Rentrée littéraire 2018 : les fashion weeks du libraire

La rédaction - 11.10.2019


Des auteurs paniqués, des éditeurs mondains, des libraires déjà épuisés, des distributeurs satisfaits – les seuls actuellement... –, des représentants (peut-être) en vacances, des transporteurs en retard, un ministère avec le Culture entre deux chaises, des lecteurs perdus, des blogueurs survoltés, des Instragrameurs pour lesquels nous n’avons pas trouvé de rime, des journalistes éreintés... 
 

Et au milieu, notre rédaction heureuse, souriante et accomplie. Vous avez tout de même de la chance de nous lire.


 

Tout ce joyeux maelstrom a un nom : la rentrée littéraire. Une aberration que l’industrie du livre à travers le monde envie à notre hexagonale France [NdlR : Mais euh ! Pourquoi ?].

Comme tout le monde vous a déjà dit qu’il y avait 567 titres à venir sur cette période de deux mois et demi grosso modo, soit une quantité indigeste de 9,783333333 livres – n’imaginez pas qu’on les a tous lus ! – à engloutir quotidiennement : nous ne le répéterons pas.

 

Ah, tiens, si.

 

Nous ne vous dirons pas lesquels sont les meilleurs, lesquels se vendront le mieux, lesquels auront tel prix, lesquels passeront à la télé, lesquels nous ont fait rire tant ils étaient mauvais. Nous avons rencontré des éditeurs, leurs auteurs, des libraires, des attachées de presse qu’on avait oubliées un peu plus haut — qu’elzéhils soient bénis, pour leur patience, leur dévouement et leur abnégation.

 

Et puis... Et puis nous avons plongé. Tête baissée. Sans filet. On a lu, Lu, LU, jusqu’à plus soif, plus faim, plus dormir, plus parler, prostrés à plus savoir écrire. 

 

Pour au final ne vous parler dans ce dossier, que de ces livres qui nous ont intrigués, étonnés, esbaudis, émus, sidérés. Et parfois, peut-être, éventuellement, quand on en aura le temps, des autres. 

Mais c’est pas sûr. 

 

Car comme dirait Bartleby : « Je préférerais ne pas. » 

 

Bonne rentrée.


crédit illustration : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

L’humeur de Chereau : fêtes en famille, c'est marron pour la dinde

Silencieux depuis quelques semaines, notre héraut, Antoine Chereau, resurgit tel un beau diable pour les fêtes de fin d’année. Un ultime dessin avant d’entamer le parcours du combattant, traverser la Trève des Confiseurs et revenir du Réveillon de la Saint-Sylvestre. Et pas des moindres, car Maître Chereau nous parle de famille… En cette veille de Noël, alors que demain, les familles s’émerveilleront devant les présents éparpillés au pied du sapin — dont on espère que pour la préservation de la planète, c’est une version en plastique utilisée depuis 25...

Trois autrices de premiers romans ont dominé la rentrée littéraire

La saison des prix littéraires touche à sa fin, celle des cadeaux et des réjouissances en vue d'une nouvelle année commence : le moment idéal, et attendu, pour dresser un bilan des romans francophones les plus récompensés de cette rentrée 2018. Un bilan bouleversé par un trio d'autrices très prometteuses, et très remarquées : Adeline Dieudonné, Pauline Delabroy-Allard et Estelle-Sarah Bulle. De gauche à droite : Adeline Dieudonné, Estelle Sarah-Bulle et Pauline Delabroy-Allard Après relevé et prise en compte de 52 prix de la rentrée littéraire remis entre...

Pauline Delabroy-Allard reçoit le Prix des étudiants France Culture Télérama

Pauline Delabroy-Allard a reçu le Prix du Roman des étudiants France Culture Télérama 2019 pour son livre Ça raconte Sarah, publié par Les Éditions de Minuit. Le livre faisait face à 4 autres livres, lus pendant deux mois par 700 étudiants, pour la sixième édition d'une récompense qui a reçu le soutien de 30 librairies indépendantes. Ça raconte Sarah est le premier roman de Pauline Delabroy-Allard. Il a déjà été salué par le Prix des libraires de la Ville de Nancy-Le Point, le Prix du Style ainsi que le Prix Envoyé par la Poste.  Le résumé de...

L'incroyable BD d'Emil Ferris reçoit le Grand Prix ACBD de la Critique 2019

Il ne suffit pas d’aimer les monstres, encore faut-il leur donner une existence, pour mieux les exorciser. C’est en substance le récit d’Emil Ferris, traduit par Jean-Charles Khalifa, Moi, ce que j’aime, c’est les monstres, publié cet automne par les éditions Monsieur Toussaint Louverture. Et l’ouvrage vient de remporter le prix ACBD de la critique 2019. ActuaLitté, CC BY SA 2.0   Ce roman graphique avait survolté la rédaction – et la rencontre avec l’auteure lors du Salon du livre de Montréal, confirmé que l’on avait affaire là à une femme...

Guy Boley, Grand Prix Sport & Littérature 2018

L'écrivain Guy Boley a reçu le Prix Sport & Littérature 2018 pour son livre Quand Dieu boxait en amateur, publié par les éditions Grasset. L'Association des Écrivains Sportifs a décerné sa récompense lors d'une cérémonie au Ministère des Sports. Trois autres prix ont été décernés lors de la soirée. Guy Boley (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Le Grand Prix Sport & Littérature a donc été décerné à Guy Boley, pour son ouvrage Quand Dieu boxait en amateur, publié par les éditions Grasset. Le résumé de l'éditeur pour Quand Dieu boxait en amateur...

Isabelle Desesquelles reçoit le prix Femina des lycéens 2018

Isabelle Desesquelles vient de recevoir le prix Fémina des lycéens, éditions 2018. Elle est notamment l’auteure de Je me souviens de tout, paru chez Julliard, et Les hommes meurent, les femmes vieillissent, aux éditions Belfond. Elle a fondé une résidence d’écrivains, la maison De Pure Fiction.    « Leur mensonge préféré aux parents, ils viennent le soir vous dire au revoir, on est à moi é endormis et eux vous murmurent “Je serai toujours là, mon délice, mon ange de la joie douce, merveille de l’amour enchanté”, ils caressent votre front, que ça...

Soixante jours, de Sarah Marty, reçoit le prix Pèlerin du témoignage

Le prix Pèlerin du témoignage a été décerné à Sarah Marty pour son livre Soixante jours, publié par les éditions Denoël. Créé il y a dix ans, le prix Pèlerin entend prolonger l'engagement du magazine : « Témoigner est une démarche qui s’inscrit dans les gènes du christianisme », souligne la rédactrice en chef Catherine Lalanne.   Cette année, 20 lecteurs de Pèlerin ont participé au jury et ont choisi le témoignage le plus touchant parmi les huit sélectionnés pour la 10e édition du Prix. Ils étaient rejoints par la marraine du prix 2018, Lucie...

Ingrid Thobois reçoit le Prix TexTo-Festival des idées Paris

La communauté d’universités Sorbonne Paris Cité et l’université Paris 13 ont décerné le premier prix littéraire de leur histoire avec le Prix TexTo-Festival des idées Paris, remis à Ingrid Thobois pour son roman Miss Sarajevo, publié par les éditions Buchet-Chastel.   La première édition du prix Texto-Festival des idées Paris, orchestrée par l'équipe des rencontres littéraires "TexTo" à l'œuvre depuis 2012 à l'université Paris 13, et soutenue par la COMUE USPC, s'est conclue sur la scène de la Maison de la Poésie de Paris le 3 décembre...