Extrait

Artistes loin de Paris ; l'exemple de Marseille Provence
de Rébecca Piednoir

Le 08/03/2015 à 18:22

Auteur : Rébecca Piednoir
Editeur : Les Petits Matins
Genre : artistes
Date de parution :
ISBN : 9782915879667
Total pages :
Prix : 18 €
chaPitre.com title=
  • Zoom moins
  • Zoom plus
  • Signaler erreur
  • Envoyer à un(e) ami(e)

Version grand format

 

illustration

ISBN : 9782915879667

Editeur : Les Petits Matins

Prix grand format : 18 €

 

Acheter le livre
avec chaPitre.com

Version numérique

 

illustration

ISBN :

Editeur : Les Petits Matins

Prix grand format : 12.99 €

 

Acheter le livre
avec chaPitre.com

Résumé du livre
Hors de Paris, point de salut? Pas sûr: de plus en plus d’artistes choisissent de vivre loin de la capitale. Qui sont-ils? Quelles motivations les animent? Est-il possible d’être reconnu comme un créateur innovant sans le label made in Paris? Chiffres et références à l’appui, les auteurs s’interrogent sur la création en région et sur des sujets tels que le financement de la culture et la démocratisation culturelle, tout en proposant une réflexion sur les enjeux de Marseille Provence 2013, future capitale européenne de la culture. Entretiens avec Sofiane Belmouden, Pierre Fava, Samuel Karpienia, Anne Lévy, Lisa Mandel, Catherine Marnas, Jean-Marc Montera, Stephan Muntaner, Florence Pazzottu, Franck Pourcel, Angelin Preljocaj, Pierre Sauvageot, Bruno Schnebelin, Tatou.

 

Premier chapitre

 

 

 

 

 

 

 

 

INTRODUCTION

 

 

Hors de Paris, point de salut ? Pas sûr : de plus en plus d’artistes choisissent de vivre loin de la capitale. Qui sont-ils ? Quelles motivations les animent ? Ont-ils le sentiment que leur pratique artistique se distingue de celle des créateurs parisiens ? Est-il plus aisé d’y rencontrer un public ? À quelles difficultés spécifiques les artistes font-ils face loin de Paris ? Quels rapports entretiennent-ils avec le pouvoir politique dans les collectivités territoriales qui les subventionnent ? Est-il possible d’être reconnu comme un créateur innovant sans le label made in Paris ? Monter à Paris, est-ce encore d’actualité ? Le parisianisme culturel est-il devenu une légende urbaine ?

Loin de Paris ? Notre investigation s’est portée sur la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, une des régions les plus dynamiques avec Rhône-Alpes, après l’Île-de-France bien entendu. La géographie de notre enquête est particulièrement centrée sur l’agglomération marseillaise. Pour autant, l’idée n’est absolument pas de rejouer le match OM/PSG. L’objet de ce livre n’est pas d’explorer les particularismes d’un territoire mais de questionner, en aval ou en amont, ce que génère l’éloignement, subi ou recherché, de la capitale.

 

 

Artiste, vous avez dit artiste ?

 

Définir les contours de l’art est une vaste entreprise sujette à polémique. Parle-t-on de l’art avec une majuscule ou une minuscule ? Faut-il l’écrire au singulier ou au pluriel ? « Artiste » renvoie aussi bien à la mythologie, au symbolique, à l’histoire qu’à des réalités contemporaines, concrètes et hétéroclites. Le nombre d’artistes qui se déclarent professionnels dans les enquêtes de l’Insee a doublé en vingt ans, en particulier grâce à tous ceux qui œuvrent dans le spectacle : musiciens, comédiens, danseurs, chanteurs… Hasard ? L’absence de nomenclature claire répertoriant les artistes à l’Insee fait qu’il est très difficile d’établir un bilan statistique de la profession, a fortiori un état des lieux géographique détaillé. Impossible de tirer, par exemple, les conséquences sociales précises dans les régions de la réforme de l’intermittence inaugurée en 2003. Régulièrement se pose la question d’un statut juridique unique tenant compte de la spécificité de l’artiste. Difficile aussi de trouver un cadre adapté à des situations extrêmement diverses, ne serait-ce que lorsqu’on se penche sur l’organisation du travail. Intermittence, droit d’auteur, temps partiel, multisalariat, pluriactivité, voire travail au noir se côtoient dans des établissements qui relèvent soit de la politique publique, soit des lois du marché…

Être artiste, c’est également être identifié comme tel au terme d’un système de légitimation où l’on retrouve les pouvoirs publics et économiques, la grande presse, le jugement des pairs, sans oublier le public. Et, dans le pays de l’exception culturelle, ce processus de reconnaissance paraît encore très fortement lié à Paris. La capitale et la région parisienne concentrent toujours, malgré un rééquilibrage en cours en faveur des régions, les richesses, les pouvoirs et la population française.

 

Suivez-nous

 

Désinscription

16

1

artistes-loin-de-paris-l-exemple-de-marseille-provence-rebecca-piednoir

5986