Culture, Arts et Lettres > Récompenses > Actualité

Le Goncourt récompense Tout passe de Bernard Comment

Neuf méditations transcendantales

Par Aurelie Vasseur,Le mercredi 04 mai 2011 à 15:00:03 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Mardi 3 mai 2011, le prix du Goncourt de la nouvelle 2011 a été attribué à l'unanimité à Bernard Comment, pour Tout passe (Bourgois, 2011). Six recueils avaient été sélectionnés.

Tout passe est un recueil de neuf nouvelles. Les personnages donnent un point de vue très différent de leur manière d'être au monde et les rapports qu'ils entretiennent avec les autres.

Tous sont reliés par la même méditation métaphysique, déjà sous-jacente dans Tryptique d'un ongle : comment s'articulent la vie et la mort ? Au moment de mourir, que reste-t-il de la vie ? Que faut-il léguer à la postérité ? Une vieille dame s'interroge sur ses secrets, un veuf sur ses richesses, un fils sur son père, un écrivain sur ses brouillons, un homme sur un fantôme, un couple sur son existence.

D'autres nouvelles sont davantage ancrées dans l'actualité : un entraîneur abandonne son équipe, un lecteur de livres électroniques est surpris par une panne, un personnage est victime d'une fausse annonce. La solitude de ces personnages permet de faire émerger des pensées existentielles ; comme écrit Spinoza, dans l'Éthique, « l'homme libre ne pense à rien moins qu'à la mort , et sa sagesse est une méditation de la mort, mais de la vie. » (1677)

L'esprit Goncourt 


Les dix membres du jury du Goncourt, Edmonde Charles-Roux, Jorge Semprun, Régis Debray, Françoise Mallet-Joris, Robert Sabatier, Patrick Rambaud, Bernard Pivot, Françoise Chandernagor, Tahar Ben Jelloun et Didier Decoin, ont récompensé un auteur reconnu.

Né en 1960, Bernard Comment a déjà écrit seize ouvrages et reçu six récompenses. Il est Officier des Arts et des Lettres, écrivain, éditeur, responsable de la fiction sur France Culture, scénariste et président de la Commission Roman du Centre National du Livre. Or, à sa création en 1896, le prix Goncourt ne devait-il pas «assurer la vie matérielle à un certain nombre de littérateurs» et récompenser « la jeunesse » ? Tout passe....

Retrouver tous les livres de Bernard Comment

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
goncourt - nouvelle - bernard - comment



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Je suis un dragon, Martin Page

Présentation de l'éditeur :   « On s'habitue à être surhumain, et très vite on comprend que ce n'est [...]

Notes de voyages de Laurent Jouannaud: « La Bâtarde » de Violette Leduc (1907-1972), autofiction

Mon cher Hervé, un bouquiniste vendait pour un euro La Bâtarde, de Violette Leduc, avec préface de Simone de Beauvoir, dans la [...]

Pourquoi écrivez-vous, Hafed Benotman ?

. Hafed Benotman, écrivain, romancier, polardeux, noveliste, poète, parolier, auteur de pièces de théâtre et de scénarios [...]

Livre numérique gratuit

Sondage

Prêt en bibliothèque : plutôt numérique, ou plutôt papier ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2015 - actualitté.com