Aurélie Filippetti : la Loi Macron, 'dangereuse pour les salariés', pas pour les bibliothécaires ?

Videos > Reportage

Clément Solym - 15.06.2015

- Aurélie Filippetti - Loi Macron - bibliothèques

L'ancienne ministre de la Culture Aurélie Filippetti, députée de la Moselle et conseillère municipale à Metz, s'est exprimée ce matin au micro de France Inter. Au programme : le sexisme en politique, mais aussi la loi Macron, que la responsable politique a qualifié de « dangereuse pour les salariés ». 

 

Rappelons qu'Aurélie Filippetti avait été interpelée sur la question de l'ouverture des bibliothèques au cours de son mandat de ministre : la pétition de Bibliothèques Sans Frontières, notamment, pour « ouvrir plus les bibliothèques » avait relancé le débat. Si la profession n'est absolument pas contre un meilleur service aux usagers, les budgets et effectifs en constante réduction font tache.

 

La loi Macron sera en seconde lecture demain à l'Assemblée nationale, mais le gouvernement pourrait de nouveau recourir au fameux 49-3. Dans son entretien avec Patrick Cohen, Aurélie Filippetti déplore cette absence de dialogue, et critique ouvertement certaines dispositions, comme le plafonnement des indemnités versées aux salariés en cas de licenciement abusif.

 

En février dernier, Aurélie Filippetti avait proposé un amendement à la loi Macron, pour inciter les municipalités à discuter de l'ouverture des bibliothèques le dimanche lorsqu'elles abordent celle des magasins. Mais, là aussi, la proposition coince, et certains directeurs de bibliothèques ont témoigné lors du congrès annuel de l'Association des Bibliothécaires de France : « Motiver les personnels à travailler les dimanches pour 0,74 € supplémentaires, c'est assez difficile. On laisse les directeurs d'établissement face à cet état de fait, il faut que ce soit gagnant/gagnant pour tout le monde », expliquait ainsi l'un d'entre eux.

 

La sénatrice socialiste et apparentés Sylvie Robert a été chargée par Fleur Pellerin de remettre un rapport sur la question, qui sera rendu public au mois de juillet prochain.

 


Aurélie Filippetti : "Le sexisme en politique... par franceinter