Rentrée littéraire 2019 : une nouvelle cuvée de 524 romans à découvrir

La rédaction - 11.12.2019

Fnac Forum 2017
 


Dès la fin du mois d’août débutera le grand rendez-vous français de la Rentrée littéraire. Cette année, une production en légère diminution, puisque “seuls” 524 romans sortiront contre 567 l’année passée. On passe donc de 9,78 livres à engloutir durant les deux mois et demi, à simplement, et plus digestement, 9,03.

Les premières analyses font état de ce que le nombre de livres français diminue lourdement, passant de 381 à 336 ouvrages. En revanche, on aura sensiblement le même nombre de romans traduits : ils étaient 186 en 2018, ils seront 188 pour 2019. Cependant, le chiffre de 524 romans est sérieusement remis en cause : nous avons découvert que près de 10 % d'entre eux n'avaient aucune raison de figurer dans la liste.

Dans ce dossier, seront donc à découvrir les nouveautés de cette rentrée : plus que quelques semaines, principalement de vacances, à patienter avant de se ruer dans les librairies, sur internet ou en bibliothèque. Une saison de plus, autour des prix littéraires d'automne qui se dessine, des coups de coeur, des surprises, des coups de gueule... La rentrée littéraire s'avance, cuvée 2019.


Crédit photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

Cent millions d'années et un jour : rêve, espoir, folie?

ROMAN FRANCOPHONE - Stanislas Henri Armengol, dit Stan, est né aux premières années du XXe siècle. Fils d'un père agriculteur et violent qui battait trop souvent sa mère et refusait de le voir plongé dans ses livres où il ne pouvait finir qu'en « lopette », il a quand même réussi à poursuivre des études dont l'issue aurait certainement ravi cette mère morte trop tôt.     A plus de cinquante ans, alors que sa carrière végète, lui vient aux oreilles une histoire à dormir debout. Une histoire qu'il prend au sérieux car elle a été racontée par un vieil italien...

“Vous pouvez me jeter en prison, vous ne m’enfermerez jamais”

RECIT ETRANGER - Peut-on vraiment emprisonner un écrivain ? Incarcérer le rêve, l’imagination, les souvenirs, les idées ? L’écrivain et journaliste turc Ahmet Altan, victime des purges de 2016 qui ont suivi le putsch manqué en Turquie, explique depuis sa geôle comment les mots peuvent aider malgré tout à sauter par-dessus les murs. Un texte magnifique, empreint de douleur mais aussi d’humour et de tendresse.       J’écris cela dans une cellule de prison. Mais je ne suis pas en prison. Je suis écrivain. Je ne suis ni là où je suis, ni là où je ne suis...

Emma Becker, lauréate du prix Blù Jean-Marc Roberts 2019 avec “La Maison”

Réuni à la Maison de la Radio, le jury du prix Blù Jean-Marc Roberts vient de présenter la lauréate de sa 3e édition. Comme pour les précédentes années, le projet est de récompenser un ouvrage « qui deviendra incontournable demain, privilégier l’audace et l’inattendu ».   Créé en 2017, le prix se veut à l’image d’un éditeur et écrivain passionné : un pari sur une œuvre en devenir, une récompense audacieuse faisant entendre une voix singulière qui s’impose au cœur de la rentrée littéraire. Doté de 7 000 euros, il est remis mi-septembre à  un...

Altruistes, certes, sauf en famille

ROMAN ETRANGER - Arthur, Maggie, Francine, Ethan et tous les autres. Andrew Ridker signa avec Les Altruistes un roman sur une famille sans grand mystère mais bel et bien comme les autres, comme la vôtre. Paradoxale et un peu folle.     C'est la famille dans son intimité souvent cachée, souvent indécelable de l'extérieur, qui prend dans Les Altruistes le devant de la scène. La famille sans ses couverts sociaux et bienséants. C'est bien cela oui, sans plus aucune bienséance, là où le quotidien et les relations se dédouanent des contraintes. Et aussi parfois de dignité...

Première sélection du prix Femina 2019

C’est bientôt fini, même si cela recommencera encore et encore, jusqu’à avoir délivré le nom de tous (ou toutes) les lauréats des prix de la rentrée. C’est au tour donc de ces dames du Femina de communiquer leurs listes de choix : 16 romans français, 11 traduits. Le prix sera remis ce 5 novembre.    Les prochains rendez-vous sont les 8 et 23 octobre, pour les nouvelles sélections. L’année passée, Philippe Lançon avait été couronné, et avec lui Elisaeth de Fontenay et Alice McDermott. Et pour la suite, voici donc les ouvrages retenus.   Romans français...

Le ciel par-dessus le toit : s'échapper des origines de la faute

ROMAN FRANCOPHONE - Loup, enfant lunaire, adolescent étrange ne sachant plus distinguer le réel de son imaginaire n'a jamais oublié sa sœur Paloma partie depuis si longtemps après une violente dispute avec leur mère. Malgré la promesse de revenir un jour le chercher, les années ont passé et Paloma n'est jamais revenue, ne laissant à Loup qu'un désir, qu'une obsession : rejoindre sa sœur aînée.       Alors, il a emprunté la voiture de sa mère - Phénix – et provoqué un accident. Et aujourd’hui il est conduit en maison d'arrêt pour y être incarcéré en...

Soif, d'Amélie Nothomb : l'autobiographie apocryphe

ROMAN FRANCOPHONE - Pour sa vingt-huitième rentrée littéraire, Amélie Nothomb revient avec un roman au titre minimaliste : Soif. Elle y raconte les derniers jours de Jésus, à la première personne.   Dans ses écrits autobiographiques, Nothomb révèle la place singulière que Jésus occupe dans sa vie, depuis la toute petite enfance. Figure d’identification, avec qui elle se sent « une connivence profonde […], car [elle] étai[t] sûre de comprendre la révolte qui l’animait » (Métaphysique des tubes, 2000), Jésus est aussi un modèle : « Récapitulons :...

La première sélection du Prix Décembre vient d’être annoncée

Le Prix Décembre a communiqué sa première sélection mardi 10 septembre, à l’issue d’une réunion de son jury. Mais il faudra attendre encore un peu avant de connaître le vainqueur — une deuxième liste sera connue le 15 octobre et le lauréat début novembre — qui succédera à Michaël Ferrier qui a reçu le prix en 2018 pour François, portrait d’un absent, paru chez Gallimard. Pour l’instant, les titres en lice sont les suivants : Les Grands cerfs de Claudie Hunzinger (Grasset) Quand la parole attend la nuit de Patrick Autréaux...