#ONPC : Jean d'Ormesson croise Manuel Valls, “droitisé“

Videos > Reportage

Victor De Sepausy - 18.01.2016

- Manuel Valls - Jean Ormesson - ONPC politique

Quand le plus sympathique Académicien, et auteur publié de son vivant dans la collection Pléiade, se pique à l’antenne de politique, on savoure. Jean d’Ormesson, qui publie chez Gallimard Je dirai malgré tout que cette vie fut belle, s’est retrouvé face à face avec le premier ministre, Manuel Valls. Et on aurait peine à la croire, mais l’écrivain ne s’est pas privé de quelques conseils, recommandations... et observations. Splendide.

 

Au menu, la déchéance de nationalité, « qui n’a aucun intérêt », lance Jean d’O. Et de reconnaître un très grand talent au premier ministre, avec quelquefois « une ombre d’enfumage ». Re-bim. Et coup de grâce : « Pour dire les choses très vite, je me demande si vous ne voulez pas changer de majorité. [...] Toute la France s’est droitisée », poursuit le romancier. 

 

Manuel Valls, esseulé, tentera bien un « Je ne crois pas », mais sans vraiment y croire. « Vous vous êtes droitisé », affirme alors Jean d’O. Oups ! 

 

 

Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : autobiographies...
Total pages : 496
Traducteur :
ISBN : 9782070178292

Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

de Jean d' Ormesson

Pour se défendre dans un procès qu'il s'intente à lui-même, l'auteur fait défiler au galop un passé évanoui. Il va de l'âge d'or d'un classicisme qui règne sur l'Europe à l'effondrement de ce "monde d'hier" si cher à Stefan Zweig. De Colbert, Fouquet, Bossuet ou Racine à François Mitterrand, Raymond Aron, Paul Morand et Aragon. Mais les charmes d'une vie et les tourbillons de l'histoire ne suffisent pas à l'accusé : "Vous n'imaginiez tout de même pas que j'allais me contenter de vous débiter des souvenirs d'enfance et de jeunesse ? Je ne me mets pas très haut, mais je ne suis pas tombé assez bas pour vous livrer ce qu'on appelle des Mémoires." Les aventures d'un écrivain qui a aimé le bonheur et le plaisir en dépit de tant de malheurs cèdent peu à peu la place à un regard plus grave sur le drame qui ne cesse jamais de se jouer entre le temps et l'éternité, et qui nous emportera.

J'achète ce livre grand format à 22.50 €

J'achète ce livre numérique à 15.99 €