Profession : agent littéraire, un métier mal connu

La rédaction - 21.10.2019

 

L’agent littéraire est une personne chargée de représenter les écrivains et leurs œuvres écrites auprès des éditeurs, des producteurs de théâtre et des producteurs audiovisuels. Il accompagne ses auteurs sur un plan juridique, financier et artistique, et veille sur leurs intérêts.  

Si en France, la vision de l’agent littéraire évolue, il est considéré comme incontournable dans le monde anglo-saxon. De fait, une grande part de légendes et de confusion règne autour de ce métier qui a pourtant une vocation première : fluidifier les échanges entre l’auteur et l’éditeur, pour aboutir à la publication d’un manuscrit, dans des conditions satisfaisantes pour tous.
 
Dans le cadre d’un grand dossier, ActuaLitté a sollicité David Pathé-Camus, agent, mais également auteur et traducteur, pour brosser un portrait pas simplement type de cette profession. Il aborde et détaille également les relations avec l’auteur et l’éditeur, évoquant ce que son expérience lui a apporté. 
 
L’agent, loin d’être cet intermédiaire dont la fonction reste mal connue, conseille, écoute et accompagne. Avec l’espoir, pour chaque œuvre qu’il défend, de la faire connaître au plus grand nombre, dans les meilleures conditions possible.


 

Agent littéraire, mais pas n'importe quoi, ni n'importe comment

DOSSIER – Voici que l’on touche aux ultimes facettes du métier d’agent littéraire. Dans le cadre d’un grand dossier, David Pathé-Camus a proposé un regard complet sur cette profession encore méconnue — pour preuve, les commentaires nombreux, suscités par les articles. Avant de conclure, voici la première partie d’un volet, pour cerner le rôle et les limites de l’exercice d’agent.   Teddy, agent Bear-ttéraire - pixabay licence   Cette multiplication du nombre d’agents littéraires, en plus d’être un symptôme des profondes mutations du monde de...

Auteur, éditeur, agent littéraire : le livre, une industrie en mutation

DOSSIER – L’industrie du livre a pu croire qu’elle jouissait d’un certain confort — on se souvient encore qu’en 2008, alors que la crise financière frappait dru, l’édition française affirmait que cela n’allait pas si mal. Mais le monde change, merci monsieur Dylan, et celui de l’édition aussi. David Pathé-Camus, dans un grand dossier sur le rôle des agents littéraires, revient sur les évolutions actuelles, essentielles à saisir.   Là, plus de solution ? Avancer ou faire demi-tour ?     Comme disent les Anglo-saxons : « Size matters. »...

Contrat d'édition, droits, négociations : le côté obscur des éditeurs

DOSSIER – Quand un contrat d’édition unit un auteur à un éditeur, pour une durée d’exploitation qui va de la signature à 70 ans après la mort, mieux vaut savoir où l’on met les pieds. Dans le cadre de notre dossier sur le métier d’agent littéraire, David Pathé-Camus revient sur ces faces sombres, méconnues, ou trop tardivement, de l’édition. carrotmadman6, CC BY 2.0 Soumises à d’importantes charges fixes et à des ventes en décroissance régulière – « Les ventes de livres ont baissé de 4,88 % par rapport à 2017 », peut-on lire dans le...

Trouver un éditeur : après la négociation, l'euphorie de la signature

DOSSIER – Pour mieux comprendre les étapes qui sépareront l’écriture d’un livre de sa publication par un éditeur, David Pathé-Camus détaille les actions et interventions de l’agent littéraire. Figure méconnue de l’édition, ce dernier a pour responsabilité de rendre les échanges plus simples, en représentant les interlocuteurs. Et quand tout s’est bien passé, le contrat peut alors se signer.     Une fois la négociation terminée, l’agent transmet l’offre (ou les meilleures offres) à son client. Il lui en présente les caractéristiques – quelle...

Pour l'agent, il s'agit de savoir comment seront travaillés les droits cédés

DOSSIER – Pour garantir une coopération juste et honnête, satisfaisante pour toutes les parties, l’agent littéraire intervient avant tout comme médiateur entre l’auteur et l’éditeur. Le contrat, qui fixera les termes de la collaboration, doit être ciselé. David Pathé-Camus, traducteur, auteur et agent littéraire examine les contours de cet aspect, primordial.      La négociation est donc un combat de chaque instant. Mais ce n’est pas parce qu’il se « bat » pour ses clients que l’agent est l’ennemi des éditeurs. Un agent n’est pas plus...

“Un auteur qui se bat pour ses droits se bat pour l’ensemble des auteurs”

DOSSIER – Les négociations touchent à leur fin, quand éditeur, agent littéraire et auteur se sont accordés sur le montant de l’avance perçue pour un manuscrit. Quelques conditions restent encore à remplir avant la signature définitive du contrat. David Pathé-Camus, auteur, traducteur et agent littéraire, achève ici le volet le plus délicat de notre dossier sur le rôle des agents. J’ai mis l’accent, dans l’article précédent, sur l’à-valoir : autrement dit, la somme qu’un éditeur verse à un auteur dans le but d’acquérir les droits...

Vendre les droits d'un manuscrit : l'avance, une question sensible

DOSSIER – Avant de signer un contrat d’édition, il faut en passer par une phase parfois délicate : la cession des droits. Et l’avance qui sera obtenue pour l’ouvrage en question. Passage obligatoire et trop souvent expédié, c’est l’instant où le rôle de l’agent littéraire prend tout son sens. David Pathé-Camus signe pour ActuaLitté une série d’articles détaillant ce rôle de l’agent dans les négociations.        Combien vaut une œuvre, financièrement parlant ? Quel à-valoir un auteur peut-il espérer toucher lorsqu’il cède les droits...

Obtenir la meilleure offre pour un manuscrit, ou le savoir de l'agent littéraire

DOSSIER – Entrer en négociations avec une maison d’édition signifie que l’on a déterminé la valeur d’un manuscrit, et ce que l’on compte en obtenir. Le volet qualitatif de l’ouvrage est donc admis, et c’est la dimension financière qui sera désormais abordée. Le travail a un prix, et il convient de s’entendre sur ce dernier. Dans le cadre d'un grand dossier, David Pathé-Camus apporte un éclairage précieux sur le métier d'agent littéraire. Saint Germain des Près suite à de mauvaises négociations (dystopie) - pixabay licence   Comme je le disais, la...