La Mort de Louis XIV, d'après les mémoires de Saint-Simon et du Marquis de Dangeau

Videos > Bande annonce

Antoine Oury - 02.11.2016

- La Mort de Louis XIV film - Saint-Simon Marquis de Dangeau - La Mort de Louis XIV Saint-Simon

Pour son précédent film, Histoire de ma mort, Albert Serra s'était inspiré des mémoires de Casanova : La Mort de Louis XIV, son nouveau film, présenté à Cannes en séance spéciale accompagnant la Palme d'or d'honneur remise à Jean-Pierre Léaud, s'inspire cette fois des mémoires de Saint-Simon et du Marquis de Dangeau.

 

« Ces deux courtisans ont assisté aux derniers jours de Louis XIV et ont voulu décrire, consigner, collectionner presque, chacun des moments du Roi mourant. Certaines de ses paroles y sont rapportées mot pour mot, tout comme les états successifs de la jambe malade du monarque, qui sont décrits avec ce que cela suppose de détails sordides... » explique le réalisateur Albert Serra.

 

Août 1715. À son retour de promenade, Louis XIV ressent une vive douleur à la jambe. Les jours suivants, le Roi poursuit ses obligations, mais ses nuits sont agitées, la fièvre le gagne. Il se nourrit peu et s'affaiblit de plus en plus. C’est le début de la lente agonie du plus grand roi de France, entouré de ses fidèles et de ses médecins.