Le monde de l'édition > Bibliothèques > Actualité

Technologie : les bibliothécaires scolaires comme prescripteurs

selon une enquête du School Library Journal

Par Julien Helmlinger,Le lundi 05 novembre 2012 à 16:35:14 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

La dernière étude du School Library Journal, intitulée 2012 School Technology Survey, révèle que les bibliothécaires scolaires et autres spécialistes des médias ouvrent la voie à l'apparition des nouveaux médias, des appareils mobiles et autres technologies basées sur internet, au sein des établissements d'enseignement.

 

 

 

 

Nouveau rôle des bibliothécaires scolaires

 

Les résultats de l'enquête indiquent : que 87 % des bibliothécaires scolaires interrogés affirment être responsables de la technologie de leur bibliothèque, et 60 % d'entre eux auraient également introduit celle-ci au sein des salles de classe. Par ailleurs en ces temps de restrictions budgétaires, 44 % des interrogés déclarent servir l'équipe technologique de leur établissement et d'optimiser la sécurité de leur emploi par le développement de ces nouvelles compétences.

 

Une spécialiste d'une école élémentaire du New Jersey, Erica Braveman, a déclaré : « Les étudiants ont besoin d'apprendre à se servir de la technologie avant de pouvoir effectivement créer avec. C'est comme apprendre à conduire une voiture : s'ils n'apprennent pas les instructions adéquates, ils vont se crasher. [...] Le temps pour leur apprendre à utiliser les outils est limité, les enseignants ont d'autres choses à leur apprendre, c'est un défi. »

 

 

Enseignement assisté par le numérique

 

Les écoles mettent en place des programmes one to one, nécessitant que chaque élève possède un ordinateur portable, une tablette ou autre appareil numérique. La tendance est sans surprise à la hausse, passée de 21 % en 2011 à 27 % en 2012.

 

L'augmentation des tablettes est la plus significative, utilisées avec les élèves par 26 % des bibliothécaires scolaires, ce qui représente plus du double des chiffres relevés en 2011.

 

L'éducation tire désormais parti d'équipements vidéo ou photo, de logiciels, ou autres tableaux interactifs, comme des ressources fournies par Animoto, Google Docs, ou encore Wordle.

 

L'utilisation des ebooks continue d'exploser. 47 % des spécialistes interrogés déclarent les mettre à profit, contre 31 % l'année dernière. 63 % des élèves les lisent sur les ordinateurs de la bibliothèque, 17 % sur leurs tablettes et 21 % sur des ereaders. L'utilisation de ces appareils de lecture est permise dans un nombre croissant d'établissements

 

 

 

 

 

Adoption des applications sociales 

 

Près de la moitié des établissements scolaires se sont finalement tournées vers l'utilisation des applications sociales dans le cadre de l'enseignement. Sur la première marche du podium, utilisée par 18 % des bibliothécaires scolaires, on retrouve le site Edmodo, lancé en 2010. Celui-ci permet notamment le partage et la collaboration en ligne.

 

D'autres applications sont également mises à profit dans le cadre de l'enseignement, parmi lesquelles : Google+, Delicious et GoodReads. Le réseau Facebook, quant à lui, se retrouve largement derrière.

 

 

Un aspect ludique qui séduit les élèves

 

Par ailleurs, les observateurs en milieu scolaire ont remarqué que les élèves apprécient l'utilisation de ces nouveaux outils d'apprentissage, parfois amusants.

 

Sabrena Wetzel, bibliothécaire dans une école de Chicago qui met à profit la technologie pour enseigner la géographie, a confié :  « J'ai utilisé un site internet sur les continents pour examiner où nous allions envoyer Flat Stanley, et ... ils ont dû comprendre les continents. Ils ont vraiment apprécié cela. »

 

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Écrire en funambule : « Le Jour du grand orage », 36ème nouvelle du Projet Bradbury

Je l'ai dit plus d'une fois : le Projet Bradbury est aussi l'occasion pour moi d'expérimenter et, à mesure...

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com