Livres, actualités : tout sur Salman Rushdie

La rédaction - 15.10.2019

Salman Rushdie - Le Livre sur la Place 2018


Né le 19 juin 1947 en Inde, Salman Rushdie quitte le pays, accompagné par sa famille, à l'âge de 13 ans. C'est en 1975 qu'il publie son premier roman, Grimus, un récit de science-fiction qui passe pratiquement inaperçu. En 1981, Les Enfants de minuit lui permet de transformer l'essai en remportant le Prix Booker. Après La Honte, Rushdie publie en 1988 Les Versets sataniques, roman qui va déclencher l'un des scandales littéraires mondiaux les plus importants du XXe siècle.

Quelques semaines après la parution du livre, il se retrouve banni dans plusieurs pays après l'indignation d'une partie de la communauté musulmane, qui voit d'un très mauvais œil les descriptions du Prophète Mahomet dans le roman : Inde, Afrique du Sud, Pakistan, Arabie saoudite ou encore Égypte interdisent l'ouvrage de Salman Rushdie. Le 14 février 1989, l’ayatollah Rouhollah Khomeini, en Iran, prononce une fatwa contre Salman Rushdie. La tête de l'écrivain est mise à prix, et ce dernier vit depuis constamment sous surveillance et protection.

Depuis Les Versets sataniques, Salman Rushdie a notamment publié Le Dernier Soupir du Maure, en 1995, ou encore La Maison Golden, en 2018.

Photographie : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Al-Qaïda raye Charb de la liste de personnalités à faire taire

Il n'y croyait pas, à l'époque, Charb, de figurer sur une liste de personnalités dont Al-Qaïda réclamait la mort. En mars 2013, le réseau de terrorisme islamique avait fait paraître un avis de recherche, Mort ou Vifs, pour crime contre l'islam. « J'ai cru que c'était une blague », estimait Charb. « Un lecteur me l'a appris à la lecture de la presse hollandaise », expliquait alors le patron de Charlie Hebdo. Depuis, l'attentat meurtrier perpétré à la rédaction de l'hebdo satirique fait froid dans le dos.         Alors que le monde entier affiche une totale...

Les voeux du SNE deviennent hommage aux victimes du terrorisme

Après les événements de ces dernières heures, le Syndicat National de l'Édition a décidé de bouleverser ses traditionnels vœux de début d'année, pour en faire un hommage général aux victimes des attentats du 7 janvier 2015. Vincent Montagne, président de l'organisation professionnelle, a prononcé quelques mots.     Le monde du livre manifeste son soutien (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     Après une rapide introduction évoquant les premières interrogations après les événements (« Fallait-il maintenir les vœux ou pas ? Comment ne pas céder à...

Rushdie : la satire "contre la tyrannie, la malhonnêteté et la stupidité"

Salman Rushdie compte parmi les voix les plus puissantes, dès lors que sont évoqués la censure, l'oppression et le terrorisme. Réagissant à l'attaque de la rédaction de Charlie Hebdo, Rushdie s'est emparé de l'occasion pour condamner, avec le English PEN, l'attentat perpétré aux bureaux du journal satirique.     La religion, une forme médiévale de déraison, lorsqu'elle est combinée avec l'armement, devient une menace pour nos libertés. Ce totalitarisme religieux a provoqué une mutation mortelle au cœur de l'islam et nous en voyons les conséquences tragiques à Paris,...

Histoire de la littérature : quelques livres censurés à travers le monde

La plateforme Printerinks.com a récemment publié une infographie présentant son Regard sur les livres censurés à travers l'Histoire. Au menu : des ouvrages parfois très célèbres, allant de La Bible au Da Vinci Code, qui ont été interdits, pour diverses raisons et pas forcément légitimes.       Aujourd'hui, Les Versets sataniques de Salman Rushdie, publiés en 1988, restent censurés dans non moins de 26 pays. Quand dans un autre registre, les Chinois sont toujours curieusement privés du titre jeunesse Les œufs verts au jambon, de Theodor Seuss Geisel...   George...

Liberté d'expression : des écrivains regroupés en soutien à The Interview

Dans la lignée de Paulo Coelho, un groupe de plusieurs romanciers, parmi lesquels Salman Rushdie, Neil Gaiman ou Tony Kushner, a signé une pétition pour réclamer la diffusion du film The Interview. Cette comédie fait l'objet d'une vive polémique, alors que Sony a décidé d'annuler sa diffusion sur les écrans de cinéma. Coelho, dans un premier temps, avait proposé de le diffuser sur son blog, puis sur les réseaux Torrent.         Sony, attaqué par un groupe de cyberpirates prétendument d'origine nord-coréenne, a préféré jouer la carte de la diplomatie. Pour...

Affaire Sony : Pyongyang menace Wasghington, ou “la culture de la peur“

Le piratage de la société Sony Pictures prend des allures de tensions diplomatiques internationales. Le régime de Pyongyang nie toute implication dans les cyberattaques, et réclame à Washington que soit ouverte une enquête conjointe. Et si les États-Unis continuent d'accuser la Corée du Nord d'être responsable, les conséquences pourraient être désagréables.     petersnoopy, CC BY SA 2.0     Le ministère des Affaires étrangères nord-coréen a officiellement réfuté toute responsabilité de son pays dans les attaques récentes qu'a subies par Sony. Il évoque...

Les livres de nouveau acceptés dans les prisons britanniques

En choisissant d'interdire aux prisonniers le droit de recevoir des livres, sous prétexte de lutter contre des livraisons de drogue ou d'armes, le gouvernement britannique s'était attiré les foudres de toutes parts. Mais la justice du Royaume-Uni vient de trancher, infligeant une cinglante défaite au secrétaire d'État à la Justice Chris Grayling. Le juge Collins a fait mal.   haven't the slightest CC BY ND 2.0     « Je ne vois aucune bonne raison, à la lumière de l'importance que les livres ont pour les prisonniers de limiter au-delà de ce qui est requis [...] la...

Journée contre Malala au Pakistan : l'intolérance des intégristes fait rage

L'intolérance – qui a dit la bêtise ? – vient de franchir un nouveau cap, alors qu'un réseau d'écoles privées au Pakistan a consacré un jour contre la jeune fille prix Nobel de la paix, Malala Yousafzai. Durant ce lundi 10 novembre, les établissements ont tenu à marquer leur protestation, contre les soutiens que reçoit la jeune fille à travers le monde.   Im not Malala day being celebrated in Islamabad press club by All pakistan private school federation. Perian mamagan. pic.twitter.com/AnIhB3Vyrb — Hassan Turi (@spin_ghar) 10 Novembre 2014     La...