Les Enfants de Timpelbach, d'après un classique de la littérature allemande

Videos > Bande annonce

Antoine Oury - 29.12.2016

- Les Enfants de Timpelbach film - Les Enfants de Timpelbach livre - Henry Winterfeld

C'est en 1957 que paraît le roman d'Henry Winterfeld, Les Enfants de Timpelbach, écrit sous le pseudonyme Manfred Michael. Le réalisateur français Nicolas Bary a découvert ce conte à l'âge de 9 ans, et décide des années plus tard d'en réaliser l'adaptation, sortie en 2008.

 

Décédé en 1990 aux États-Unis, Henry Winterfeld est l'auteur d'autres best-sellers pour la jeunesse, dont L'Affaire Caïus (1959) et Caïus et le gladiateur (1969). « Je ne crois pas aux adaptations littérales parce qu'un bon livre écrasera toujours un bon film. Il fallait mettre davantage en valeur la bande des méchants et la féminiser un peu. On a essayé de leur trouver des fêlures. Dans la mesure du possible, on a cherché l'émotion et l'humour. On a imaginé par exemple de nouveaux personnages comme Mireille ou les deux gardes à qui on a donné des prénoms improbables », expliquait le scénariste Nicolas Peufaillit au moment de la sortie du film.

 

Bienvenue à Timpelbach un petit village sans histoire. Enfin, sans histoire, pas tout à fait... Car, depuis de nombreuses semaines, les enfants multiplient farces et mauvais coups. Les victimes sont bien sûr d'autres enfants... mais aussi et surtout, les parents. À bout de nerfs, ceux-ci décident d'abandonner le village pour ce qu'ils pensent être une journée. Mais rien ne se passe comme prévu : sur le chemin du retour, ils sont faits prisonniers par des soldats. À Timpelbach, cette nouvelle de village sans parents fait le bonheur d'Oscar et de sa bande de brutes ! Mais ce n'est pas le cas des quelques téméraires qui ont plutôt décidé de se ranger du côté de Manfred et Marianne pour reprendre le contrôle du village...