François Morel​ indigné : on parle de clitoris aux enfants ?

Videos > Humour

Cécile Mazin - 28.10.2016

- Editions Thierry Magnier - François Morel - France Inter chronique

Il était colère, ce matin, François Morel : de passage sur France Inter, il s’est réjoui de ce que les autorités parisiennes aient sévi. Deux ouvrages diaboliquement licencieux ont été mis à l’index, pour protéger la jeunesse et les écoles. 

 

 

Le chroniqueur vénusien – quoiqu’il vienne lui-même de Mars – évoquait en effet le rappel, puis la mise sous clef de livres publiés chez l’éditeur Thierry Magnier.

 

Des œuvres scandaleuses, qui parlent aux jeunes âmes du corps humain, passant en revue des parties infâmes, dont il convient de protéger les chastes oreilles. 

 

 

Fort heureusement, la municipalité a décidé dans un premier temps de retirer les livres incriminés des bibliothèques scolaires et centres aérés, avant de choisir de les mettre sous clef. O tempora, o mores...

 


"Clitoris !!! monsieur Sollers, Clitoris... par franceinter