Odile Jacob : éditeur, le plus beau métier du monde, non sans difficulté pour les femmes

Videos > Reportage

Cécile Mazin - 25.01.2016

- Odile Jacob - sciences sociales - femmes hommes

Invitée la semaine passée à l’antenne de France Inter, l’éditrice et fondatrice de la maison éponyme, Odile Jacob, n’avait pas sa langue dans la poche. Évoquant le métier même d’éditeur, et son lot d’aléas, elle fait une déclaration enflammée, à ce qui « est sans doute le plus beau métier du monde ». 

 

Soucieuse de présenter un catalogue exigeant, mais accessible, l’éditrice rappelle que c’est par ses voyages et sa propre formation qu’elle a ressenti le besoin de la création de la maison. 

 

Le tout sans oublier qu’être femme, dans l’industrie du livre, ne garantit aucune sécurité. « Il y a une telle compétition entre les hommes, c’est déjà très difficile pour eux. Ils n’acceptent pas qu’il y ait des femmes. Beaucoup d’hommes vous disent : une femme ne réussit pas par ses compétences intellectuelles, elle marche à l’instinct. »

 

 


Édition, sciences, savoir : Odile Jacob répond... par franceinter