Livres, actualités : tout sur Michel Houellebecq

La rédaction - 19.11.2020

Mosaïque de Michel Houellebecq


Révélé avec Extension du domaine de la lutte, publié en 1994 par les Éditions Maurice Nadeau, Michel Houellebecq, né Michel Thomas en 1956 ou 1958 selon ses propres dires, a cultivé le mystère tout au long de sa carrière : après ce premier roman remarqué, il publie Les Particules élémentaires (1998), puis Plateforme (2001), alors qu'il vient de s'exiler en Irlande.

Après La Possibilité d'une île, en 2005, il revient en fanfare pour La Carte et le Territoire, en 2010, qui lui vaudra un Prix Goncourt et une reconnaissance encore un peu plus grande. S'il publie toujours, parallèlement à ses romans, des romans et des recueils de poésie, son livre suivant, Soumission, publié en 2015, lance un vaste débat dans la société française : il y évoque la victoire aux élections présidentielles d'un candidat ouvertement musulman. Le roman est publié le 7 janvier 2015 par les éditions Flammarion, le jour même d'un attentat islamiste contre Charlie Hebdo, ce qui alimente un peu plus la polémique.

Romancier, poète, Michel Houellebecq est également acteur, à l'occasion, dans des films de Gustave Kervern et Benoît Delépine et de Guillaume Nicloux.

Photo : Mosaïque de Clément Mitéran (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

La carte et le territoire : le Goncourt en PDF, retiré du net

Depuis hier, Florent Gallaire, l'homme par qui La carte et le territoire de Houellebecq est soudainement devenue une oeuvre sous Creative Commons, a retiré le fichier PDF de son blog. Mais pas question de renoncer à son combat. (notre actualitté) Contacté par ActuaLitté, il nous précise que sa démarche reste de promouvoir les licences libres et « les possibilités de transformation sociale qu'elles portent ». À ce titre, et en respectant la mise en demeure de Flammarion, réclamant le retrait du PDF « a pour but d'apaiser la situation avec l'éditeur Flammarion. Je pense en...

Tous les livres de Houellebecq en ebook la semaine prochaine (MàJ)

Depuis ce matin, c'est l'émeute : alors qu'un juriste a cru amusant de démontrer que La carte et le territoire était une oeuvre sous licence libre, il a joint le geste à la parole en mettant à disposition un PDF permettant de télécharger directement le livre. La démonstration tient du sophisme pur et dur, et Florent Gallaire risque de n'avoir jamais aussi bien porté son nom. En effet, selon lui, le fait que Houellebecq ait emprunté (et reconnu avoir emprunté) des morceaux de son livre à l'encyclopédie Wikipedia, par extension, le livre devait basculer sous la même licence...

Wikimedia France veut apporter une parole d'apaisement

Nécessairement, alors que Flammarion a affirmé ses positions, Wikimedia France pose les siennes. Alors que l'éditeur a mis en demeure Florent Gallaire de retirer le livre numérique qu'il a réalisé, la Fondation vient de publier un billet dévoilant la position officielle. Petit rappel : en considérant les emprunts réalisés à Wikipedia par le romancier, Florent Gallaire a estimé que par contamination, le roman, La carte et le territoire, devait alors passer en licence Creative Commons, BY-SA. Chose qui ne plaît pas du tout à l'éditeur, et pour cause. La présidente de...

Les intégristes de la liberté en guerre contre le droit d'auteur

Diderot : « Quel est le bien qui puisse appartenir à un homme si un ouvrage d’esprit, le fruit unique de son éducation, de ses études, de ses veilles, de son temps, de ses recherches, de ses observations, si les plus belles heures, les plus beaux moments de sa vie, si ses propres pensées, les sentiments de son cœur, la portion de lui-même la plus précieuse, celle qui ne périt point, celle qui l’immortalise, ne lui appartient pas ? » Les tuyaux résonnent en ce moment d’une publicité dont l’honorée victime, Michel Houellebecq, n’a même pas besoin. L’anecdote...

Houellebecq et Wikipedia : Flammarion admet la violation de licence

C'est une situation paradoxale en diable, mais pourtant, nous en sommes là : deux univers se retrouvent face à face. L'un, prônant une démarche copyleft, l'autre affirmant la seule valeur du droit d'auteur. Amusant, parce que l'un comme l'autre parle de propriété intellectuelle. Mais pas de la même manière. Contacté par ActuaLitté, Florent Gallaire, auteur d'un PDF gratuitement distribué de La carte et le territoire, nous avait clairement résumé sa démarche : « Quand on m'a dit que le roman de Houellebecq contenait des passages de Wikipedia, il m'a fallu une demi-seconde...

Verrouiller les livres : l'idée idiote et inutile

La question est simple : pourquoi mettre des verrous numériques, ou DRM, sur des ebooks, alors même que leur nature autant que leur contenu fait d'eux des clients absolument incompatibles avec l'idée même de verrous. Beaucoup des blogueurs qui parlent des ebooks se sont depuis quelques jours mobilisés pour dénoncer ces protections antipiratage inutiles que sont les DRM. Elles sont encore plus incapables de protéger le livre que d’autres contenus numériques, car un simple scanner et quelques logiciels suffisent à créer une version numérique. Il suffit de voir la mise à...

Un droit d'auteur malade qui criminalise les nouveaux usages

Sensible à l'affaire Houellebecq-Wikipedia, la Quadrature du Net, contactée par ActuaLitté, vient de nous donner sa position, sur un sujet particulièrement délicat. Ceux que le cabinet de Christine Albanel avait avec mépris désignés comme « cinq gus dans un garage qui font des mails à la chaîne », portent un regard particulièrement intéressant sur la situation. Une création nouvelle Jérémie Zimmermann, membre du conseil d'administration de l'April et cofondateur de la Quadrature, qui avait particulièrement fait parler d'elle dès les premières heures d'Hadopi,...

Ne réduisons pas La Carte et le territoire à la gratuité d'accès (BHL)

Il a bien fait d'intervenir, Bernard-Henri Lévy, dans l'histoire qui actuellement sarcle le dernier roman de Michel Houellebecq. Bien fait, parce que c'est un débat qui se positionne sur des enjeux philosophiques, autant qu'économiques, juridiques... Le problème, c'est que ce n'est peut-être pas de ce philosophe-là dont le débat avait le plus besoin, pas plus que de l'intervention d'un avocat comme Me Pierrat, lui-même auteur, et avocat d'éditeur et éditeur... Le serpent en finit par se mordre la queue. Ça sent pas bon Car ce qui se joue réellement aujourd'hui,...