Jun'ichirō Tanizaki vous présente Miss Oyu, au cinéma

Videos > Bande annonce

Antoine Oury - 15.03.2016

- Jun'ichirō Tanizaki films romans - Jun'ichirō Tanizaki Miss Oyu - Miss Oyu bande annonce

L'écrivain Jun'ichirō Tanizaki est l'un des plus respectés et des plus admirés de la littérature japonaise : on lui doit l'incroyable Éloge de l'ombre, et les non moins passionnants Journal d'un vieux fou et La clef. Miss Oyu, adaptation du court roman Ashikari (Le Coupeur de roseaux en VF, traduit par Daniel Struve), ressort demain en salles.

 

Ce film du grand maître Kenji Mizoguchi est sorti en 1951, et rassemble notamment Kinuyo Tanaka, Yuji Hori et Nobuko Otowa devant sa caméra. Mort à l'âge de 60 ans en 1956, le réalisateur a signé près d'une centaine de films, en trente ans de carrière. 

 

Sur les injonctions de sa tante, l’orphelin Shinnosuke rencontre Oshizu, une jeune fille à marier. Mais le jeune homme tombe amoureux fou d’Oyu, la sœur d’Oshizu. Il ne peut l’épouser car elle est veuve, mère d’un petit garçon et qu’elle vit chez ses beaux-parents. Pour ne pas la perdre, il accepte d’épouser Oshizu qui n’est pas dupe et se refuse à lui…

 

Voici l'une des scènes les plus célèbres du film, un impressionnant plan-séquence :

 

 

 

Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : litterature...
Total pages : 120
Traducteur :
ISBN : 9782070304073

Le Coupeur De Roseaux

de Jun'ichiro Tanizaki (Auteur)

Lors d'une promenade autour d'un ancien palais impérial, le sanctuaire de minase, le narrateur rencontre un homme étrange.Est-ce un fantôme, un esprit qui hante les lieux ? celui-ci lui offre du saké et lui raconte l'histoire de la belle o-yû, perverse et inaccessible...

J'achète ce livre grand format à 2 €