Lecture numérique > Acteurs numériques > Actualité

Inkling Habitat : publier des e-books sans iBooks

Chaque jour, un nouveau concurrent

Par Antoine Oury,Le mercredi 15 février 2012 à 10:12:13 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Un mois après les annonces d'Apple relatives à son logiciel iBooks Author, les logiciels d'édition numérique sont légion. Les lancements se suivent et se ressemblent : les start-ups à l'origine de ces derniers misent souvent sur une gestion des formats plus souple que celle d'Apple. Mais elles disposent parfois de fonctionnalités inédites, comme le « cloud publishing » d'Inkling.

 

Imaginez : vous êtes un jeune éditeur d'e-books débordant d'énergie. Demain, vous publiez une série de manuels scolaires sur l'iBookstore, participant ainsi à la révolution numérique du monde pédagogique. Et là, un des auteurs vous appelle parce qu'il a repéré un bug dans l'agencement de l'ouvrage : pas d'iPad, pas d'iMac, donc pas d'iBooks Author, donc aucun moyen de rectifier l'erreur. Les problèmes ne font que commencer.

 

La vie d'un éditeur n'est pas toujours aussi tragique, mais la situation n'est pas inconcevable tant Apple a verrouillé son logiciel de création autour de ses autres produits, notamment Keynote et iTunes. « Et surtout, les livres numériques qui découleront de l'application ne pourront être vendus que, et que seulement, au travers de l'iBookstore. Des livres principalement scolaires, puisque l'appli ne semble pas vraiment avoir été conçue pour autre chose » (voir notre actualitté)

 

 

En réponse à cette stratégie, Inkling joue le jeu de l'ouverture à l'extrême : il va proposer via son outil Habitat un système de « cloud publishing » qui permettra aux auteurs, éditeurs, illustrateurs et autres collaborateurs de travailler sur leur maquette d'e-book depuis n'importe quel support. Fonctionnant à la manière des documents partagés, chaque modification effectuée par les utilisateurs est enregistrée et visible par tous. Inkling Habitat intègre également un indicateur d'erreur, basé sur une série de tests d'affichage et de compatibilité, qui rendra sûrement bien des services aux designers d'e-books. Enfin, la panacée pour les éditeurs sera sans doute l'ajustement automatique du contenu (merci l'HTML5) selon les plates-formes et les tablettes.

 

Retrouver tous les logiciels, sur Comparonet

 

Un marché convoité

 

Une telle souplesse laisse dubitatif, et on pourrait craindre de nombreux bugs tant l'ambition est démesurée. Mais le fait que Matt McInnis, fondateur d'Inkling, soit un transfuge de chez Apple (où il officiait en tant que responsable du marketing pédagogique) explique ce positionnement : il faut connaître son adversaire et se connaître soi-même... En promouvant une approche quasi libertaire de l'édition, Inking dispose alors d'arguments de poids face à Apple, d'autant plus qu'il bénéficie du soutien de Mc Graw-Hill et de Pearson, deux mastodontes outre-Atlantique.

 

Pour les prétendants à l'édition numérique, l'objectif est « de donner aux auteurs un outil qui ne demande pas de compétences techniques particulières et qui les aidera à concevoir leur ouvrage plus rapidement » comme le définissait Lori Jordan, cofondateur de Red Staple, un des acteurs principaux du secteur. McInnis est, lui, persuadé que « la plate-forme d'Apple ne permet toujours pas aux éditeurs de créer des livres de haute qualité »

 

Inkling a également décidé de travailler en collaboration avec Aptara et Innodata Isogen, deux sociétés spécialisées dans la création de contenu numérique. Les éditeurs avides d'innovations devraient ainsi pouvoir commander les fonctionnalités interactives désirées via Habitat, qui se chargerait de relayer la commande. Seule info manquante, et pas des moindres : Inkling n'a fourni aucun détail quant au coût du service (les curieux peuvent s'inscrire pour la version bêta à cette adresse), ni sur une potentielle commission sur les ouvrages mis en vente. Par peur de déplaire ?

Sources : Tuaw , USA Today , Mashable , Inkling

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Pourquoi écrivez-vous, Olivia Elkaim ?

  . Olivia Elkaim est l'auteur de trois romans : Les Graffitis de Chambord (Grasset, 2008), Les Oiseaux noirs de...

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com