Livres, actualités : tout sur Salman Rushdie

La rédaction - 15.10.2019

Salman Rushdie - Le Livre sur la Place 2018


Né le 19 juin 1947 en Inde, Salman Rushdie quitte le pays, accompagné par sa famille, à l'âge de 13 ans. C'est en 1975 qu'il publie son premier roman, Grimus, un récit de science-fiction qui passe pratiquement inaperçu. En 1981, Les Enfants de minuit lui permet de transformer l'essai en remportant le Prix Booker. Après La Honte, Rushdie publie en 1988 Les Versets sataniques, roman qui va déclencher l'un des scandales littéraires mondiaux les plus importants du XXe siècle.

Quelques semaines après la parution du livre, il se retrouve banni dans plusieurs pays après l'indignation d'une partie de la communauté musulmane, qui voit d'un très mauvais œil les descriptions du Prophète Mahomet dans le roman : Inde, Afrique du Sud, Pakistan, Arabie saoudite ou encore Égypte interdisent l'ouvrage de Salman Rushdie. Le 14 février 1989, l’ayatollah Rouhollah Khomeini, en Iran, prononce une fatwa contre Salman Rushdie. La tête de l'écrivain est mise à prix, et ce dernier vit depuis constamment sous surveillance et protection.

Depuis Les Versets sataniques, Salman Rushdie a notamment publié Le Dernier Soupir du Maure, en 1995, ou encore La Maison Golden, en 2018.

Photographie : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Zainub Priya Dala, admiratrice de Rushdie, séquestrée en hôpital psychiatrique

Le mois dernier, l'auteure sud-africaine Zainub Priya Dala avait été agressée dans sa voiture par plusieurs individus, frappée à coup de brique et menacée d'un couteau. Sans le passage inopiné d'un autre véhicule, l'auteure serait probablement morte. L'admiration qu'avait exprimée l'auteure pour Salman Rushdie serait à l'origine de l'agression, qui s'est depuis changée en une séquestration dans un hôpital psychiatrique.   Zainub Priya Dala, quelques heures après son agression     Interrogée lors d'une rencontre avec les étudiants du canton de Chatsworth, Zainub...

Salman expose ses goûts littéraires au grand jour : Rushdie Hour

Jamais trop tard pour bien faire ! Salman Rushdie surfait négligemment sur ce qui lui semblait être un forum privé, et tout à coup, catastrophe. Ledit forum s'appelle Goodreads, un petit réseau social dédié au livre, racheté par Amazon, et qui regroupe près de 60 millions de visiteurs mensuellement. Et que faisait Rushdie ? Il attribuait négligemment des notes aux ouvrages de ses confrères.         Il ne faisait qu'essayer le système de notation, Salman, pensant que personne ne se rendrait compte de ce qu'il faisait. Et comme Goodreads propose de noter des livres,...

Agressée au couteau, et frappée d'une brique, à cause de Salman Rushdie

L'histoire est presque invraisemblable : une jeune femme, auteure, originaire d'Afrique du Sud a été agressée à coups de briques, pour s'être revendiquée comme fan de Salman Rushdie. Dans la communauté indienne de confession musulmane de Durban, ville située dans la province de KwaZulu-Natal (proximité de l'Océan indien), c'est l'impensable qui est survenu.       Zainub Priya Dala n'aurait pas dû : en affirmant qu'elle était lectrice de Salman Rushdie, elle a subi une agression invraisemblable, la semaine passée. Musulmane, non-pratiquante, elle avait simplement...

Erri De Luca victime d'un accident d'escalade, en Italie

Aux alentours de 13 h 30, alors qu'il s'était engagé dans une ascension, l'écrivain Erri De Luca, âgé de 64 ans, a été victime de ce qui s'apparente à un problème neurologique. Passionné d'escalade, il était encore, ce 20 mars, au Centre national du livre à Paris, pour rencontrer plusieurs personnalités et des politiques, venues lui apporter leur soutien.         Erri De Luca est en passe de devenir un autre symbole de la liberté d'expression : à Turin, l'écrivain doit être jugé pour incitation au sabotage. Les deux procureurs, Antonio Rinaudo et Andrea...

Iran : l'ayatollah Khamenei se passionne pour les auteurs marxistes et athées

Sur le réseau Twitter, l'ayatollah Khamenei se fait prescripteur de littérature. Le chef suprême iranien a affirmé qu'il était un grand amoureux de lectures, partageant ses influences littéraires avec ses quelque 100.000 followers. Si l'homme n'apprécie guère Salman Rushdie, qu'il dépeignait comme « un apostat dont le sang pourrait être versé impunément », il semble plus clément à l'égard d'auteurs comme Mikhaïl Cholokhov et Alexis Nikolaïevitch Tolstoï.   I've read so much on Oct. Rev.; #Sholokhov's “The Quiet Don” is good but #Tolstoi's “The Ordeal” is...

L'Iran rappelle à Salman Rushdie qu'il est toujours condamné à mort

Salman Rushdie est toujours sous le coup d'une peine de mort, dans le cadre de la fatwa lancée par l'ayatollah Khomeini en 1989. Et seul l'actuel guide du régime iranien, Ali Khameini, haut dignitaire religieux, est en mesure de l'annuler. Une tradition dans le clergé iranien que de se rappeler à la mémoire de l'écrivain britannique.       En 2009 déjà, le porte-parole des Affaires étrangères, Hassan Ghashgavi a en effet précisé : « Il est naturel que tant qu'une fatwa n'a pas été annulée, elle soit toujours valable. » Des propos qui prolongeaient les...

La défense de la liberté d'expression, au cœur du concept de société libre

Via un blog hébergé par le Huffington Post britannique, Paulo Casaca, politique portugais mais également auteur de divers ouvrages touchant à des questions économiques et sociales, a évoqué le sujet de la liberté d'expression. Selon lui, l'avenir de l'Europe dépendra notamment de la manière dont elle défendra ce droit fondamental. Il estime que l'expression d'opinions critiques, et autres caricatures, est au cœur de notre concept de société libre.     Photo via sa page officielle     Paulo Casaca rappelle que l'ayatollah Khomeini a décrété sa fatwa sur...

Réouverture de l'Ecole de traduction littéraire du CNL

L'ETL a accueilli sa seconde promotion de traducteurs samedi 13 janvier. Cette première séance, marquée par les attentats de la semaine dernière, a débuté avec le rappel du danger aussi encouru par les traducteurs, principaux médiateurs de la circulation des idées et serviteurs de la vérité.   Intervention inaugurale d'André Markowicz à l'Ecole de Traduction Littéraire du CNL samedi 13 janvier     « Je ne peux ouvrir cette nouvelle session de l'ETL sans évoquer la vague d'attaques contre la pensée, la vie des idées et contre ceux qui les portent », a déclaré...