Le monde de l'édition > Bibliothèques > Actualité

Pretnumerique.ca : Des ebooks en prêt bientôt dans tout le Canada

La solution attendue, et globale, pour les bibliothèques du pays...

Par Nicolas Gary,Le samedi 03 décembre 2011 à 13:27:32 - 3 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

À l'occasion du IIIe Congrès des milieux documentaires du Québec, qui a lieu à Montréal, la première plateforme de prêt de livres numérique pour le Canada a été présentée ce 1er décembre. Pretnumerique.ca sera bientôt disponible, pour l'ensemble des bibliothèques du pays.

Pretnumerique.ca résulte d'une collaboration entre éditeurs, libraires, bibliothèques et réseaux de distribution. Une collaboration globale de la chaîne du livre, qui s'incarnera bientôt dans plus de 1000 établissements, au fil des mois à venir.

Les ouvrages, on s'en doute, seront DRMisés : un verrou intégré leur donnera une durée de vie limitée et conscrite à la période de prêt. « En favorisant l'accès à tous les citoyens aux livres publiés en langue française sous forme numérique, Pretnumerique.ca deviendra une vitrine de choix pour les livres numériques québécois », souligne le communiqué de presse.

Dans la boucle de ce projet-pilote, on compte la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF). La plateforme, pour sa part, a été développée par la société De Marque, qui était à l'origine du projet Eden Reader, réunissant Gallimard, Flammarion et La Martinière.

 

 

 

La plateforme avait été annoncée par De Marque début novembre. « Ce consensus nous positionne à l'avant-garde en matière de façon de faire pour le prêt de livres numériques dans les bibliothèques québécoises. Le dévoilement de cette plateforme technique aux professionnels des bibliothèques publiques sera l'occasion de présenter les services ainsi que les interactions que cette plateforme entretient avec celles des autres acteurs du monde du livre. »

« L'association Les Bibliothèques publiques du Québec, le Réseau BIBLIO du Québec et BAnQ sont ainsi fiers de rendre disponible aux bibliothèques et à leurs usagers la plateforme Pretnumerique.ca qui deviendra un incontournable du prêt de livres numériques en langue française. »

Pour profiter de cette offre, en toute simplicité, les usagers des bibliothèques, « n'auront qu'à s'authentifier sur le site Internet de leur bibliothèque pour pouvoir emprunter le livre qui les intéresse ». En outre, les ouvrages empruntés numériquement seront alors rendus ‘indisponibles', ce qui impliquera que les bibliothèques aient à acheter plusieurs titres pour pouvoir les prêter simultanément.

Une fois la durée de prêt atteinte, le livre sera automatiquement remis en prêt dans l'établissement, et inconsultable pour l'usager qui en profitait. Il s'agit là d'un moyen simple de régler les questionnements qui agitent les éditeurs étasuniens, à condition que des règles aussi lourdes que celles mises en place par l'éditeur HarperCollins ne soient pas appliquées.

 

Pour l'heure, les accords financiers qui sous-tendent cette aventure n'ont pas été dévoilés. Mais s'il y a anguille sous roche - auteurs non-consultés, ou accord non obtenu, et ainsi de suite - cela devrait se savoir sous peu.

Pour le moment, seuls sept établissements sont indiqués comme accessibles depuis la plateforme, au design particulièrement épuré. À voir... 

 

Pretnumerique.ca

 

 

Sources : News Wire , Viriginie Clayssen (Twitter)

Pour approfondir

Mots clés :
prêt - ebooks - Canada - bibliothèque



Réactions

Publié par Corrine

 

Demarque fait ce qu'a fait Numilog il y a 10 ans. Bravo !
En attendant, ici en France, les bibs se désengagent toutes les unes après les autres du système chronodégradable de prêt en bib de Numilog.

Encore un projet qui a du couter une fortune et qui fera un flop. (Souvenez vous de la Hutte !)

Écrit le 03/12/2011 à 12:36

Répondre | Alerter

Publié par Clément Laberge

en réponse à Corrine  

@Corrine

Vous faites erreur. Le système mis en place n'a rien du système de Numilog. Il ne s'agit ni d'un système pour vendre les livres, ni d'un portail d'accès centralisé — c'est essentiellement un ensemble de webservices mis à la disposition des bibliothèques; et qui restera vraisemblablement invisible aux usagers dans bien des cas.

De plus, si pretnumerique.ca a été développé par De Marque pour les bibliothèques, ce qu'il faut retenir c'est que ce sera un système entièrement maîtrisé par elles — qu'elles pourront faire évoluer comme bon leur semble (pour intégrer éventuellement de l'accès en streaming, par exemple — si elles arrivent à le faire de façon satisfaisante pour les éditeurs).

De Marque sera relié à pretnumerique.ca comme n'importe quelle autre plateforme de distribution numérique qui le souhaitera. Le système est ouvert et fait une place à toutes les bibliothèques, les éditeurs, les distributeurs et les librairies qui le souhaitent.

Les acteurs du monde du livre québécois ont fait le pari de définir ensemble la manière par laquelle les livres allaient être rendus disponibles sous forme de prêts dans les bibliothèques publiques québécoises. Cela a nécessité des dizaines d'heures d'échanges entre tous ces acteurs au cours de la dernière années, requis beaucoup d'ingéniosité technique, mais on y est enfin presque... la phase pilote se termine et le déploiement progressif dans le réseau des bibliothèques commence.

Ne sous-estimez pas la force d'une solution quand elle est le fruit d'un consensus — d'autant qu'elle repose sur une brique technique qui sera entièrement maîtrisée par les bibliothèques publiques elles-mêmes.

À suivre.

Écrit le 03/12/2011 à 15:16

Répondre | Alerter

Publié par Clément

 

En complément, j'ai pris le temps de décrire les fondements du système ici:

http://remolino.qc.ca/2011/12/03/au-sujet-de-pretnumerique-ca/

Écrit le 05/12/2011 à 12:11

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

Aperçu sur la littérature dite « populiste » – Un article à paraître en Roumanie

Chers lecteurs de Roumanie, Une pluie épaisse comme une soupe tombe depuis plusieurs jours sur Paris. On se croirait en automne. [...]

Devenir son propre livre : « La boucle du relieur », 48ème nouvelle du Projet Bradbury

Je ne m'en cache pas. D'ailleurs, ce n'est plus un secret pour personne : même si je suis fier d'avoir [...]

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com