Zone 51 > Inénarrable > Actualité

Dans les petits papiers livresques de Barack Obama

Happy reading to you, mister President !

Par Nicolas Gary,Le lundi 22 août 2011 à 11:08:01 - 2 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

On le sait lecteur, et même lecteur hétéroclite, et depuis son investiture à la présidence des États-Unis, Barack Obama n'a pas arrêté de lire - ni d'écrire d'ailleurs.

Au point que le président étatsunien est devenu un véritable phénomène : tout livre qui lui passe entre les mains fait aussitôt les choux gras de la presse, et les meilleures ventes des sites de e-commerce.

À tel point que durant sa visite en Inde, en novembre 2010, le pays s'est inquiété de savoir quel serait l'ouvrage le plus adapté à lui offrir. Et ce, depuis que Hugoi Chavez, président du Venezuela lui a remis un livre d'Eduardo Galeano, en guise de présent. En l'espace de quelques jours, l'ouvrage, Les veines ouvertes de l'Amérique latine, était devenu, en avril 2009, un succès ultra demandé. (voir notre actualitté)


The Daily Best propose un petit récapitulatif tout à fait significatif des lectures présidentielles, avec un oubli notable, L'Histoire de Pi, roman écrit par Yann Martel. Ce dernier s'était fait connaître en tentant une campagne de sensibilisation à la culture auprès du premier ministre canadien. (voir notre actualitté)

Rappelons aussi qu'en février dernier, ce sont les lettres envoyées au président Obama qui devaient faire l'objet d'un ouvrage épistolaire, réunissant les recommandations ou les apostrophes les plus intéressantes de ses concitoyens. 

Homme de lettres, d'écriture, mais aussi de lectures, Barack Obama a, depuis le début de son mandat, fait organiser plusieurs séances de lectures, où il tenait lui-même le rôle de lecteur...

Il ne manque plus qu'Obama avec dans les mains un Kindle, et définitivement, le président aura fait le tour de la question livre...

Sources : , , ,

Pour approfondir



Réactions

Publié par Zéro

 

"Barack Obama n'a pas arrêté de lire - n'y d'écrire d'ailleurs."

On n'y nie ni le nid ni l'uni. ;-)

Écrit le 22/08/2011 à 12:12

Répondre | Alerter

Publié par Un

 

"Barack Obama n'a pas arrêté de lire - ni d'écrire d'ailleurs."

Aaaah, plus de déni de ni, ça va mieux ainsi!

Écrit le 25/08/2011 à 12:20

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

pub

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La Colline aux esclaves – Kathleen Grissom

La famille de Lavania a voulu immigrer d'Irlande jusqu'en Amérique mais ses 2 parents sont morts dans la traversée. [...]

Je suis un dragon, Martin Page

Présentation de l'éditeur :   « On s'habitue à être surhumain, et très vite on comprend que ce n'est [...]

Notes de voyages de Laurent Jouannaud: « La Bâtarde » de Violette Leduc (1907-1972), autofiction

Mon cher Hervé, un bouquiniste vendait pour un euro La Bâtarde, de Violette Leduc, avec préface de Simone de Beauvoir, dans la [...]

Livre numérique gratuit

Sondage

Prêt en bibliothèque : plutôt numérique, ou plutôt papier ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2015 - actualitté.com