Sarah Chiche : “Le deuil n’est pas toujours le lieu d’une douleur et d’une affliction”

Videos > Reportage

Victor De Sepausy - 22.09.2020

- Sarah Chiche Saturne - douleur affliction deuil - Saturne douleur mort

Retenue pour les prix Médicis, Femina et Goncourt, le roman de Sarah Chiche, Saturne, est de toutes les fêtes. Et démontre, une fois de plus, que les librairies du réseau Librest et LaLibrairie.com connaissent leur métier. Invitée, avec 11 autres écrivains, à présenter son ouvrage, la romancière explose.

À l’automne 77, un décès, celui de Harry, 34 ans. Avril 2019, sa fille alors âgée de 39 ans rencontre une femme qui avait connu son père durant la guerre d’Aglérie.

« Le deuil n’est pas toujours le lieu d’une douleur et d’une affliction : il arrive que certains d’entre nous le traversent, s’en remettent. Et puis d’autres ne s’en remettent jamais. On apprend à vivre avec nos morts, dans nos morts. Et Saturne, c’est effectivement le lieu de la mélancolie, le lieu de l’automne, mais aussi le lieu de l’écriture. »

L’interview est menée par Simon Gémon de la librairie Atout Livre. 

 
Dossier – Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite


Dossier - Douze auteurs, douze romans de la rentrée littéraire 2020