Livres, actualités : tout sur Ray Bradbury

La rédaction - 18.02.2020

Ray Bradbury


Né le 22 août 1920, Ray Bradbury est un des grands noms de la littérature de science-fiction américaine, particulièrement réputé pour la qualité de ses nouvelles, notamment grâce à ses recueils L'Homme illustré (1951), Un remède à la mélancolie (1958) ou encore les Chroniques martiennes (1950). 

Après des dizaines de publications dans des revues spécialisées, puis le succès dans les années 1950 de ses recueils, la publication en 1953 de Fahrenheit 451 lui permet d'accéder à un autre niveau de notoriété, en signant l'une des dystopies les plus puissantes du XXe siècle.

Malgré une attaque cérébrale à la fin des années 1990, Ray Bradbury poursuit la construction de son œuvre, allant jusqu'à dicter ses textes à sa fille. Il meurt en 2012, à l'âge de 91 ans.

Photographie : Jennifer Fred Merchán, CC BY-SA 2.0

 

Vidéo : "On ne vit et on n'aime que par la pratique" (Ray Bradbury)

L'influence de l'inconscient et autres questions existentielles n'auront pas échappé aux théories de l'écrivain de science-fiction Ray Bradbury. Sa conception de l'existence, au sens large, trouverait son écho dans sa propre approche de l'écriture. Celle, effrénée, qui aura su inspirer Neil Jomunsi, le conduire vers des journées de dingue mais aussi l'envie d'écrire encore plus. Sur Youtube circule un extrait d'une interview de 1968, dans laquelle l'auteur de Fahrenheit 451 explique sa façon de coucher une histoire sur le papier, de posséder, de vivre et...

Jean-François Copé versus Ray Bradbury : round 1

Dans l'affaire (ridicule) qui oppose les garants de la morale chrétienne et conservatrice aux éditeurs jeunesse, aux bibliothécaires et aux libraires, j'ai plaisir à imaginer la conversation qu'auraient pu avoir Ray Bradbury et Jean-François Copé au sujet de la politique mettant son nez dans les livres. Pour faire bonne figure, Orwell aurait sans doute modéré le débat, et la discussion aurait vite viré à la foire d'empoigne pour se déplacer sur un ring de boxe.      Groupe Facebook     Alors, on aurait vu Ray enfiler son short et ses gants, Jean-François desserrer...

L'écrivain Neil Jomunsi accompagne ActuaLitté toute la journée

Aujourd'hui, le journal fête ses six ans. Et dans le même temps, Neil Jomunsi fête les six mois du Projet Bradbury, qu'il a initié dans les colonnes d'ActuaLitté. L'idée est simple : parvenir à écrire une nouvelle chaque semaine, durant toute une année, avec le maître de la science-fiction en arrière-plan : s'il est possible de rater un roman, il est impossible de rater 52 nouvelles. Durant toute la journée, Neil est notre invité de luxe, de grand luxe. Il viendra commenter toute l'actualité, au gré des publications, et de ses envies, ses humeurs.        Neil, par...

Projet Bradbury : Ce que six mois d'écriture intensive m'ont appris...

  Le Projet Bradbury a six mois. Je suis arrivé à la moitié du parcours. Six mois, c'est à la fois très long et très court. En fait, à la réflexion, cela me semble horriblement court.   J'avais lancé cette idée idiote d'écrire une nouvelle par semaine pendant un an suite à cette fameuse réflexion de Ray Bradbury, vous vous souvenez ? “Écrire un roman, c'est compliqué: vous pouvez passer un an, peut-être plus, sur quelque chose qui au final, sera raté. Écrivez des histoires courtes, une par semaine. Ainsi vous apprendrez votre métier d'écrivain. Au bout d'un...

Le Projet Bradbury : Entretien avec les mânes de Ray

Comme chaque vendredi, Actualitté fait le point sur l'avancée du Projet Bradbury, un marathon d'écriture où Neil Jomunsi écrira 52 nouvelles en 52 semaines. A l'approche des fêtes de Noël, le rythme ne faiblit pas. On imagine l'effet désastreux du champagne et de l'abus de foie gras sur l'esprit d'un auteur, mais rassurez-vous, Neil est végétarien. Quant au champagne, si Amélie Nothomb le fait...        Vendredi, c'est jour de sortie pour le Projet Bradbury. La semaine a été riche : en raisons des départs à imputer aux fêtes de fin d'année, Neil a dû travailler...

Sommes-nous propriétaires de nos idées ? (Projet Bradbury, semaine 17)

Comme chaque semaine, Actualitté ouvre ses colonnes à Neil Jomunsi pour son Projet Bradbury, un marathon d'écriture où l'auteur rédige et publie une nouvelle par semaine pendant un an. Aujourd'hui, voilà que se pose la question de la propriété des idées, cruciale dans les métiers de création. De fait, elle cristallise les passions, les envies, les jalousies quelquefois, et suscite l'admiration du public comme celle des autres créateurs. Comment a-t-il pu avoir une telle idée ? entend-on souvent, comme si l'idée était au centre du processus de fabrication d'une oeuvre de...

Comment Ray Bradbury est devenu Herman Melville

L'écrivain de science-fiction Ray Bradbury n'aura pas coulé de paisibles jours heureux sur les terres californiennes, en embrassant une carrière de scénariste, comme cela se faisait beaucoup. Fort de ses Chroniques martiennes ou de Fahrenheit 451, le romancier n'avait pas besoin de ce type de métier. Ce qui ne l'empêchera pas de s'intéresser au sujet.          Une seule fois dans sa vie, Bradbury se lancera dans une tentative d'adaptation d'ouvrage qu'il n'avait pas écrit. Et ce ne fut pas le moindre des ouvrages : Moby Dick, d'Herman Melville, que John Huston dirigeait...

Littérature et jeu vidéo, des embranchements multiples

L'apparition du matériel informatique n'a pas uniquement fasciné ceux que l'on n'appelait pas encore les développeurs : elle a également attiré l'attention des promoteurs du savoir et de la culture libre, qui se sont rapidement approprié l'outil. Quelques décennies, et une bonne dose de bits plus tard, jeu vidéo et littérature - voire même écriture - sont toujours sévèrement branchés.   Est-il besoin de le rappeler, alors que l'homme est devenu une figure particulièrement adulée de notre temps, que Steve Jobs lui-même fut l'un de ces hippies intéressés par...