Livres, BD, actualités : tout sur Joann Sfar

La rédaction - 06.07.2020

Joann Sfar - Le Livre sur la Place
 

Né le 28 août 1971 à Nice, Joann Sfar a fait ses armes au sein de la maison d'édition L'Association, puis dans différents ateliers qui lui permettent de côtoyer des collègues auteurs comme Riad Sattouf, Marjane Satrapi, ou encore Christophe Blain. Il se fait connaitre rapidement, aussi bien pour son travail destiné à la jeunesse (Petit Vampire et Sardine de l'espace) qu'à travers ses bandes dessinées destinées au grand public, Le chat du rabbin en tête.

En 2010, il s'essaye à la réalisation à l'occasion d'un long-métrage consacré à Serge Gainsbourg, intitulé Gainbourg, vie héroïque, salué par un César du meilleur premier film : après ce succès, il réalise l'année suivante l'adaptation en long-métrage d'animation de sa série de bandes dessinées Le chat du rabbin

Depuis quelques années, Joann Sfar est également romancier : en 2013, il publie L'Éternel chez Albin Michel, puis Comment tu parles de ton père en 2016 et Modèle vivant en 2018, entre autres.

Photographie : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Tokyo de Joann Sfar : illisible mais pas impubliable, malheureusement

C'est le mystère de la rentrée BD : qu'est-il arrivé aux équipes éditoriales de la très sérieuse maison Dargaud pour qu'elles en soient réduites à publier l'abominable Tokyo de Joann Sfar ? Du côté de l'auteur, en revanche, on ne s'étonne pas. Jouissant d'une réputation qui n'est plus à (sur)faire, l'ex-dessinateur brillant s'enfonce depuis trop longtemps dans les replis de son imaginaire sauvage, ne se souciant plus ni de soigner ses scénarios ni de renouveler ses formules. Qu'il est loin le temps où la simple lecture de la page de mise en garde des séries Petit...

Première semaine "de merde" à Télérama pour Joann Sfar

Le chat du Rabbin a dû manger de la vache enragée. Depuis une petite semaine, le dessinateur Joann Sfar s'est lancé dans l'aventure nerveuse de publier chaque jour deux planches « de merde » pour le site web de Télérama. Par ses étrons quotidiens, il faut comprendre un joli marathon sanguin pour le dessinateur qui croque ses humeurs, ses coups de gueule et petits moments atrabilaires.   Habitué à la publication sur le net, Sfar réalise déjà « son petit monde » qu'il alimente d'informations à rythme peu ou prou mensuel. Mais qu'on ne lui fasse pas offense. Pour son...

César : Omar Sy, Joann Sfar et Roman Polanski

À l'occasion de la cérémonie récompensant Omar Sy, au titre de meilleur acteur, les Césars, dans cette édition 2012, ont également fait une petite part aux adaptations. Cette 37e cérémonie n'en comptait peut-être pas des masses, mais deux productions ont été saluées.   Or, revenons à Omar Sy : Intouchables, le film adapté du roman de Pozzo, Le dernier souffle, aura donc consacré le premier rôle en long métrage de l'acteur. « J'ai gagné encore de l'amour ce soir. C'est la profession qui vote. Ce César, c'est un témoignage d'amour et de considération, et j'ai...

Le Petit Prince

Certainement la grande majorité d'entre vous l'on déjà lu, c'est une sorte de passage obligé à un moment donné de notre vie, où l'on à tous eu, un jour, à répondre à cette question : « T'as lu Le Petit Prince ? » Alors, Oui. Non. Peut-être ? C'est quoi ça, un gâteau sec et rond avec du chocolat dedans ? non, non rien à voir… Bref, pour les trois dernières réponses, j'ai la solution ! Tout l'été dans la revue Télérama, vous avez peut-être pu lire cette nouvelle version du Petit Prince recréée à l'occasion par le dessinateur Joann Sfar, et là, vient de paraître...

Sfar ira au cinéma avec son vampire qui rêvait d'école

Le dessinateur s'aventure dans une nouvelle adaptation de ses propres oeuvres. Après Le chat du rabbin, actuellement sur les écrans, on apprend que Joann Sfar s'attaquera maintenant à Petit Vampire va à l'école. Une version 3D, comme pour le chat, est prévue, avec une sortie pour 2013, manifestement. Petit Vampire aimerait bien se faire un copain. Seulement, à chaque fois qu'il va à l'école, il n'y a jamais personne, même pas la maîtresse. Alors... Malgré l'interdiction du Capitaine des Morts, Petit Vampire laisse des messages dans le cahier de Michel Douffon......

Les Espaces Culturels E. Leclerc fêtent l'ouverture de leur 200ème magasin

Les Espaces Culturels E. Leclerc sont à présent devenus incontournables sur la scène nationale de la vente de biens culturels. On les retrouve à la pointe, que ce soit pour la musique, le cinéma, le jeu vidéo et bien sûr pour la bande dessinée et la littérature. Avec l’ouverture d’un 200ème magasin, l’enseigne a décidé d’organiser d’importantes festivités du 13 au 15 mai 2011 au Carrousel du Louvre. L’entrée sera gratuite mais soumise à réservation (dans la limite des places disponibles). L’ouverture des inscriptions se fera à partir du 2 mai prochain....

BD : l'Association se déchire, David B donne le ton

En attendant l'Assemblée générale qui mettra, peut-être, les choses au clair, l'Association continue de s'agiter. Ses anciens membres fondateurs et auteurs ont décidé que se serait la guerre. Alors sortons les armes. L'Association, c'est ce regroupement d'auteurs daté de mai 1990, qui à l'époque n'avait aucune notoriété ni reconnaissance. Mais entre temps, sont devenus des Lewis Trondheim, des Joann Sfar et consorts, ayant publié notamment Marjane Satrapi. Le dernier à avoir décoché, depuis que Trondheim a publié une BD racontant le désordre ambiant de cette...

Brassens, sa pipe et sa moustache

Georges, on l'aime, ou l'on passe à côté. Mais si Brassens a la cote pour ses chansons, son petit air goguenard, il profite aussi d'une exposition à la cité de la musique, et pour lui rendre hommage, c'est un certain Joann Sfar qui s'est mis à table. Saluant la « pensée anticléricale, libertaire, mais pas enfermée dans une doctrine, tout à fait intelligible pour les enfants », Sfar souhaite avant tout rendre hommage à un chanteur et conteur fabuleux. « Comme beaucoup de personnes, Brassens est mon totem. J'ai travaillé sur Gainsbourg parce que je ne le comprenais...