Rentrée littéraire 2018 : les fashion weeks du libraire

La rédaction - 11.10.2019


Des auteurs paniqués, des éditeurs mondains, des libraires déjà épuisés, des distributeurs satisfaits – les seuls actuellement... –, des représentants (peut-être) en vacances, des transporteurs en retard, un ministère avec le Culture entre deux chaises, des lecteurs perdus, des blogueurs survoltés, des Instragrameurs pour lesquels nous n’avons pas trouvé de rime, des journalistes éreintés... 
 

Et au milieu, notre rédaction heureuse, souriante et accomplie. Vous avez tout de même de la chance de nous lire.


 

Tout ce joyeux maelstrom a un nom : la rentrée littéraire. Une aberration que l’industrie du livre à travers le monde envie à notre hexagonale France [NdlR : Mais euh ! Pourquoi ?].

Comme tout le monde vous a déjà dit qu’il y avait 567 titres à venir sur cette période de deux mois et demi grosso modo, soit une quantité indigeste de 9,783333333 livres – n’imaginez pas qu’on les a tous lus ! – à engloutir quotidiennement : nous ne le répéterons pas.

 

Ah, tiens, si.

 

Nous ne vous dirons pas lesquels sont les meilleurs, lesquels se vendront le mieux, lesquels auront tel prix, lesquels passeront à la télé, lesquels nous ont fait rire tant ils étaient mauvais. Nous avons rencontré des éditeurs, leurs auteurs, des libraires, des attachées de presse qu’on avait oubliées un peu plus haut — qu’elzéhils soient bénis, pour leur patience, leur dévouement et leur abnégation.

 

Et puis... Et puis nous avons plongé. Tête baissée. Sans filet. On a lu, Lu, LU, jusqu’à plus soif, plus faim, plus dormir, plus parler, prostrés à plus savoir écrire. 

 

Pour au final ne vous parler dans ce dossier, que de ces livres qui nous ont intrigués, étonnés, esbaudis, émus, sidérés. Et parfois, peut-être, éventuellement, quand on en aura le temps, des autres. 

Mais c’est pas sûr. 

 

Car comme dirait Bartleby : « Je préférerais ne pas. » 

 

Bonne rentrée.


crédit illustration : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Quand les Supérieurs partirent, l'humanité découvrit un vide immense

ROMAN FRANCOPHONE – Pierre Pelot nous gâte. Parce que plusieurs tomes de ses Hommes sans futur sont déjà prévus en réédition chez Frenchpulp. La saga avait été originellement puubliée en 1981 chez PressesPocket. Savoureux. Dans ce qui a tout d’un western post-apocalyptique, on traverse une planète dont la population humaine est totalement désœuvrée. Comme dépossédée d’une part de son essence.       Quand dans l’échelle de l’évolution, l’humanité se retrouve soudainement deuxième, il y a de quoi plomber le moral. En quelques années sont...

Six romans retenus pour le prix Renaudot des lycéens 2018

Alors que sa version adulte vit actuellement des heures douloureuses, le prix Renaudot des lycéens a dévoilé une liste d’ouvrages retenus prêtant bien moins le flanc à la polémique. Six ouvrages, pas un de plus, avec de véritables perles dont nous avons eu l’occasion de vous parler.     Depuis 1992, le Renaudot des lycéens suit de près son grand frère, mais en oubliant cette année avec précaution le livre de Marco Koskas, qui fait des vagues. Autopublié, et vendu sur Amazon, le livre Bande de Français met les jurés du prix Renaudot dans une situation assez...

Oublier mon père : se reconstruire face aux mensonges d'une mère

ROMAN FRANCOPHONE - Oublier mon père, c’est Alexandre qui nous raconte son enfance, une enfance marquée par un profond mal-être. Mais, paradoxalement, dans l’écriture, la douleur de vivre n’est pas perceptible dans cette remémoration. Ce sont les regards des autres sur lui qui peuvent parfois lui faire prendre conscience qu’il est possible de vivre autrement. Et de réécrire son histoire.     Enfant unique d’un père éducateur sportif, photographe amateur et passionné de ski de fond, et d’une mère documentaliste, Alexandre mène l’existence d’un...

Sujet inconnu, la rage de l'asphyxie

ROMAN FRANCOPHONE – Après deux romans remarqués, Bianca (Juillard, 2016) et Hope (Juillard, 2017), Loulou Robert revient en trombe avec un nouvel ouvrage paru chez Juillard, Sujet inconnu. Un récit décapant, toujours dans un style abrupt et saccadé, sur l’intensité de la passion amoureuse, du mauvais amour (ou de l’amour mauvais) et de ses redoutables conséquences...     À tout juste 8 ans, la narratrice désire s’enfuir du Grand Est, sa région natale – un endroit désert, sordide, sans avenir. Elle ne veut pas dépérir ici, elle rêve d’un...

Black Out, sur les traces du tueur en série

RÉCIT DOCUMENTAIRE – Parler des populations pauvres — comprendre, principalement afro-américaines — de Los Angeles n’est pas un sujet porteur. Pas plus quand un tueur en série sévit dans South Central. Ancien quartier avec une communauté vivante, il fut défiguré par le commerce du crack dans les années 80. Enquête entre passé et présent, Black Out de Cecile Delarue fait parler ses victimes.     Pour Cécile Delarue, l’enquête fut un défi, celui d’une journaliste pigiste qui cherchait à concilier le plaisir et le travail. Partie pour Los Angeles avec...

Les livres de la rentrée littéraire à lire, selon les auteurs qui la font

Parmi les premiers salons de la rentrée littéraire, le Livre sur la Place, à Nancy, est l'occasion de prendre le pouls de l'actualité littéraire, au plus proche de ceux qui la font. De dédicaces en débats, ou même au détour d'une rue de la cité ducale, nous avons interrogé les auteurs et autrices présents à Nancy pour savoir quel était le roman incontournable à leurs yeux, de la rentrée ou non. Le Livre sur la Place à Nancy, vendredi 7 septembre  (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   Pour Romain Slocombe, qui publie Sadorski et l'ange du péché chez Robert...

“L’entraide, l’autre loi de la jungle”, Prix du Livre Environnement 2018

En sa qualité de Présidente du jury, Madame Roselyne Bachelot Narquin, ancien ministre, a remis aujourd’hui, lors du salon « Le Livre sur la Place » de Nancy, le Prix du Livre Environnement 2018 de la Fondation Veolia à Gauthier Chapelle et Pablo Servigne pour leur ouvrage L’entraide, l’autre loi de la jungle publié aux éditions Les liens qui libèrent.   L’entraide, l’autre loi de la jungle, lauréat de cette édition 2018 s’est démarquée par son approche nouvelle de la « loi du plus fort ». Au travers de leur ouvrage, Gauthier Chapelle et Pablo...

Lisez... Mais lisez, bordel !

Trois mois. Trois mois de lectures pour préparer cette rentrée, vingt-cinq ans que je baguenaude dans le milieu du livre. Et cette année, pour la vingt-sixième fois donc, les mêmes attaques, les mêmes poncifs, les mêmes aigreurs, les mêmes relents. Et puis, aussi, les joies de découvrir, les curiosités, les enthousiasmes, les sidérations. La liste du Goncourt est tombée hier. Et au terme de la journée, la plume, enfin, le clavier, qui n’est pourtant pas mon outil de prédilection, m’a démangée au point de...   ActuaLitté, CC BY SA 2.0   Depuis quelques...