Vladimir Jankélévitch : “Le presque-rien, c'est la définition de la philosophie”

Videos > Reportage

Antoine Oury - 31.08.2017

- Vladimir Jankélévitch - Vladimir Jankélévitch presque-rien - Vladimir Jankélévitch philosophie

En 1971, la télévision française enregistre la rencontre de deux géants : à ma gauche, Vladimir Jankélévitch, à ma droite, Michel Serres, réunis dans l'émission L'invité du dimanche diffusée sur l'ORTF. Michel Serres interroge Jankélévitch sur l'ensemble de ses concepts, et sur leur dénominateur commun.

 

Celui qui a conceptualisé les notions de « presque-rien » et de « je-ne-sais-quoi » se tenait toujours à la limite des choses, et Jankélévitch s'annonce d'ailleurs comme attiré par « les problèmes-limites ». Il va même plus loin : « Le presque-rien, c'est la définition de la philosophie. »

 

Il poursuit : « C'est pourquoi il s'en faut de rien pour que ce ne soit plus rien du tout. Il s'en faut de rien pour que le presque-rien se transforme en rien du tout, et d'ailleurs on le lui fait bien sentir, à la philosophie. »




Vladimir Jankélévitch - L'aventure, l'ennui, le sérieux - Flammarion - 9782081416819 - 9 €

 

Pour approfondir

Editeur : Flammarion
Genre :
Total pages : 336
Traducteur :
ISBN : 9782081416819

L'aventure, l'ennui, le sérieux

de Vladimir Jankélévitch(Auteur)

"L'Aventure, l'Ennui et le Sérieux sont trois manières dissemblables de considérer le temps. Ce qui est vécu, et passionnément espéré dans l'aventure, c'est le surgissement de l'avenir. L'ennui, par contre, est plutôt vécu au présent : dans cette maladie l'avenir déprécie rétroactivement l'heure présente, alors qu'il devrait l'éclairer de sa lumière. Quant au sérieux, il est une certaine façon raisonnable et générale non pas de vivre le temps, mais de l'envisager dans son ensemble, de prendre en considération la plus

J'achète ce livre grand format à 9 €