Partage et lecture : Les boîtes à livres s'implantent dans les villes

La rédaction - 09.06.2020

Little Free Library - Green Parrot in Key West

 

Baptisées Little Free Library par les Américains, les Boîtes à livres sont devenues des outils de partage essentiel pour les livres. Au point que la Région Île-de-France se soit lancée dans l’implantation dans le réseau de gares franciliennes. 

 

Que ce soit avec des designs particulièrement contemporains, ou des approches plus traditionnelles, ces objets peuplent le décor urbain avec intelligence. Objets de regroupement pour les communautés, d’animation culturelle pour un quartier, et projets sociaux de premier ordre, les Boîtes à livres nécessitent un peu de préparation.

 

Dans ce dossier sur les Boîtes à livres, nous avons regroupé différents articles sur l’actualité de ces boîtes – les bonnes nouvelles, comme les saccages, qui malheureusement existent. Vous trouverez également des conseils et recommandations pratiques pour vous lancer dans la construction de votre propre Boîte.

 

Le tout selon un très vieil adage du net : Si tu ne sais pas, demande. Si tu sais, partage. Et ce qui est fantastique, c’est que le partage de livres est quelque chose de finalement assez génial.

 

Crédit photo : ActuaLitté CC BY SA 2.0

 

 

 

Prenez, partagez : les boîtes à livres entrent dans les commerces

Elle est apparue un beau matin, et depuis les clients s’y sont habitués, voire l’utilisent. Le magasin Franprix situé dans le IVe arrondissement de Paris s’est lancé dans la boîte à livres. Le message est simplissime : « Prenez, lisez, ramenez ». Et au besoin, apportez les vôtres de temps à autre. ActuaLitté, CC BY SA 2.0   En face de la Caserne des Célestins, d’où sortent régulièrement les cavaliers de la garde républicaine — et pas seulement pour les défilés du 14 juillet — le magasin Franprix propose désormais à ses clients une boîte à...

Au Royaume-Uni, plus de 380 000 enfants ne possèdent pas de livres

Selon une nouvelle enquête du National Literary Trust, plus de 380.000 enfants au Royaume-Uni n'auraient même pas un seul livre chez eux. Les résultats, récemment publiés, mettent en lumière les inégalités sociales, et donc culturelles, qu’engendre un chiffre aussi déconcertant. Le livre étant, dès le plus jeune âge, un apport considérable tant dans l’apprentissage de la lecture que dans leur future attitude de lecteurs.    StockSnap - pixabay license  Comme chaque année, le National Literary Trust explore la relation qui lie les jeunes Britanniques aux...

L'autodafé moderne : pourquoi détruire des boîtes à livres ?

Elles poussent dans les agglomérations, elles se propagent avec bienveillance : leur seul tort ? Offrir un espace pour partager des lectures, entre habitants, voisins, citoyens. La boite à livres de quartier est plus inoffensive encore qu’un papillon. Alors pour y mettre le feu, faut-il avoir vraiment l’esprit tordu ?   L’affaire est survenue non loin de Rouen, dans la commune de Manoir-sur-Seine — 1226 habitants recensés en 2015. Autrement dit, tout le monde se connait. Ce 26 novembre, de nuit, la boîte à livres installée devant la mairie, dans un abribus, a...

En transformation, la librairie affûte ses nouvelles armes

Si la librairie a mis du temps à réagir aux nouveaux modes de consommation, des initiatives prometteuses ont vu le jour. L’uberisation est un néologisme dérivé du nom de l’entreprise Uber et défini comme un « changement rapide des rapports de force grâce au numérique » par l’Observatoire de l’uberisation.    Nouveaux modes de consommation  Si ce terme est trop fort dans le cas de la librairie, force est de constater que le numérique est à l’origine de nombreuses modifications. On assiste à l’apparition d’un ensemble de solutions de ventes...

Un ancien four à pain changé en boîte à livres géante

Située dans la Région Occitanie, la ville de Brion, en Lozère, compte une centaine d’habitants, avec une densité de quatre personnes par kilomètre carré. Mais plus important, la commune dispose d’un ancien four à pain, qui a été reconverti en gigantesque Boîte à livres.  Situé en plein milieu de la commune de Brion, le four à pain était abandonné depuis plusieurs années. Au pied de l’église, face à la mairie, ce dernier devait assurément servir à l’ensemble du village — mais sur le moment, personne pour nous renseigner.   En revanche,...

Les boites à lire ont lancé un grand mouvement mondial de solidarité

Les boites à lire font désormais partie du paysage mondial : dans les rues, les parcs ou les jardins, des maisonnettes abritent des lectures aimées ou non, mais que les lecteurs ont à coeur de transmettre à leur prochain. À présent, cette logique de partage et de solidarité s’étend à d’autres objets, dont des produits de première nécessité.   (Tim Ide, CC BY 2.0)   En Californie, à Burbank, un de ses petits abris ne contient pas de livres : sur une de ses parois, il est inscrit « Little Free Pantry », soit « Petit Garde-Manger en libre accès ». Et,...

À Dijon, la faculté de sciences propose d'échanger un livre contre une plante

Les 10 et 11 septembre prochain, les amateurs de botanique et les amoureux de lecture, ou vice-versa, pourront se donner rendez-vous à l'Université de Bourgogne, bâtiment sciences, à Dijon. Le concierge de l'établissement, Pierre-Yves Careme, organise pour la deuxième année consécutive une opération d'échange de livres, contre des plantes. (photo d'illustration, Delphine Besson, CC BY 2.0) Concierge du bâtiment des sciences de l'université de Bourgogne, à Dijon, Pierre-Yves Careme gère une bibliothèque participative installée dans le hall de ce même...

Livres en Liberté : une accueillante cabane de livres à Strasbourg

Les boîtes à livres fleurissent dans les milieux urbains. Elles permettent, à partir d’un effort participatif, de faciliter l’accès à la lecture, gratuitement. Depuis 2011, dans le parc de l’Orangerie basé à Strasbourg, une cabane proposant une centaine d’ouvrages a été créée.    Livres en Liberté Strasbourg — Via Facebook L’opération Livres en Liberté a été lancée en 2011 par le Conseil de Quartier, avec le soutien logistique de la Ville de Strasbourg, et la gestion bénévole a été confiée à l’ADIQ (l’Association de défense des intérêts...