medias

Allez coucher ailleurs : Howard Hawks et Roger Henri Charlier sur l'homophobie

Videos > Bande annonce

Orianne Vialo - 15.06.2016

- Allez va coucher ailleurs - Howard Hawks film - après guerre film

À compter de demain, la romance comique américaine d’après-guerre en version restaurée sera proposée dans les salles obscures françaises. Le film Allez coucher ailleurs, réalisé par Howard Hawks en 1949 réunit à l’époque réunit Cary Grant (Capitaine Henri Rochard), Ann Sheridan (Lieutenant Catherine Gates), Marion Marshall (Lieutenant Kitty Lawrence), Rudy Stuart (Lieutenant Eloise Billings) et Bill Neff (Capitaine Jack Ramsey) à l’écran. 

 

Allez coucher ailleurs (I Was a Male War Bride), s’est inspiré des écrits autobiographiques du même nom de Roger Henri Charlier, plus couramment appelé Henri Rochard. Cet ancien officier belge fiancé à une Américaine durant la période de l’après-guerre, a eu bien du mal à rejoindre son épouse outre Atlantique. À l’époque, la législation américaine simplifiait l’accompagnement des épouses étrangères, sans prendre en compte les époux. L’homme s’est donc improvisé écrivain pour coucher ses mésaventures sur le papier. 

 

Inspiré d’une histoire vraie, le film d’Howard Hawks met donc en avant l’histoire d’Henri Rochard, qui a dû se travestir en femme pour passer pour une épouse de guerre, et pouvoir fouler le sol américain. Dans cette comédie qui n'a pourtant pas rencontré le succès escompté à l'époque, Howard Hawks a évoqué subtilement le sujet de l'homophobie, pourtant très tabou dans les années 50.

 

En comparant un militaire obligé de se travestir pour revoir sa dulcinée et les homosexuels qui étaient obligés de cacher leur orientation sexuelle au public à l'époque, Howard Hawks pointe du doigt certains dysfonctionnements de la société de l'époque grâce au cinéma.