Norman Mailer, “l'un des meilleurs écrivains américains”, chez Bernard Pivot

Videos > Reportage

Antoine Oury - 31.01.2017

- Norman Mailer livre - Norman Mailer entretien - Norman Mailer Apostrophes

Le 19 décembre 1980, à l'occasion de la publication du livre Le chant du bourreau, Bernard Pivot consacre une émission Apostrophes spéciale à Norman Mailer, qui vient de recevoir un Prix Pulitzer pour cet ouvrage, excusez du peu. Assisté par Catherine Rihoit et Philippe Labro, Bernard Pivot propose un entretien au long cours.

 

Au cours de cet entretien de plus d'une heure, Norman Mailer aborde également sa passion pour l'Égypte, la société américaine et les dernières élections présidentielles dans son pays... Ainsi que son rapport à la France, où il a passé une partie de sa vie.

 

Gary Gilmore vient d'une famille de mormons et, à trente-cinq ans, il a passé plus de temps en prison qu'en liberté. En juillet 1976, alors qu'il est en conditionnelle, il attaque une station-service et un motel pour quelques dollars dans la caisse, et abat deux hommes. Arrêté, il est jugé et condamné à la peine de mort. La singularité du cas Gilmore : il refuse tout recours en grâce. Après son procès, il aurait pu faire appel et la peine aurait été aisément commuée en prison à vie, mais Gilmore refuse. Pis, il se bat même pour son exécution, qui aura lieu le 17 janvier 1977 au pénitencier de l'Utah. En refusant l'appel, Gilmore choisit la gloire. Comme le reste de l'Amérique, qui affectionne les anti-héros du gabarit de Gilmore, Norman Mailer se passionne pour son histoire d'une banalité extraordinaire et l'immortalise dans ce qui restera l'un des grands livres du nouveau journalisme.

 

Le Chant du bourreau a nécessité à Norman Mailer trois ans d'enquête. Il s'appuie sur les témoignages de la famille de Gilmore, de ses amis, d'avocats, de gardiens de prison et de sa maîtresse, Nicole, une jeune femme confrontée à un monde impitoyable : tous mêlés d'une façon ou d'une autre à cette aventure hors du commun. Décrivant une Amérique que l'on voit rarement, celle des gens pauvres et déshérités de l'Ouest, Mailer fait de cette histoire pleine de bruit et de fureur une histoire d'amour brûlante qui, même dans la mort, reste encore un défi.

 

 

 

Pour approfondir

Editeur : Robert Laffont
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782221110652

Le chant du bourreau

de Norman Mailer(Auteur)

Gary Gilmore vient d'une famille de mormons et, à trente-cinq ans, il a passé plus de temps en prison qu'en liberté. En juillet 1976, alors qu'il est en conditionnelle, il attaque une station-service et un motel pour quelques dollars dans la caisse, et abat deux hommes. Arrêté, il est jugé et condamné à la peine de mort. La singularité du cas Gilmore : il refuse tout recours en grâce. Après son procès, il aurait pu faire appel et la peine aurait été aisément commuée en prison à vie, mais Gilmore refuse. Pis, il se bat

J'achète ce livre grand format à 24.90 €