Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2017

La rédaction - 15.11.2018

Le livre jeunesse représente en France 364 M€ de chi re d’affaires, sur l’année 2016, soit +5,2 % de croissance par rapport à l’an passé, et un total de 13,5 % de parts de marché, sur l’ensemble du secteur du livre. Avec 77 M d’exemplaires vendus, on en conclut qu’un livre sur 5 vendu est un livre jeunesse. Depuis 2000, la production de titres jeunesse à l’unité a doublé : 8 350 en 2000 contre 16 521 en 2016.

 

« Complice privilégié des temps de l’enfance, le livre de jeunesse, s’il est intemporel dans son rôle, se réinvente à l’envi au l des générations. Et le Salon qui porte son nom bouge avec lui, épouse et travaille ses mouvements », explique Sylvie Vassallo, directrice du salon du livre et de la presse jeunesse qui se déroule chaque année à Montreuil. 

 

L’une des spécificités de la littérature jeunesse est sans doute sa capacité à représenter, à raconter, à parler de et à l’enfance et l’adolescence, aussi bien dans les registres du réel que de l’imaginaire. Si ces représentations peuvent offrir aux enfants une vision d’eux-mêmes, une mise en abîme, un miroir, elles se nourrissent aussi des inspirations et des regards sensibles, complices, attentifs, humoristiques, d’auteurs et d’illustrateurs qui, pour beaucoup, investissent une certaine part de leur enfance.

 

« Le génie, c’est l’enfance retrouvée à volonté » disait Baudelaire. Avec ce thème, le Salon invite le public à un voyage dans les royaumes de l’enfance en empruntant les chemins tracés par les plus grands auteurs et illustrateurs de littérature jeunesse. 
 

 

IMG_1959
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Cinq albums sélectionnés pour le Prix Jeunesse ACBD 2018

L'Association des Critiques de Bande Dessinée (ACBD) a dévoilé les 5 albums sélectionnés pour le Prix Jeunesse ACBD 2018, le troisième du nom. Le nom du lauréat ou de la lauréate sera dévoilé le samedi 1er décembre, pendant le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil.       La sélection est la suivante :   Les Cavaliers de l’Apocadispe, tome 1 : Maîtrisent la situation, par Libon, Éditions Dupuis Les Croques, tome 1 : Tuer le temps, par Léa Mazé, Éditions de la Gouttière Jack le Téméraire, tome 2 : Face au roi des...

McDonald's au salon du livre jeunesse de Montreuil : le sujet qui fâche

La situation est insolite : une pétition en cours d’élaboration, et encore non rendue publique, pousse le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil à réagir. Il faut que le sujet en soi sensible – et pas des moindres : c’est du stand McDonald’s au Salon dont il est question.   JJBers, CC BY 2.0   Le document, que ActuaLitté a pu consulter, fait en effet état de la présence de la « multinationale emblématique de la malbouffe, de l’évasion fiscale et de l’exploitation de ses salarié·e·s ». En effet, pour la deuxième année, McDo...

Les menus Happy Meal de McDonald's, objet d'une plainte au Québec

La publicité à destination des enfants est interdite par la loi québécoise, mais McDonald’s aurait trouvé un moyen de la contourner. C’est en substance ce que dénonce un class action que des parents tentent de monter. Entendus par le juge cette semaine, ils demandent la fin de ces pratiques.       Les menus Happy Meal, connus au Quévec sous le nom de Joyeux festins, organiseraient-ils une promotion déguisée ? Du fait qu’un jouet est proposé pour l’achat de ces repas à destination des enfants, les plaignants considèrent qu’ils constituent une...

#PayeTonAuteur : quand Le Labo des Histoires joue à l'apprenti sorcier

Depuis des années maintenant, le Labo des histoires s’efforce de partager avec de jeunes publics le goût de l’écriture. Animés par des auteurs, des ateliers de découverte sont proposés à travers la France. Récemment, une convention tripartite avec les ministères de l’Éducation et de la Culture est venue consolider cet effort. Mais les auteurs s’inquiètent.    ActuaLitté, CC BY SA 2.0   Comme cela arrivera désormais, tout est parti des réseaux, et du message contrarié de Camille Brissot. Elle déplore la rémunération proposée par l’association...

La Réunion : dynamisme, bilinguisme, illettrisme

C’est une île de l’océan Indien distante de 9400 kilomètres de la France métropolitaine. Tantôt, elle lui ressemble et tantôt, elle s’en distingue. Comme en métropole, le réseau des médiathèques y est bien développé, chacune des 24 communes de l’île en étant équipée. Et comme en métropole, les adolescents ne les fréquentent guère. Comme en métropole, on y trouve deux grosses librairies qui comptent au palmarès national de la profession. Comme en métropole, les éditeurs locaux écoulent des tirages de 1000 à 2000 exemplaires. ActuaLitté, CC BY...

François Hollande boucle une tournée de 46 dédicaces pour son livre

On ignore quelles leçons l’ancien président aura tirées de sa tournée, mais François Hollande a décidé de mettre un terme à son grand tour des librairies françaises. Et en bon patriote, laisse le soin aux cyclistes d’accaparer l’attention avec leur tour de France. Solidarité sainte de la corporation...  avec Antoine Gallimard et Vincent Montagne - ActuaLitté, CC BY SA 2.0     Selon les chiffres communiqués, l’ancien locataire de l’Élysée aura brassé 21.000 personnes à travers 56 villes de France. Un voyage de trois mois non-stop ou presque, qui...

Un salon BD pour Paris au Grand Palais : vent de panique à Angoulême

La température grimpe à Angoulême, et c’est Paris qui fait monter la moutarde au nez. Après des années houleuses, le festival de la BD vient enfin d’instaurer une pax romana, et s’apprête à repartir. Pourtant, un coup inattendu porté dans la fourmilière agite, et inquiète. Les éditeurs voudraient-ils concurrencer Angoulême, depuis la capitale ?   yves Tennevin, CC BY SA 2.0   Il fallait être vigilant pour remarquer dans Sud Ouest cet entrefilet, une réaction du président du Grand Angoulême et maire de La Couronne, Jean-François Dauré. Il dénonce...

Frais de sécurité : les festivals sont devenus “la vache à lait de l’État”

« Le ministre de l’Intérieur, Monsieur Collomb, fait payer aux festivals de France et de Navarre, le remboursement de frais de sécurité de plus en plus hallucinants en termes de montants ! » L’indignation de Jack Lang était à la mesure d’une terrible réalité : aujourd’hui, la sécurité d’une manifestation coûte. Cher. Parfois au point de plomber les finances... FIBD d’Angoulême   Le sujet qu’évoquait l’ex-ministre de la Culture portait avant tout sur les manifestations musicales et spécifiquement les Eurockéennes. Et pourtant, la réalité...