Lecture numérique > Acteurs numériques > Actualité

Samsung impatient de sortir sa librairie d'ebooks français

Un avant-goût de guerre commerciale intense

Le jeudi 06 juin 2013 à 15:32:10 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

La société coréenne Samsung devrait rebaptiser sa plateforme de téléchargement et d'utilisation d'ebooks Readers Hub, en Samsung Books. IDBoox indique qu'une source interne chez Samsung leur a dévoilé l'ouverture d'un magasin de livres numériques avec un nouveau catalogue, qui regroupera davantage de littérature française. 

 

 

Samsung Galaxy S4 - gap with dust

 

Kārlis Dambrāns_CC BY 2.0

 

La date de lancement de la nouvelle librairie numérique n'est pas encore définie, mais il se fera bientôt. De quoi ajouter une bonne dose de concurrence sur le marché des distributeurs numériques : les géants Apple iBookstore, Amazon Kindle et Google Play doivent se préparer à placer le curseur encore plus haut.

 

Samsung compte nouer des liens de plus en plus étroits avec des partenaires français. L'opérateur travaille déjà avec le distributeur français de livres numériques Immatériel.fr, et souhaite collaborer avec Numilog, distributeur fondé en France en l'an 2000 qui propose maintenant gratuitement l'application Club Reader aux libraires. Le résultat espéré ? Atteindre une offre aussi conséquente que les catalogues numériques d'Appel ou d'Amazon.

 

D'ailleurs, le constructeur de téléphonie mobile vient d'intégrer 2 500 nouveaux titres, de l'éditeur et distributeur Albin Michel. Ainsi, le livre La Conjuration primitive de Maxime Chattam, qui a participé à l'évènement littéraire organisé lors de la sortie de la tablette Samsung Galaxy Note 8.0, est désormais disponible. Le livre interactif de Stephen King, Ghost Brothers of Darkland County fait aussi partie de la liste.

 

 

Le Reader Hub, en démonstration

 

  

En interne, l'équipe s'est sérieusement lancée à la recherche d'éditeurs français, pour élargir un maximum l'offre de ses titres. Avec ce projet de développer un nouveau Ebook Store sur ses smartphones, Samsung va sans doute faire des étincelles sur le marché. Une aubaine pour les éditeurs, et un avant-goût de guerre commerciale pour les gros distributeurs. Samsung a déjà sû se faire une place importante sur le marché du mobile. La clientèle est là. Elle sera donc a priori fidèle.


La refonte graphique de l'interface du nouveau Samsung Store est également prévue. Ces nouveautés arriveront de concert pour rendre plus agréable la lecture et l'achat d'ebooks. Les lecteurs devraient tout d'abord bénéficer de cette nouvelle interface avec le Samsung Galaxy S4. D'après Id Boox, la mise à jour devrait s'étendre à d'autres modèles de téléphones portables tels que le Galaxy Note 8 et le Galaxy S3.

 

Contacté par ActuaLitté, Samsung ne souhaite pas divulguer plus d'information pour le moment.

 

En revanche, Alexandre Levasseur, responsable de diffusion numérique pour la société eDantes, a pu apporter quelques précisions, notamment sur le retard du lancement officiel : « Cela arrive que les entreprises fassent d'abord un lancement confidentiel avant d'aller plus loin. » La création de la librairie numérique date en fait de fin 2012 : « Cela fait 8 mois que les titres sont vendus. Immateriel est le pionnier : c'est le distributeur présent depuis le début. Rendons à César ce qui est à César. »

 

"Le catalogue est incomplet"

 

Élisa Boulard, responsable commercial à Immatériel, explique le retard de ce lancement officiel : « Le catalogue est incomplet ». Les éditeurs en papier et numérique seraient prêts techniquement, mais pas commercialement : « ils ne sont pas pressés de vendre leurs titres. Ce n'est pas une priorité pour eux. Le papier est leur plus grosse source de business », remarque-t-elle. Quant à Samsung, ils sont impatients : « Ils ont des équipes partout pour orchestrer le projet : en France, en Corée... Mais ils sont un peu bloqués ».

 

D'après Élisa Boulard, le lancement officiel devrait se faire lors des fêtes de fin d'année. « La plateforme Eden, eplateforme d'Editis, l'Harmattan et Iznéo » seront les prochains distributeurs à se joindre au projet.

 

La nouvelle librairie numérique sera loin de réunir seulement des titres français. À l'inverse d'Apple, qui avait fait son lancement territoire par territoire, Samsung fera un lancement global et mondial. « C'est aussi une façon de s'affranchir de Google Play, puisque l'application est installée par défaut sur les tablettes et smartphones Samsung. Je pense qu'ils veulent être moins dépendants de leur système d'exploitation en faisant des choses alternatives » , analyse Elisa Boulard. 

Pour approfondir

photo Lauren Muyumba

   

Lauren Muyumba, journaliste apprentie. Encre ouverte sur le monde, bille de motivation, plume d'esprit, support web.

 

Mots clés :
Samsung - Nouvelle librairie - France - Numérique



Réactions

Publié par Moggio

 

Vive la concurrence !

Écrit le 06/06/2013 à 20:53

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com