Rentrée littéraire 2018 : les fashion weeks du libraire

La rédaction - 19.09.2018


Des auteurs paniqués, des éditeurs mondains, des libraires déjà épuisés, des distributeurs satisfaits – les seuls actuellement... –, des représentants (peut-être) en vacances, des transporteurs en retard, un ministère avec le Culture entre deux chaises, des lecteurs perdus, des blogueurs survoltés, des Instragrameurs pour lesquels nous n’avons pas trouvé de rime, des journalistes éreintés... 
 

Et au milieu, notre rédaction heureuse, souriante et accomplie. Vous avez tout de même de la chance de nous lire.


 

Tout ce joyeux maelstrom a un nom : la rentrée littéraire. Une aberration que l’industrie du livre à travers le monde envie à notre hexagonale France [NdlR : Mais euh ! Pourquoi ?].

Comme tout le monde vous a déjà dit qu’il y avait 567 titres à venir sur cette période de deux mois et demi grosso modo, soit une quantité indigeste de 9,783333333 livres – n’imaginez pas qu’on les a tous lus ! – à engloutir quotidiennement : nous ne le répéterons pas.

 

Ah, tiens, si.

 

Nous ne vous dirons pas lesquels sont les meilleurs, lesquels se vendront le mieux, lesquels auront tel prix, lesquels passeront à la télé, lesquels nous ont fait rire tant ils étaient mauvais. Nous avons rencontré des éditeurs, leurs auteurs, des libraires, des attachées de presse qu’on avait oubliées un peu plus haut — qu’elzéhils soient bénis, pour leur patience, leur dévouement et leur abnégation.

 

Et puis... Et puis nous avons plongé. Tête baissée. Sans filet. On a lu, Lu, LU, jusqu’à plus soif, plus faim, plus dormir, plus parler, prostrés à plus savoir écrire. 

 

Pour au final ne vous parler dans ce dossier, que de ces livres qui nous ont intrigués, étonnés, esbaudis, émus, sidérés. Et parfois, peut-être, éventuellement, quand on en aura le temps, des autres. 

Mais c’est pas sûr. 

 

Car comme dirait Bartleby : « Je préférerais ne pas. » 

 

Bonne rentrée.


crédit illustration : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Sous la magie des étoiles, entrez dans la valse de l’homme qui marche

ROMAN FRANCOPHONE - Il y a des mots que l’on lit et qui vous prennent à l’âme, si bien choisis qu’ils nous transportent dans un univers qui n’est pas nôtre et nous font succomber à un imaginaire porteur. Le livre doit nous surprendre, nous faire chavirer, nous entreprendre, nous placer sur la rive du désir. 37, étoiles filantes de Jérôme Attal fait partie de ces rares romans où, dès l’incipit, « Ici le temps ne passe pas. »     Car l’on est transporté tant l’écriture épurée est juste, et que l’on ne peut que faire corps avec Alberto,...

Quand Jeanne d'Arc était punk et mettait le feu au royaume d'Angleterre

ROMAN FRANCOPHONE - Essex, Angleterre, Printemps 1381. C’est l’histoire d’une révolution. C’est l’histoire de toutes les révolutions. C’est l’histoire des tournants de la vie d’une femme. C’est l’histoire de toutes les femmes. Pour sa première incursion dans le roman, Marie-Fleur Albecker met en scène une héroïne punk et universelle.      Qui est Joanna Ferrour? Simple paysanne, elle a eu son lot de problèmes, entre viol et remariage mal assorti, mais qui s'en soucie? , et survit tant bien que mal dans la campagne anglaise de ce milieu du XIVe s....

Cher ami je vous écris... Plongée en profonde intériorité

ROMAN ETRANGER - Yiyun Li nous enfonce avec une tranquille et pourtant formidable honnêteté dans la complexité de son intériorité. Nous découvrons ses rouages, absolument uniques, ceux qui disent ce qu'elle est derrière tout ce qui cache. Ses béances aussi. Et par milliards, ses questions. Qui suis-je ? Pourquoi écrire ? Pourquoi vivre ? Pourquoi mourir ? Un livre profond qui nous grandit.   Cher ami, de ma vie je vous écris dans votre vie, roman. L'on reste un peu pantois devant ce drôle de titre, visiblement d'une longueur assumée. Cette liberté hors-normes...

Prix SGDL Révélation 2018 : les sélections Romans, Poésie et Essais

Le jury des Prix SGDL Révélation 2018, composé des auteurs membres du comité (et de traducteurs, pour le Prix Révélation de traduction), a dévoilé sa première sélection. Les prix seront dévoilés début décembre.  ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Et, oh surprise, pas de titre autopublié chez Amazon...    ROMANS Meryem ALAOUI, La vérité sort de la bouche du cheval, Gallimard Boris BERGMANN, Nage libre, Calmann-Lévy In Koli Jean BOFANE, La Belle de Casa, Actes Sud Estelle-Sarah BULLE, Là où les chiens aboient par la queue, Liana...

Embed with Bernard Werber : plonger dans ”La boîte de Pandore”

Ils étaient seize, réunis avec le romancier Bernard Werber, pour vivre quinze jours, avant sa sortie, la découverte de La boîte de Pandore. Le nouveau roman sortira ce 26 septembre, mais, durant tout un week-end, ils ont pu expérimenter, littéralement, cette fameuse boîte.       Pour gagner leur entrée dans la Boîte de Pandore, les lecteurs devaient participer à un concours lancé cet été sur les réseaux sociaux. Et dire en quoi les romans de Bernard Werber ont changé leur vision de la vie, explique l’éditeur.    L’occasion de parler littérature...

25 000 personnes pour les Bibliothèques idéales de Strasbourg

Du 7 au 16 septembre dernier, Strasbourg accueillait les Bibliothèques idéales, le festival littéraire qui fait la rentrée dans la ville depuis une quinzaine d'années. La Cité de la Musique et de la Danse, les médiathèques, mais aussi la librairie Kleber ont accueilli plus de 25.000 personnes pour des rencontres avec les écrivains.   Plus de 25 000 personnes ont fréquenté les rencontres programmées à la Cité de la Musique et de la Danse et dans d’autres lieux de la ville, par François Wolfermann de la librairie Kléber, partenaire historique de la Ville de...

Le Prix Femina dévoile ses romans français et étrangers : première sélection

Le jury féminin du Prix Femina a dévoilé la première sélection pour ses récompenses de la rentrée 2018, dans les catégories romans français et romans étrangers. On retrouve les noms d'Emmanuelle Bayamack-Tam, Nina Bouraoui, Isabelle Desesquelles, Philippe Lançon ou encore David Diop, régulièrement cités par les jurys de prix littéraires.   Romans français : Emmanuelle Bayamack-Tam, Arcadie (P.O.L) Yves Bichet, Trois enfants du tumulte (Mercure de France) Nina Bouraoui, Tous les hommes naturellement désirent savoir (JC Lattès) Isabelle Desesquelles, Je...

Sexe, drogues et naturopathie : chasseuse d'écoterroristes, repentie

PORTRAIT – Son éditeur se dit schizophrène de métier, puisqu’il est également libraire. Elle rit de bon cœur : avoir travaillé avec Dominique Gaultier, le despote éclairé du Dilettante, « représente une chance inouïe. Lui, c’est le Faiseur ». L’intéressé balaye le compliment avec modestie. « Mathilde ne pouvait venir qu’au Dilettante. » Assurément.   crédit Mathilde-Marie de Malfilâtre     Avec Babylone Express, son premier roman, Mathilde-Marie de Malfilâtre bouscule la rentrée littéraire. Faire l’unanimité de Beigbeder à...