Pascal Obispo défend les Enfoirés contre les “trous du cul”

Videos > Reportage

Cécile Mazin - 06.02.2016

- Pascal Obispo - Enfoirés Restos coeur - financer repas

Les Enfoirés, on les aime, ou l’on ne s’avise surtout pas de les critiquer. Invité sur MFM Radio, le chanteur Pascal Obispo a mis les points sur les « i » prenant la défense du collectif. « Les gens qui attaquent c’est des trous du cul [...] Ils ne se rendent pas compte de ce que ça fait… » C’est que les piques et polémiques, depuis quelques années, ne manquent pas. Et le chanteur tente de défendre son implication.

 

 

Mais que l’on apprécie ou non, les Enfoirés soutiennent les Restos du cœur, et à ce titre, la forme peut déplaire, mais cela « permet de générer des repas. Peut-être que ça changera de forme à un moment donné. Tant que cette forme engendre des repas, on s’y plie ». 

 

Et de poursuivre la défense : « Les gens qui critiquent ne devraient pas en parler, ils se rendent ridicules aux yeux des gens qui n’ont rien, parce qu’eux, ils ont tout. » Cette année, c’est un poème de Paul Eluard, Liberté, qui a été mis en chanson pour permettre de financer des repas.

 

 

 

Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : poesie format poche
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782070337958

Les mains libres

de Paul Eluard - Man Ray

Ce recueil est un modèle de complicité artistique, les deux auteurs engendrant une œuvre qui exige que les dessins de l'un et les poèmes de l'autre demeurent indissociables. Renversant l'ordre habituel des choses, Paul Éluard avait d'ailleurs tenu à préciser sur la page de titre du manuscrit de travail des Mains libres que c'était lui, le poète, qui avait «illustré» les dessins de Man Ray. En fait d'illustrations, les textes entrent plutôt en résonance intuitive avec les propositions graphiques : on dirait face à face des traits et des mots qui, tous, ont finalement fonction d'embarcadères et prennent un malin plaisir à jouer de l'égarement ou à décupler les destinations imprévues. Toutes les pages de ce livre témoignent d'une intuition active et partagée, toujours en mouvement, toujours éclairante. Deux artistes, avec leurs armes propres, y découvrent leur champ commun. Ils ont les mains libres, mais avec, en plus, le bonheur d'être ensemble.

J'achète ce livre grand format à 9.90 €