medias

Tarzan, 46e adaptation du roman d'Edgar Rice Burroughs, en salles dès aujourd'hui

Videos > Bande annonce

Orianne Vialo - 06.07.2016

- Tarzan film adaptation - David Yates Tarzan - Edgar Rice Burroughs

46 et pas une de moins : c’est le nombre d’adaptations de l’œuvre littéraire d’Edgar Rice Burroughs, depuis la sortie de son ouvrage Tarzan, seigneur de la jungle, en 1914 (publié pour la première fois en France en 1926 chez Fayard et intitulé Tarzan chez les singes). Réalisée par David Yates, cette énième interprétation de l’histoire de l’Homme de la Jungle réunira Alexander Skarsgard dans le rôle de Tarzan, Margot Robbie dans celui de Jane...

 

Après avoir passé une majeure partie de sa vie dans la jungle africaine, Tarzan décide de renouer avec ses origines aristocratiques. Désormais, il se fait appeler John Clayton, Lord Greystoke. Sa petite vie tranquille auprès de Jane est perturbée le jour où il est convié au Congo, en tant qu’émissaire du Commerce. Cependant, l’ex-homme sauvage ne se doute pas une seconde du sort qui l’attend. Leon Rom, connu pour avoir participé à de nombreux massacres d’ethnies congolaises, souhaite utiliser Tarzan pour assouvir sa soif de vengeance et sa cupidité. 

 

La société de production Warner Bros a dépensé un total de 180 millions $ pour retracer les aventures de Tarzan et Jane imaginées par Edgar Rice Burroughs. À titre de comparaison, la réalisation Disney de 1999 de Kevin Lima et Chris Buck avait coûté 130 millions $.

 

Autre caractéristique qui fait de ce film une exception : aucun animal réel ne figure dans le long-métrage. Tous ceux que l’on voit apparaître à l’écran sont des créations numériques, représentant la faune de la jungle gabonaise. Ainsi, gorilles, lions, éléphants, gazelles, zèbres, hippopotames, autruches, gnous et crocodiles font partie intégrante de l’histoire, sans que les équipes aient eu à s’en occuper sur les plateaux.