Régine Deforges raconte la censure du Con d'Irène d'Aragon, en 1968

Videos > Reportage

Antoine Oury - 03.04.2017

- Régine Deforges - Régine Deforges Le Con d'Irène - Le Con d'Irène censure

En 1968, la romancière et éditrice Régine Deforges souhaite rééditer le livre Le Con d'Irène, récit érotique de Louis Aragon, au sein de sa maison L'Or du Temps. Ce qu'elle n'imaginait pas, c'est que, 16 ans après la première publication de ce récit, il allait provoquer une levée de boucliers en France, avec l'intervention de la censure...

 

C'est d'abord le titre qui gêne : le groupe Hachette, qui assure la distribution des titres de la maison de Régine Deforges, n'est pas très chaud pour le laisser en gros sur la couverture... L'éditrice accepte alors de l'édulcorer, en Irène, tout simplement... Le nom de Louis Aragon n'apparaît pas, évidemment.

 

Mais la censure fera quand même sa besogne : le premier tirage du livre sera saisi par la police « sous prétexte qu'[il] ne mentionn[e] aucun nom d'auteur ». En mars de la même année, une nouvelle édition est publiée, portant le pseudonyme « Albert de Routisie »... Un extrait du documentaire "Régine Deforges, amoureuse et rebelle" d'Annie Morillon, écrit par Julien Cendres et Annie Morillon.