Grand bibliophile, Wes Anderson aime aussi ouvrir les livres : pour The Grand Budapest Hotel, le cinéaste américain amoureux de culture européenne a voulu rendre hommage à Stefan Zweig. Dans le film, c'est le personnage incarné par Jude Law qui se rapprocherait le plus de l'auteur autrichien.

 

« Les Européens sont étonnés que nous ne connaissions pas plus cet écrivain. The Grand Budapest Hotel n'est pas tiré d'une de ses histoires, mais il y a une certaine atmosphère, un univers et mon intention était de proposer notre propre version d'une histoire de Stefan Zweig » expliquait Wes Anderson au moment de la sortie du film, en 2014.

 

Le film retrace les aventures de Gustave H, l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’entre-deux-guerres et du garçon d’étage Zéro Moustafa, son allié le plus fidèle. La recherche d’un tableau volé, oeuvre inestimable datant de la Renaissance et un conflit autour d’un important héritage familial forment la trame de cette histoire au coeur de la vieille Europe en pleine mutation.