Livres, actualités : tout sur Salman Rushdie

La rédaction - 15.10.2019

Salman Rushdie - Le Livre sur la Place 2018


Né le 19 juin 1947 en Inde, Salman Rushdie quitte le pays, accompagné par sa famille, à l'âge de 13 ans. C'est en 1975 qu'il publie son premier roman, Grimus, un récit de science-fiction qui passe pratiquement inaperçu. En 1981, Les Enfants de minuit lui permet de transformer l'essai en remportant le Prix Booker. Après La Honte, Rushdie publie en 1988 Les Versets sataniques, roman qui va déclencher l'un des scandales littéraires mondiaux les plus importants du XXe siècle.

Quelques semaines après la parution du livre, il se retrouve banni dans plusieurs pays après l'indignation d'une partie de la communauté musulmane, qui voit d'un très mauvais œil les descriptions du Prophète Mahomet dans le roman : Inde, Afrique du Sud, Pakistan, Arabie saoudite ou encore Égypte interdisent l'ouvrage de Salman Rushdie. Le 14 février 1989, l’ayatollah Rouhollah Khomeini, en Iran, prononce une fatwa contre Salman Rushdie. La tête de l'écrivain est mise à prix, et ce dernier vit depuis constamment sous surveillance et protection.

Depuis Les Versets sataniques, Salman Rushdie a notamment publié Le Dernier Soupir du Maure, en 1995, ou encore La Maison Golden, en 2018.

Photographie : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Les éditeurs saoudiens se désolidarisent de leur gouvernement

Ce lundi 2 novembre s’est ouverte la 3e Conférence des éditeurs arabes à Sharjah, aux Émirats Arabes Unis. Richard Charkin, président de l'Union Internationale des Éditeurs (IPA), a inauguré la conférence avec un discours sur les valeurs de l’association : la transition numérique, la création, le droit d’auteur et surtout la liberté de publier. L’occasion de revenir sur les récentes polémiques de l’adhésion de l’Arabie Saoudite comme membre à part entière au sein de l’IPA.    edward musiack, CC BY SA 2.0     À l’occasion d’une...

L'Iran satisfait de sa campagne de boycott anti-Rushdie

La fin de la Foire du livre de Francfort s’accompagne malgré tout d’une triste polémique, orchestrée par le ministère de la Culture et de l’Orientation islamique d’Iran. Quelques semaines avant l’ouverture, le pays déplorait en effet que Salman Rushdie soit invité à prononcer le discours inaugural. Auteurs des Versets sataniques, ce dernier n’est pas vraiment en odeur de sainteté auprès des autorités iraniennes – entre autres...       L’Iran avait indiqué qu’il boycotterait la manifestation, et appelait les éditeurs musulmans à agir de...

Plongée inédite dans les archives de Gabriel Garcia Marquez

En novembre 2014, l’université d’Austin, au Texas, annonçait l’achat des archives de Gabriel Garcia Marquez, décédé en avril de la même année. Même Shakira s’était émue de cette disparition, évoquant l’œuvre du Colombien comme « un cadeau unique et irremplaçable ». Désormais, l’université américaine ouvre l’accès aux documents numérisés, après tout une année de catalogage...    Gabriel et sa femme Mercedes, Bogota, 1967     Pour 2,2 millions $ (1,9 million €), l’université américaine avait acheté à la famille de...

Avant la fermeture, la Foire de Francfort annonce 275.000 visiteurs

Quelques heures avant la fermeture officielle de la Foire de Francfort, l'organisation se félicite des premières estimations : avec 275.000 visiteurs, dont 140.474 professionnels, la restructuration de la Foire semble réussie. Les chiffres seront officialisés plus tard dans la soirée.   « Les tensions politiques dans le monde ont un impact direct et visible sur le commerce du livre » estime Juergen Boos, le directeur de la Foire. La hausse du nombre de visiteurs est estimée à 2 %.   La présence de Salman Rushdie, ainsi que la thématique choisie pour la Foire ne...

À Francfort, l'Iran cite le Pape François

L'invitation de Salman Rushdie en ouverture de la Foire de Francfort avait agité le monde littéraire : déjà, parce qu'il s'agissait de Salman Rushdie, quand même. Mais aussi parce que l'Iran, où Les Versets sataniques est banni depuis plus de vingt ans, avait annoncé un boycott de cette édition de la Foire, suite à l'invitation de l'auteur, dont la tête est mise à prix depuis 1989.   Sur le stand de l'Iran, on cite le Pape François (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     Le ministère de la Culture iranien avait déjà fourni des explications à ce boycott, en...

Inde : une organisation nationaliste s’oppose aux écrivains 

Face au silence du gouvernement indien sur la vague de violence que connaît le pays, l’écrivaine indienne Nayantara Sahgal ainsi que nombre de ses confères ont décidé de retourner leur prix Sahitya Akademi — institution fondée par Nehru, sur le modèle de l’Académie française. Une protestation que la principale organisation patriotique hindouiste du pays, le Rashtriya Swayamsevak Sangh (RSS), qualifie de « tentative pour déstabiliser le gouvernement ».    Nayantara Sahgal (Ramesh Lalwani, CC BY 2.0)     En août dernier, l’auteur indien...

Liberté d'expression : Rushdie, de l'Inde à l'Iran, encore tant à faire

La 67e Foire du livre de Francfort s’ouvrira avec pour thématique la liberté d’expression. Et pourtant elle est déjà malmenée : l’Iran a confirmé le boycott de la manifestation sous prétexte de l'invitation de Salman Rushdie. Le ministère de la Culture et de l’orientation islamique a officialisé ce que tout le monde avait entendu. La seule présence de Rushdie est insultante...   Juërgen Boos - ActuaLitté, CC BY SA 2.0     Francfort, ses professionnels, ses start-ups, ses échanges... « C’est le rôle de la littérature de décrire l’état...

Arabie saoudite : interdire la traduction tchèque des Versets sataniques

Non seulement l’Iran menace de boycotter la plus grande manifestation professionnelle de l’édition à cause de lui, mais désormais, l’Arabie saoudite et la République tchèque menacent de se déchirer pour l’un de ses livres ? Salman Rushdie sait définitivement faire l’unanimité, en liguant le monde entier contre lui.   edward musiack, CC BY SA 2.0     L’ambassadeur tchèque en Arabie saoudite a été convoqué, alors que le Royaume a découvert le pot aux roses. Un éditeur tchèquea mis en vente en avril dernier une nouvelle traduction de Les...