Le monde de l'édition > Société > Actualité

Ebook : À quoi sert un EPUB enrichi ? À insérer de la pub…

Vive les gifs animés !

Par Xavier Gillard,Le mardi 20 septembre 2011 à 11:20:17 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

EPUB et pub seront bientôt inséparables, si on en croit M. Schulte-Loh, directeur général d'un grand magasin culturel berlinois, et conseiller d’entreprises. Le temps est venu de la réconciliation entre l'industrie du livre et celle de la publicité… dans les livres.

 

M. Schulte-Loh est directeur commercial chez Dussmann, l'équivalent allemand de la Fnac. Il prédit que les lecteurs seront bientôt ravis d'avoir de la pub dans leurs livres numériques.

 

De l'avis général selon M. Schulte-Loh, le multimédia dans les livres, c'est la révolution à venir. Mais personne ne sait exactement quel rôle celui-ci aura. Du côté de la fabrique de l'info ou pour les ouvrages éducatifs, l'intérêt est évident. Ces marchés seront donc un moteur de croissance central.
 

 


Il y a aussi les ouvrages historiques et les biographies qui pourraient utiliser les films et images d'archives. Mais dans le cas où il n'est pas déjà usuel ou évidemment utile d'accompagner le texte d'images, à quoi cela peut-il servir ?

 
Je réclame, tu réclames, nous publicitons
 

Les auteurs de polars se basent essentiellement sur l'imagination individuelle. Chaque personne recrée singulièrement son environnement mental dans le livre. Multiples sont les commentaires comme « Je ne l'imaginais pas comme ça » à la sortie d'un film. Cela fait partie du plaisir que l'on prend à lire un livre. Pourquoi voudrait-on que les polars habituels deviennent des livres d'images ? Nous verrons bien si cela se vend, mais M. Schulte-Loh en doute sérieusement.

 

En revanche, ce dont il doute moins, c'est que les éditeurs vont devoir diversifier leurs sources de revenus. Il n'est pas certain que la seule vente d'ebooks les fasse vivre. À la manière des journaux qui ont pour beaucoup recourus massivement à la pub en arrivant sur Internet, ou de Google qui se nourrit essentiellement de la pub, ils devront probablement faire une part à ce nouveau type de revenu.

 

Certes les quelques tentatives qui ont eu lieu dans le livre papier pour insérer de la pub ont échoué. Mais le support change, et les besoins financiers des éditeurs aussi. Le numérique permet de doser et de personnaliser fortement les publicités. Pour M. Schulte-Loh, voilà donc un des rôles à venir de l'EPUB 3 : les gifs animés !

 
Source : Un billet de blog pour BuchReport de M. Schulte-Loh

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
polars - publicite - fnac - epub



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La Colline aux esclaves – Kathleen Grissom

La famille de Lavania a voulu immigrer d'Irlande jusqu'en Amérique mais ses 2 parents sont morts dans la traversée. [...]

Je suis un dragon, Martin Page

Présentation de l'éditeur :   « On s'habitue à être surhumain, et très vite on comprend que ce n'est [...]

Notes de voyages de Laurent Jouannaud: « La Bâtarde » de Violette Leduc (1907-1972), autofiction

Mon cher Hervé, un bouquiniste vendait pour un euro La Bâtarde, de Violette Leduc, avec préface de Simone de Beauvoir, dans la [...]

Livre numérique gratuit

Sondage

Prêt en bibliothèque : plutôt numérique, ou plutôt papier ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2015 - actualitté.com