Street art, fresques, tags : des livres au détour des rues

La rédaction - 18.06.2019


 

Porté par des figures désormais internationales, comme Banksy, et bien d’autres, le Street Art, ou Art Urbain ne date pas d’hier. 

On considère qu’il fit ses premiers pas dans les années 60 avec les premières peintures de Gérard Zlotykamien, plasticien français. Avec Daniel Buren et Ernest Pignon-Esrnest, il incarne l’un des précurseurs de cette expression artistique urbaine.

Et depuis... les styles ont pris toutes les formes possibles et imaginables : aménageant les espaces publics pour les intégrer à leurs créations, ou s’appuyant sur des murs, bouches à incendie, panneaux de signalisation, les artistes collent, dessinent, peignent, recouvrent... 

Avec la créativité pour seule limite. Dans l’édition, le street art s’est taillé une part significative, donnant lieu à la parution de beaux livres, ou encore d’agendas, plus consensuels. Mais toujours spectaculaires. Dans ce dossier, retreouvez tous les articles, entretiens et rencontres autour de cette redéfinition des lieux et des bâtiments.


photo ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Découvrez the Moon Under Water, le pub idéal de George Orwell

Le 21 janvier 1950, Éric Arthur Blair dit George Orwell s’éteignait à 46 ans. L’écrivain britannique à qui l’ont doit des grands titres comme La ferme des animaux ou 1984 était également journaliste et a plusieurs fois collaboré avec Evening Standard. En ce jour anniversaire, rien de mieux que partir à la rencontre de son pub londonien idéal, dans un article publié le 9 février 1946.   Dr Neil Clifton - CC BY SA 2.0     Proche d’un arrêt de bus, ce pub magique dispose d’un nom poétique : The Moon Under Water. Et pourquoi magique ? Parce que...

Serial Crieur, le slam chti-picard

La poésie peut être un sport : c’est en tout cas la forme revendiquée par le slam, né en 1986 d’une idée du poète américain Marc Smith dans le but de rendre la lecture de poèmes moins élitiste. Ces tournois de poésie (le vieux mot anglais slam a donné le français « chelem ») prennent la forme d’une rencontre sportive ; le vainqueur est désigné par un jury issu du public.       La scène est un ring de boxe, et l’art oratoire devient compétition. C’est ainsi que Gildo Beaufort, alias Serial Crieur, est devenu en 2008 Champion de France de...

Lecture chorale : La vie mode d'emploi de Georges Perec, avec 99 lecteurs

La littérature et son exploration n’ont pas fini de nous épater. Voici un projet littéraire autour de Georges Perec, qui vient de lancer un appel à lecteurs. Il s’agit d'une Lecture chorale des 99 chapitres par 99 lecteurs sur un espace de 12 m x 12 m reproduisant à l’identique le plan en coupe verticale de l’immeuble inventé par Perec. Une lecture performance imaginée par Marc Roger.   JeanneMenjoulet&Cie, CC BY ND 2.0     Peut-on épuiser les textes de George Perec avant qu’ils ne vous épuisent ? La question est intéressante et sera posée le...

Tintin et le capitaine s'embrassent en plein Bruxelles : Haddock mène la barre

La Belgique avait connu, voici quelques semaines, une éclosion de fresques sexuellement explicite. Un inconnu avait représenté un pénis, et une pénétration, à Saint-Gilles et à Bruxelles. Mais voici que Tintin et Haddock sont eux aussi, désormais, victimes...          Ne peut-ont rien faire d’autre que de désacraliser les icônes ? Tintin et son cher Haddock de Capitaine, enlacé, s’embrassant en pleine rue, voici qui n’a pas manqué d’interpeller les habitants de la capitale belge.    L’idée que les deux personnages aient une liaison...

Revue Angle mort : “Il existe une forte et riche tradition de science-fiction en France”

La revue Angle mort, et sa sœur jumelle américaine, Blind spot viennent de sortir leur dernier numéro. Depuis maintenant six ans, la première propose des « éclats d’imaginaire », sous la forme de récits, articles et interviews. Son orientation science-fiction et science spéculative en fait un référence pour les amateurs. Toujours des regards originaux « qui font de la science — fiction une méthode d’exploration de soi ou de notre environnement ».        Julien Wacquez et René-Marc Dolhen, directeurs éditoriaux, (im)posaient un manifeste, dans...

Mrs. Eaves ou la typeaugraphie : Write Here Right Now

La typographie ne demande pas grand-chose : un peu de papier, un stylo, et les lettres n'attendent plus que vous pour se dessiner. Mrs. Eaves est le nom d'une police avec empattements créée par Zuzana Licko en 1996, mais aussi le pseudonyme de Gemma O'Brien, qui a la typo dans la peau.   En 2008, Mrs. Eaves a déjà plusieurs années de dessins typographiques derrière elle. Pour s'entraîner, elle se livre même à une activité peu commune : l'écriture sur sa propre peau. Armée de markers, elle dessine les pleins et les déliés sur son propre corps, dans un croisement...

Street Heroines, un documentaire consacré aux femmes dans le street art

Lorsque l'on évoque le street art et les street artists, c'est trop souvent au masculin : la réalisatrice, photographe et productrice Alexandra Henry a souhaité remédier à ce manque de reconnaissance avec le documentaire Street Heroines, consacré à la place des femmes dans l'art de rue et à leur apport au monde du street art.   « T'as besoin d'un pénis pour grimper à une échelle ? Ça t'aide à t'accrocher ? » s'amuse Lady Pink, surnommée « la première femme du graffiti », active depuis les années 1980 à New York. On retrouvera à ses côtés, dans le...

L'éloge de l'ombre de la street artiste DAKU, qui écrit avec le soleil

L'architecture est une science exacte, mais la street artiste indienne DAKU y ajoute un petit supplément de minutie. En utilisant la technique du shadow art, qui consiste à utiliser l'ombre portée de certains éléments pour projeter un dessin ou une inscription, elle a créée une façade textuelle du plus bel effet.   Cette installation de DAKU a été réalisée en avril 2016 dans le cadre d'une réhabilitation du district de Lodhi, au sud de New Delhi, avec les œuvres de 24 autres street artistes. « Time Changes Everything » (« Le temps change tout ») utilise la...