout. Et comme une grande farce législative vient d'avoir lieu, il convient de jouer le jeu du 1er avril. Ainsi, en parcourant le registre ReLIRE, dont la base est désormais accessible en Open Source, plusieurs auteurs connus, dont les oeuvres sont indisponibles, vont découvrir une belle plaisanterie...         Avec une visée strictement informative, et parce que tout le monde ne peut pas savoir en permanence ce qui se passe, signalons donc...

Les Ensablés: "Adios" de Kleber Haedens (1913-1976)

L’art ne veut point de pleurs et ne transige pas, dit Verlaine. Telle devait être également la conception de Kléber Haedens en matière littéraire. J'ai lu son roman Adios (1974). Récit d’une enfance et d’une adolescence qui ne sombre jamais dans l’éloquence, l’effet, le « poétique ». Mais en lisant sa prose dépouillée, l’émotion gagne parce qu’on y rit beaucoup, et par ce rire, un moment, le temps d’une lecture, on parvient à retrouver la magie de la jeunesse et à la regretter, sans amertume.   On la goûte encore, comme l’on sent l’âme...

Pauline Dreyfus lauréate unanime du Prix de Deux magots 2013

Pauline Dreyfus vient de remporter le prix des Deux Magots, qui a récompensé, pour sa 80e édition, son livre Immortel, enfin, publié chez Grasset. Une grande première pour le prix, alors que les 13 jurés ont été unanimes sur la lauréate.        Depuis 1933, date de sa création, le Prix des Deux Magots ouvre, dès le mois de janvier, l'année littéraire ; le choix du Jury, malgré le renouvellement de la plupart de ses membres fondateurs aujourd'hui disparus, est toujours aussi diversifié et aussi peu conformiste.   1968. Cinquième candidature de Paul Morand à...