Des textes méconnus de Victor Hugo dans le documentaire Ouragan

Videos > Bande annonce

Joséphine Leroy - 07.06.2016

- Ouragan documentaire Hugo - Victor Hugo mer roman - documentaire film textes

Ouragan de Cyril Barbançon et Andy Byatt revient sur un phénomène climatique peu exploré. Destructeur, mais garant d'un certain équilibre de la planète, le phénomène fait peur et intrigue. C’est ce double mouvement de création et destruction que le documentaire rapporte. En toile de fond, des textes de Victor Hugo au moment où l’écrivain était en plein exil. Composé de récits portés par la voix de Romane Bohringer sur une musique du compositeur Yann Tiersen, le film sort en salles ce 8 juin. 

 

L’ouragan a une durée de vie limitée, mais cause des dégâts à la limite de l’irréversible. Le spectateur suivra de ses yeux l’histoire d’un phénomène qui bien souvent nous échappe. Par des témoignages de survivants et le récit de vies chamboulées, le documentaire nous rappelle la fatalité presque divine de l’ouragan. 

 

Le projet est parti du désir de réaliser un film en 3D sur le vent, ce phénomène invisible à l’œil nu. Cinq années de voyages ont été nécessaires : « Nos régisseurs locaux, au Sénégal, à Porto Rico, à Cuba, aux États-Unis et nos chefs opérateurs, assistants-cadreurs, stéréographes et ingénieurs du son ont joué un rôle clé. Ce n’est pas tout le monde qui veut faire partie de l’équipe d’un film qui voyage dans l’œil d’un cyclone. Il faut des gens très particuliers pour cela », expliquent les réalisateurs.  

 

Le film se singularise d’autant plus qu’il utilise en voix off des textes méconnus de Victor Hugo. Les Travailleurs de la mer (éd. Gallimard), que l’écrivain avait écrit à Hautevill House durant son exil dans l’île anglo-normande de Guernesey, en fait partie. Il avait été publié en 1866. Le romancier percevait la mer comme un objet de fascination et de répulsion. Pour les réalisateurs, « “La mer et le vent” était à l’origine un chapitre de son roman célèbre, qu’il a ensuite élagué, soucieux de l’intensité dramatique du récit. Le texte présente de magnifiques descriptions d’instants de tempête, sa prose redonne vie au déchaînement des éléments. Selon ses mots, la tempête est “le poumon de l’infini qui souffle”. »

 

 

 

Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : litterature...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782070371976

Les travailleurs de la mer

de Victor Hugo (Auteur)

"Gilliat se rejeta en arrière, mais put à peine remuer. Il était comme cloué. De sa main gauche restée libre il prit son couteau qu'il avait entre ses dents, et de cette main, tenant le couteau, s'arc-bouta au rocher, avec un effort désespéré pour retirer son bras. Il ne réussit qu'à inquiéter un peu la ligature, qui se resserra. Elle était souple comme le cuir, solide comme l'acier, froide comme la nuit... Brusquement une large viscosité ronde et plate sortit de dessous la crevasse... On distinguait au côté opposé

J'achète ce livre grand format à 8.20 €