Réparer les vivants adapté par Katell Quillévéré : “J’ai besoin de me nourrir du réel”

Videos > Bande annonce

Antoine Oury - 26.10.2016

- Réparer les vivants film - Réparer les vivants Maylis de Kerangal - Katell Quillévéré film

Très attendue, l'adaptation du roman de Maylis de Kerangal, Réparer les vivants, sera au cinéma dès le 1er novembre. Réalisé par Katell Quillévéré, le film rassemble notamment Tahar Rahim, Emmanuelle Seigner, et Anne Dorval.

 

Katell Quillévéré connaissait bien l'œuvre de Maylis de Kerangal et a choisi d'adapter Réparer les vivants juste après sa lecture : « J’ai fait confiance à la puissance de mon désir, qui était au départ très instinctif, mais dont j’ai mieux compris les raisons profondes pendant l’écriture du scénario. » Le tournage, pour des besoins de réalisme, a eu lieu dans l'aile désaffectée d'un hôpital : « J’ai besoin de me nourrir du réel pour éventuellement ensuite m’en écarter. Les scènes de bloc opératoires sont extrêmement véridiques sur les gestes, la chronologie des opérations », explique la réalisatrice.

 

Tout commence au petit jour dans une mer déchaînée avec trois jeunes surfeurs. Quelques heures plus tard, sur le chemin du retour, c’est l’accident. Désormais suspendue aux machines dans un hôpital du Havre, la vie de Simon n’est plus qu’un leurre. Au même moment, à Paris, une femme attend la greffe providentielle qui pourra prolonger sa vie…