Extrait

Le témoignage
de Pape Francois

Le 06/01/2015 à 09:24

Auteur : Pape Francois
Editeur : Mame
Genre : christianisme : essais religieux, témoignages, biographies
Date de parution :
ISBN : 9782728919178
Total pages : 180
Prix : 15.90 €
chaPitre.com title=
  • Zoom moins
  • Zoom plus
  • Signaler erreur
  • Envoyer à un(e) ami(e)

Version grand format

 

illustration

ISBN : 9782728919178

Editeur : Mame

Prix grand format : 15.90 €

 

Acheter le livre
avec chaPitre.com

Version numérique

 

illustration

ISBN : 9782728920976

Editeur : Mame

Prix grand format : 9.99 €

 

Acheter le livre
avec chaPitre.com

Résumé du livre
Méditations inédites de la Bible par le pape François. Des homélies inédites et exclusives du cardinal Bergoglio - pape François, et des commentaires de l'Ecriture écrits entre 1999 et 2012.

 

Premier chapitre

 

 

 

 

 

 

PRÉFACE

 

« LA RÉVOLUTION DE LA TENDRESSE »

 

 

Dans la préface de La Miséricorde1, je relatais ma rencontre avec Mgr Bergoglio. Je n’y reviendrai pas ici.

 

*

 

Lors de ses cours à des responsables laïcs, Mgr Jorge Mario Bergoglio évoque la noblesse de la politique et l’attention particulière que doivent y porter les chrétiens. Il s’appuie sur de nombreux textes de Jean-Paul II : « La politique est l’utilisation du pouvoir légitime en vue d’atteindre le bien commun de la société, bien commun qui comprend l’ensemble des conditions de vie sociale qui permettent aux hommes, aux familles et aux groupes d’atteindre plus pleinement et plus facilement leur propre accomplissement2. »

L’archevêque de Buenos Aires ajoute : « Un homme ou une femme politique qui ne soulève aucun problème est comme un père et une mère qui veulent que leur enfant ne leur pose aucun souci… Ils le maintiennent toute sa vie en enfance, ils ne le laissent pas grandir… »

En 1986, le cardinal Sin, de Manille, me confia en riant cette anecdote : « Un jour où Jean-Paul II me sermonnait : “N’avez-vous pas l’impression d’en faire un peu trop sur le terrain politique ?!...”, je lui ai aimablement répondu : “J’en fais sans doute moins aux Philippines que vous n’en avez fait dans votre patrie !…” »

 

*

 

Mgr Bergoglio puise volontiers dans un document de la Conférence épiscopale française, Réhabiliter la politique3. Il a constamment le souci de proposer aux chrétiens une véritable culture politique pour qu’ils aient à cœur de prendre des responsabilités.

Avec une sagesse et un réalisme qui caractérisent souvent les « compagnons de Jésus » (jésuites), il développe comment la politique est « l’art du possible ». Il invite sans relâche à trouver un chemin d’équilibre, une ligne de crête entre deux précipices également dangereux : « foncer tête baissée sans cap précis », et « l’enfermement sur soi-même dans la nostalgie du passé ». Il prend ses exemples avant tout dans la Bible, mais aussi dans la vie courante, les propos entendus, ses lectures… J’aime le voir comparer l’homme voué à la politique à un poète : « 10 % d’inspiration, 90 % de transpiration. »

Certains mots ressemblent à des billets de banque qui n’ont plus cours. Les mots de Mgr Bergoglio sont habités. Sa parole est en lien vivant avec le réel. C’est ce qui la rend si touchante.

 

*

 

L’archevêque de Buenos Aires a ses ennemis favoris : il se bat contre le moralisme qui conduit, il en est convaincu, à des projets théoriques, abstraits, désincarnés. Un jour où il s’adressait à des chefs d’entreprise, il s’aperçut qu’aucun d’entre eux n’était propriétaire d’une firme. Ils n’étaient que des gestionnaires. Les décisions tombaient de la multinationale dont ils dépendaient !…

 

*

 

La joie et la tendresse débordent des écrits de ce prélat argentin.

 

Suivez-nous

 

Désinscription

16

1

le-temoignage-pape-francois

5538