Le monde de l'édition > Bibliothèques > Actualité

BPI : Filippetti contraint le directeur, Patrick Bazin, à revoir sa copie

Au boulot, dans les meilleurs délais

Par Cécile Mazin,Le lundi 07 janvier 2013 à 15:07:55 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Exclusif : Un préavis de grève était lancé à la BPI, le 25 septembre 2012, faisant suite à la mobilisation des syndicats. Ces derniers remettaient en question la politique initiée par Patrick Bazin, nommé à la direction en 2010. C'est que, deux ans après la nomination, l'intersyndicale dénonçait la volonté d'instaurer de nouveaux services « au détriment de services et de collections déjà existants ». 

 

 

Parvis de Beaubourg

Parvis de Beaubourg

Melody_nelson, (CC BY-NC-ND 2.0)

 

 

Après avoir passablement remué ciel et terre, Daniel Guérin, en charges des affaires sociales pour le ministère de la Culture, avait accepté de recevoir les syndicats. Fin décembre, les syndicats ont reçu un courrier qui donnait suite aux différentes réunions et interventions au ministère : Aurélie Filipetti donne une nouvelle orientation au directeur, Patrick Bazin, reprenant également nombre des arguments présentés par les représentants du personnel, mais également défendus par les syndicats. 

 

Dans son courrier, la ministre rappelle que la BPI n'est ni une Bibliothèque municipale ni une bibliothèque universitaire, que le nombre de tables de travail doit être conservé - commentaire qui remet radicalement en cause le projet initial -, ainsi que la qualité de l'offre documentaire et les secteurs qui ont fait la réputation de la BPI : autoformation, cinéma documentaire, accueil des handicapés.

 

Elle insiste sur l'importance de la concertation et du dialogue avec le personnel et les représentants du personnel, montrant ainsi une certaine connaissance du manque de communication et de concertation de la direction. « Tous ses éléments nous ont été confirmés lors d'une réunion avec Daniel Guérin où il nous a été confirmé que le ministère serait attentif à ce que le directeur et l'équipe de direction respectent les indications et ces  "nouvelles" orientations dans le projet, sinon le ministère ne financerait pas le projet », nous explique-ton à la BPI.

 

En avant, marche

 

Pour l'intersyndicale, il s'agit évidemment d'une série de bonnes nouvelles... avec quelques nuances. En effet, le risque, dans une période de restrictions budgétaires, existe toujours que le ministère saisisse l'occasion pour ne pas débloquer les budgets nécessaires. Toutefois, cette situation, qui contraint la direction à reprendre son projet, « notamment pour la politique documentaire qui était bien engagée », serait préférable à ce qui était alors sur les rails. 

 

En outre, si la communication de la lettre de la ministre, en date du 3 décembre, n'a pas été immédiate, il faut souligner que Patrick Bazin avait diffusé un petit message dans Axone, outil de diffusion d'informations propre à la BPI. Et ce, avant de porter à la connaissance des intéressés, le courrier de la ministre. 

 

Dans son message, le directeur de la BPI souligne que la lettre de la ministre « prend toute la mesure des défis auxquels sont confrontées les bibliothèques aujourd'hui et qui engage instamment la BPI à poursuivre son effort de modernisation afin d'impulser une nouvelle dynamique dans le champ de la lecture publique ». 

 

Forte de cette ambition, elle formule des orientations : travailler à la diversification des publics ; favoriser la pluralité des usages à travers une recomposition des espaces ; créer un espace « nouvelle génération » ; revenir à une entrée unique et réinscrire la BPI dans le projet culturel du Centre Pompidou, par exemple à travers la thématique de l'éducation artistique ; développer la coopération à partir de pôles d'excellence comme le handicap, l'autoformation, le cinéma documentaire, le numérique.

Le constat de la pression étudiante sur la place de Paris l'amène à demander le maintien du nombre de places de travail. Mais, en contrepartie, elle souhaite qu'un engagement du Centre Pompidou aux côtés de la BPI permette une optimisation des espaces, voire la conquête de surfaces supplémentaires. Cette prise de position marque un  tournant important dont nous allons pouvoir tirer les conséquences dans l'amendement de notre projet.

 

Concrètement, le comité de direction de la BPI doit définir la nouvelle méthodologie à adopter, dans le courant du mois, et la présenter aux chefs de service ce 24 janvier. « Ensuite, le processus de conception, qui devra déboucher au printemps, s'appuiera sur une large implication des équipes. Les conclusions de celui-ci permettront, alors, à la ministre de se prononcer en tenant compte des financements nécessaires et du calendrier », précise le directeur. 

 

Pour sa part, la ministre a été claire : « Je souhaite que le nouveau projet qui sera issu de vos travaux soit soumis à une étroite concertation préalable avec les personnels et leurs représentants. Je vous demande de l'accompagner d'un échéancier réaliste pour la mise en oeuvre, qui tienne compte des contraintes des finances publiques que vous connaissez. » 

 

 

Pour approfondir 

Préavis de grève à la BPI : le grand projet tourne au vinaigre

Les syndicats de la BPI dénoncent un quotidien qui se dégrade

 

 

 Lettre Mission Ministre BPI 32

 

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com