Le monde de l'édition > Bibliothèques > Actualité

Paris : un incendie attaque le toit de la Bibliothèque nationale (MàJ 2)

FSU appréhendait la fumée depuis 2012

Le lundi 05 août 2013 à 10:48:29 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Ce lundi matin, un incendie a endommagé cent mètres carrés de la toiture de la Bibliothèque nationale à Paris, sur le site Richelieu. Sans faire de blessés, selon la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP). Son porte-parole le lieutenant-colonel Samuel Bernès, a confié que le feu avait pris dans une partie de la toiture actuellement en chantier de désamiantage.

 

 

Crédits : BnF

 

L'incendie, d'origine probablement accidentelle, mais déterminée pour l'heure sans plus de précision, a touché le « quadrilatère Richelieu », 5 rue Vivienne à Paris. Le berceau historique de l'institution bibliothécaire, depuis le 18e siècle, et qui abrite désormais des manuscrits, cartes et autres monnaies. Une zone en rénovation depuis 2008, et un chantier programmé sur huit ans.

 

120 sapeurs-pompiers ainsi qu'une trentaine de véhicules ont été mobilisés en raison de la nature exceptionnelle du bâtiment qui abrite en permanence un détachement de la BSSP. Les pompiers ont ainsi pu procéder à l'évacuation de huit ouvriers et au balisage du bâtiment, afin de guider les sapeurs qui ont lutté contre les flammes.

 

À noter que la Fédération Syndicale Unitaire (FSU), pointait des risques croissants d'incidents, dès le 15 février 2012, ainsi que des aléas dans les moyens de prévention des sinistres mis en oeuvre ainsi que de protection du personnel.

 

 

mise à jour 12h : 

La ministre de la Culture ne pouvait pas rester insensible à cet événement. Selon elle, la directrice générale et le cabinet du ministre se sont rapidement rendus sur les lieux. Dans un communiqué, elle apporter quelques précisions sur ce départ d'incendie. 

L'incendie, qui a causé de faibles dégâts matériels sur une superficie d'environ 100 m², était localisé sous les toits dans une zone de désamiantage des locaux, confinée et sous cloisons étanches. Les pompiers de Paris sont parvenus très rapidement à maîtriser l'incendie. Aucun blessé n'est à déplorer et toutes les précautions ont été prises pour préserver les pompiers en contact avec la zone des risques de contamination. Le feu aurait pris au niveau d'un dispositif de filtrage de l'amiante.

Le chantier était terminé depuis vendredi 2 août et venait d'être vidé de ses matériels. L'incendie est resté circonscrit à la zone en toiture sur une vingtaine de mètres, les pompiers ont pris les dispositions appropriées pour éviter toute reprise de feu dans cette zone.

La partie du site Richelieu ouverte au public a rouvert normalement ses portes à 10 h ce matin. La date de reprise du chantier de rénovation de la partie en travaux de cette zone de chantier sera établie dès la détermination des conditions optimales de sécurité pour les personnels et pour la sauvegarde du site.

Les températures estivales étant exceptionnellement élevées, la ministre de la Culture et de la Communication a donné instruction à l'ensemble de ses services en charge des chantiers en cours de renforcer les mesures de suivi et de contrôle préventif des zones à risque de feu. Les Directions régionales des Affaires culturelles seront également invitées à faire vérifier, plus particulièrement, les bâtiments contenant des collections patrimoniales (locaux d'archives, bibliothèques).

 

Contactée par ActuaLitté, la BnF n'était pas encore en mesure de livrer davantage d'informations. 120 pompiers sont intervenus ce matin. 

 

Mise à jour 16 h :

La BnF a diffusé un communiqué de presse reprenant largement les informations du ministère de la Culture. Notons simplement ces quelques éléments supplémentaires : 

Le quadrilatère Richelieu est le berceau historique de la Bibliothèque nationale de France depuis le 18ème siècle, et abrite de très riches collections spécialisées de manuscrits, cartes, estampes, photographies et monnaies.
Pour sa rénovation complète, le quadrilatère a été divisé en deux zones séparées par une cloison étanche, l'une en chantier depuis 2010 le long de la rue de Richelieu, l'autre, rue Vivienne, restée ouverte pendant les travaux.

Les œuvres conservées dans cette dernière zone n'ont pas été touchées.

La partie du site Richelieu accueillant le public a rouvert normalement ses portes à 10h ce matin.
La date de reprise du chantier de rénovation de la zone en travaux sera quant à elle établie dès la détermina- tion des conditions optimales de sécurité pour les personnels et pour la sauvegarde du site. 

« Cet incendie s'est déclaré dans une zone en chantier. Grâce aux efforts conjugués de toutes les unités de sa- peurs-pompiers qui sont intervenues sur place, les dommages matériels ont pu être minimisés sans qu'il y ait d'incidence sur les collections de la Bibliothèque », précise néanmoins Jacqueline Sanson, directrice générale de la BnF. 

 

Sources : Le Figaro (AFP) , 20 Minutes , Bibliothèques en lutte (FSU)

Pour approfondir

photo Helmlinger Julien

   

Journaliste ActuaLitté. Padawan de l'information, en passe de devenir Jedi.

 

Mots clés :
BnF - Paris - Incendie -



Réactions

Publié par snoofie

 

Très bien, mais pourriez-vous éviter de suivre cette récente tendance à faire de "bibliothécaire" un adjectif ? c'est un nom commun, juste un nom commun. Il est vrai cependant qu'un adjectif serait commode...

Écrit le 06/08/2013 à 11:25

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Qui a peur du grand méchant loup ? « Chrono », 50ème nouvelle du Projet Bradbury

Le temps file : déjà le 50ème texte. D'ordinaire, chaque palier en dizaine est une source de satisfaction, mais à deux [...]

Le Paris me des kids, Marcella & Pépée

Présentation de l'éditeur : La Tour Eiffel dans tous ses états comme vous ne l'avez jamais vue. Couleurs pop et [...]

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com