Piégée, une éditrice scolaire se fait licencier parce qu'elle n'aime pas les enfants

Videos > Reportage

Cécile Mazin - 15.01.2016

- licenciement éditrice - éducation pédagogie - piège vidéo

Voici un cas de licenciement particulièrement troublant. L’éditeur américain Houghton Mifflin Harcourt, a renvoyé l’une de ses directrices, Dianne Barrow, au prétexte qu’elle tenait des propos inadmissibles. Elle expliquait qu’elle détestait les enfants et que les éditeurs n’étaient intéressés que par l’argent. En fait, il semble qu’elle a tout bonnement été piégée, et que l’on ait habilement sorti ses propos du contexte.

 

 

L’éditeur s’est pourtant déclaré choqué par les commentaires entendus dans la vidéo. « Ces déclarations ne reflètent en rien la vision de HMH ni l’engagement de nos 4000 salariés, qui consacrent leur vie au service des enseignants et des élèves tous les jours. »

 

On entendra pourtant l’intéressée dire, distinctement : « [L’éducation] est le seul secteur où il n’en devrait pas être question d’argent. Cela concerne uniquement les enfants. » (via The Digital Reader)