Emmanuel Ruben : “Je crois que l’on ne s’amuse pas assez aujourd’hui en littérature”

Videos > Reportage

Victor De Sepausy - 16.09.2020

La rentrée littéraire 2020 se poursuit et à mesure, Librest et LaLibrairie.com dévoilent les 12 auteurs mis à l’honneur. Douze romancières et romanciers dont les ouvrages ont été sélectionnés spécialement par les libraires du réseau. Aujourd’hui, Emmanuel Ruben vient parler de Sabre.


De retour dans une maison ancienne, Samuel Vidouble renoue avec le passé de toute une famille qu’il avait laissée de côté. À la mort du patriarche, le voici revenu, ce professeur d’histoire désabusé, passionné de cartes géographiques. 

Et en traversant les pièces, il se rend compte qu’un sabre a disparu… Narrateur du livre, Samuel va se replonger dans les légendes que la famille avait entretenues autour de ce sabre disparu.

« Avec ce livre, j’ai voulu avant tout m’amuser c’est le plus important. Je crois que l’on ne s’amuse pas assez aujourd’hui en littérature. […] En fait, c’est un autoportrait parodique. J’ai essayé de me transposer à la fin du XVIIIe siècle, avec toutes mes manies, mes lubies et je m’en moque. »

L’entretien est mené par Xavier Capodano du Genre Urbain (Paris, XXe).



Dossier – Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite


Dossier - Douze auteurs, douze romans de la rentrée littéraire 2020