Livres, BD, actualités : tout sur Joann Sfar

La rédaction - 18.03.2020

Joann Sfar - Le Livre sur la Place
 

Né le 28 août 1971 à Nice, Joann Sfar a fait ses armes au sein de la maison d'édition L'Association, puis dans différents ateliers qui lui permettent de côtoyer des collègues auteurs comme Riad Sattouf, Marjane Satrapi, ou encore Christophe Blain. Il se fait connaitre rapidement, aussi bien pour son travail destiné à la jeunesse (Petit Vampire et Sardine de l'espace) qu'à travers ses bandes dessinées destinées au grand public, Le chat du rabbin en tête.

En 2010, il s'essaye à la réalisation à l'occasion d'un long-métrage consacré à Serge Gainsbourg, intitulé Gainbourg, vie héroïque, salué par un César du meilleur premier film : après ce succès, il réalise l'année suivante l'adaptation en long-métrage d'animation de sa série de bandes dessinées Le chat du rabbin

Depuis quelques années, Joann Sfar est également romancier : en 2013, il publie L'Éternel chez Albin Michel, puis Comment tu parles de ton père en 2016 et Modèle vivant en 2018, entre autres.

Photographie : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Joann Sfar publie Aspirine sur Instagram, Werber lance un cadavre exquis

Les auteurs se retroussent les manches, pour lutter contre l’ennui profond qui plane. En période de confinement pour 15 jours depuis ce 17 mars, la France se cherche des activités. Et les créateurs s’efforcent de faire passer le temps, avec leurs petites recettes offertes aux internautes.  stevepb, CC 0 Le dessinateur Joann Sfar l’a décrété : « Puisque personne n’imprime rien ces jours-ci, je vais mettre le prochain album d’Aspirine sur Instagram. Case après case. » Aspirine, cette étudiante de philosophie devenue vampire, était arrivée en librairies en...

FIBD : visite de l'exposition Trondheim, guidée par Lewis

FIBD 2020 — Si une exposition consacrée à l'univers graphique de Lewis Trondheim a quelque chose de familier au Festival international de la bande dessinée, c'est parce que le Fauve, la mascotte, de l'événement, a été créé par Trondheim. Petit tour du propriétaire à la Cité Internationale de la bande dessinée, en compagnie de l'auteur de BD qui a choisi de l'être même sans savoir dessiner... (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) « Au début, comme vous pouvez le constater, je ne savais pas dessiner », pointe Lewis Trondheim en montrant une de ses premières histoires,...

Des sociétés de gestion collectives, aux services aux auteurs

L’onde de choc provoquée par le rapport Bruno Racine se poursuit. Parmi les mesures emblématiques du rapport, deux questions brûlantes se posent au sujet des sociétés de gestion collectives. D’abord, la représentativité professionnelle : qui représente la profession des auteurs et qui défend quels intérêts ? Ensuite, comment pourraient être mieux affectés les « irrépartissables », ces droits d’auteur jamais réclamés par ces derniers ? Benjamin Franklin “s'irréparti, il reviendra” (apocryphe)   Le rapport préconise de flécher une partie de ces...

Douglas Kennedy : la librairie indépendante est “une question de civilisation” !

Parrain de l’opération « Mots pour maux » qui se déroulera fin février dans l’ensemble des librairies du groupement Libraires ensemble en faveur de l’association Valentin Haüy, Douglas Kennedy est revenu sur les motifs qui l’ont poussé à accepter ce rôle. L’occasion aussi de parler de son tout dernier titre, second volet des aventures d’Aurore, et de lancer un fervent plaidoyer pour les librairies indépendantes. Morceaux choisis.       Pourquoi avoir accepté d’être le parrain de l’opération “Mots pour maux” ?   Vingt-deux ans après que...

Arte s'offre une année de bandes dessinées

Alors que le festival d’Angoulême vient de démarrer, lançant par là même officiellement l'année 2020 consacrée à la bande dessinée, la chaîne Arte, partenaire du festival, proposera au fil des mois des programmes dédiés à la célébration du 9e art.     Tu Mourras moins bête de Marion Montaigne - arte.tv À compter d'aujourd'hui et jusqu'à la Saint Sylvestre, à peu près, ARTE met un coup de projecteur sur des artistes du 9e art et propose une collection spéciale avec une centaine de programmes, disponibles sur arte.tv. La chaîne accompagnera les...

Emmanuel Guibert lauréat du Grand Prix 2020 de la ville d'Angoulême

FIBD 2020 — Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême s'ouvre sur la remise du Grand Prix, attribué cette année à Emmanuel Guibert pour l'ensemble de son oeuvre. Il faisait face, après un premier tour de scrutin, à Chris Ware et Catherine Meurisse. Les auteurs ont tranché, et élu le lauréat de cette 47e édition du FIBD. Emmanuel Guibert, en 2010 (photo d'illustration, Internaz, CC BY-NC-SA 2.0) Né en 1964 à Paris, Emmanuel Guibert, est connu pour La Guerre d'Alan, en trois tomes, chez L'Association, et la série jeunesse Sardine de l'espace,...

De Petit Vampire à Naruto, le FIBD convoque les héros de l'enfance

FIBD 2020 — Du 30 janvier au 2 février, adultes comme enfants iront à la rencontre de la bande dessinée et de ceux qui la font. Un média lu à tous les âges de la vie, par une population très diversifiée. Le Festival d'Angoulême propose, en une exposition, de réunir quelques-uns des héros iconiques de la bande dessinée, en explorant leurs origines, leur dimension et ce qu'ils apportent aux petits et aux grands. À travers une exposition immersive et familiale, le Festival d’Angoulême dresse le panorama des grands héros pour la jeunesse d’aujourd’hui :...

FIBD : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware finalistes du Grand Prix 2020

FIBD 2020 — Le Grand Prix 2020 du Festival international de la BD d'Angoulême (FIBD) se jouera entre trois auteurs finalistes, les Français Emmanuel Guibert et Catherine Meurisse et l'Américain Chris Ware. Un deuxième tour de scrutin se déroule jusqu'au 20 janvier prochain, avant l'annonce finale prévue le 29 janvier au soir, à quelques heures de l'ouverture officielle de la 47e édition de l'événement. (photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Ils ne sont plus que trois : le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a officiellement...