Le monde de l'édition > Société > Actualité

10 mots pour résumer un classique : le nouveau jeu sur Twitter

lancé par Text Publishing

Par Ania Vercasson,Le mercredi 10 octobre 2012 à 12:24:21 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Avec ses contraintes, Twitter est souvent devenu le lieu des défis « littéraires » et autres jeux d'écritures… Rien d'étonnant à ce que l'éditeur Text Publishing décide de lancer son propre mouvement sur le réseau, qui fait autant parler de lui que des grands classiques.

 

 

 

 

L'exercice demandé est de réussir à résumer en dix mots les plus grands classiques de la Littérature. On vous prévient, mieux vaut avoir un référent culturel derrière ces phrases compactes et denses, autrement dit, pour en rire, il est préférable d'avoir lu l'ouvrage.

 

Néanmoins, certains « profils d'œuvre » étonnants auront l'avantage d'attiser une curiosité (souvent mal placée) et d'amener, peut-être, le lecteur vers des contrées encore inconnues.

 

Tous les tweets sont regroupés par TextPublishing sur une page dédiée. En voici quelques-uns, traduits par Première. On comprendra que l'ensemble reste assez caricatural.

 

Madame Bovary, de Gustave Flaubert, (@tunwin) :

"gets married, gets bored, gets laid, gets broke, gets arsenic" ("Se marie, s'ennuie, se fait baiser, perd son argent, prend de l'arsenic")

 

Orgueil et préjugés, de Jane Austen (@text_publishing)

"'I'd never marry you, Mr Darcy...wait, you live HERE?" ("Je ne me marierai jamais avec vous, Monsieur Darcy...Attendez, vous vivez ICI?")

 

Romeo et Juliette, de William Shakespeare (@RoughDraftBooks)

"She's hot. He's cute. Family feud. Dead. Not dead. Dead." ("Elle est canon. Il est mignon. Querelle familiale. Mort. Pas mort. Mort.")

 

 La Route, de Cormac McCarthy(@padiala)

 "The apocalypse killed my keyboard. Could not type speech marks." ("L'apocalypse a ruiné mon clavier. Ne peux pas taper la ponctuation.")

 

Cendrillon, de Charles Perrault et des Frères Grimm  (@padiala)

"Work hard. Party hard. Type of girl the Prince wants." ("Travaille comme une folle. Fait la fête comme une dingue. Genre de fille que le prince veut.")

 

 

 

Pour approfondir



Réactions

Publié par Albataure

 

Pour Cendruillon j'aurais plutôt dit "I lost my shoe, found a fetichist, I'm now princess"

Écrit le 14/10/2012 à 18:57

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

pub

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Mon amour, Julie Bonnie  

Présentation de l'éditeur : « Nous ne nous sommes rien dit. Tess a pris toute la place. Puis tu es parti en laissant [...]

Notes de voyage de Laurent Jouannaud: Michel Tournier, écrivain moraliste

Cher Hervé, sur les quatre écrivains français nobélisables, deux ont obtenu le prix (Le Clézio, Modiano), un [...]

GKND (t.5) : How I met your sysadmin

Acheter sur EVL (€ 12,00) Déjà, ceci n'est pas une histoire d'amour. Ceci n'est pas non plus une histoire de [...]

Livre numérique gratuit

pub

Sondage

Prêt en bibliothèque : plutôt numérique, ou plutôt papier ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2015 - actualitté.com