Rentrée d'hiver 2019 : une nouvelle année littéraire lancée

La rédaction - 18.01.2019

Benched
 

La rentrée littéraire d’hiver va s’avancer avec la nouvelle année. Dès ce 3 janvier, les premières parutions prendront place dans les librairies avec, d’ores et déjà, quelques grosses pointures attendues. Une armée de 493 romans sortira – avec 336 d’auteurs français. 


Alors, évidemment, Michel Houellebecq accapare toute l’attention des médias, buzz oblige : sa Sérotonine fait manifestement de l’effet. Mais il y aura bien des découvertes à faire. Comme un inédit de Steinbeck – eh oui, il faut fouiller un peu pour trouver les délicates perles.

On parlera également de Young Adult avec Florence Hinckel ou Stefen Carriere, deux ouvrages à ne pas manquer. Mais également Damien Aubel, qui revisite le règne de l’empereur Claude, avec une lange incroyable. 

Et puis, quelques étrangers, dont Elena Ferrante, qui nous gratifie d’une bien étrange autobiographie. Et Erri de Luca, autre italien, autre napolitain, dans un dialogue imaginaire avec un fils tout aussi imaginaire. Et bien d'autres...

Bien entendu, bandes dessinées et mangas ne manqueront pas : ne soyons pas sectaires : une rentrée littéraire ne saurait exclure un pan des livres qui sortent, sous prétexte qu’il y a des images dedans... 


photo Michael Pardo CC BY 2.0


 

Électre, l'éternelle damnation de la maison d'Atrée, par Colm Tóibín

ROMAN ÉTRANGER – Le sombre avenir de Clytemnestre et de ses enfants, Oreste et Electre, funeste et maudite dynastie des Atrides, demeure l’un des mythes les plus savoureux. Pour venger la mort de sa fille Hyphigénie, l’épouse d’Agamemnon poursuit l’œuvre de mort de cette famille, assassinant son mari. Jouissive réécriture.   La voix de Clytemnestre est dure, puissance, convaincue : revenant sur les événements terribles survenus à Aulis. Sur un fallacieux prétexte, celui de la marier à Achille, Agamemnon fit venir sa fille – ah, Ulysse les bons tuyaux. Mais...

Frantumaglia : Elena Ferrante pulvérise l'expérience autobiographique

ESSAI ROMANCÉ – Elena Ferrante avait débuté sa carrière sous couvert d’anonymat, par timidité, finit-elle par avouer. Ce masque l’a abritée dans un temps, puis protégée, malgré les tentatives de journalistes pour percer le mystère. Qui parle quand Elena écrit ? Quel personnage-auteur se profile donc ?   Voyager à travers l’écriture, quoi de plus dangereux, et de plus mensonger quand un pseudonyme nous promet de parler de sa vie et de l’écriture ? Le rapport de l’un à l’autre est complexe, mais la vérité n’est pas une fin en soi : ici,...

Curzio Malaparte : un journal secret et inédit

JOURNAL – C’est un document inédit de Curzio Malaparte que publiera La table ronde : le Journal secret, d’après un texte établi et traduit par Stéphanie Laporte. Rédigé entre 1941 et 1944, l’auteur était alors accrédité comme correspondant de guerre. Il travaillait auprès des troupes allemandes pour le Corriere della Sera, sur les fronts de l’est et du nord de l’Europe.   Ce Journal secret n’a manifestement jamais été publié en Italie, assure l’éditeur, et les épisodes qu’il raconte sont pour la plupart inconnus des lecteurs.  Composé de...

Un texte inédit de John Steinbeck : son journal des Raisins de la colère

JOURNAL – John Steinbeck a livré Les raisins de la colère à l’Amérique en renvoyant par ce jeu de miroir romanesque la sinistre réalité de la Grande dépression. Une période que Steinbeck, issus d’une famille modeste a bien connu : il avait 27 ans lors du krach boursier du jeudi noir. Dix années terribles pour le pays. ActuaLitté, CC BY SA 2.0   On sait que la rédaction de ce livre a tenu une place particulière dans la vie de l’écrivain américain. Trois ans après son premier succès, Tortilla Flat, il entame ainsi la rédaction de ces Raisins,...

Emmanuel le Magnifique : le Macron of Thrones façon Patrick Rambaud

ROMAN FRANÇAIS – Il avait chroniqué les années du règne de Nicolas 1er, durant son quinquennat. Avec la même verve, Patrick Rambaud avait méthodiquement examiné l’avènement de François IV. Pas de raison qu’Emmanuel Macron échappe à la satire.    ActuaLitté, CC BY SA 2.0   « Notre Magnifique Majesté étudia de longues années au lycée jésuite de la Providence, à Amiens, où il cultiva sa façon de voir le monde. Les jésuites étaient en même temps autoritaires et bien-veillants, distants et familiers, supérieurs et humbles, ni pour ni contre mais les...

Ils sont parmi nous : L'invasion des imbéciles a commencé

ROMAN GRAPHIQUE – « La tuile ce serait de me retrouver en face d’un pervers tout-puissant en quête de divertissement. Un salopard qui s’ennuie, ça expliquerait pas mal de choses. » Yvonne Letigre, 107 ans, un brin hypocondriaque, convaincue pour la 100e fois ce mois-ci qu’elle va mourir. Alors que sa petite-fille se marie.   Au fond de son lit, dans une chambre d’hôpital, Yvonne va mourir — au moins d’ennui. Alors quand elle se retrouve propulsée dans un espace-temps extraterrestre, la moindre des choses est de garder les pieds sur terre. De fait, quand...

Paul Ariès déculpabilise les mangeurs de viande

Le nouvel essai de Paul Ariès s’adresse aux mangeurs de viandes, de fromages, aux buveurs de lait, accusés d’être des criminels, mais également aux éleveurs, aux bouchers, aux restaurateurs qui doivent faire face aux attaques verbales et aux agressions de certains groupes végétariens et végétaliens.   Lettre ouverte aux mangeurs de viandes qui souhaitent le rester sans culpabiliser paraît après les tribunes publiées par Paul Ariès dans Libération avec Jocelyne Porcher et Frédéric Denhez et sur Médiapart avec Jean Ziegler (ancien porte-parole de la FAO) et...

Paris 2119 : drones et téléportation Zep et Bertail imaginent la capitale

C’est l’histoire de l’avenir, celui de la Ville jadis dite “Lumière”, qui en 2119 ressemble surtout à la triste juxtaposition d’un futur sombre et d’un XXe siècle défraîchi. Paris, changée en ville musée, peuplée de clones, de drones et d’hologrammes, qui regorgent dans les espaces publics. C’est le futur que Dominique Bertail et Zep ont entrevu dans Paris 2019… Dans cette cité brutale, tristement hétéroclite, des vestiges du XXIe siècle persistent, comme d’étranges habitudes. Le métro, par exemple, n’est plus que le refuge de squatteurs et de...