Le monde de l'édition > Economie > Actualité

L'édition numérique connaît un certain ralentissement

Alors que les ebooks d'enfant s'en donnent à coeur joie

Par Ania Vercasson,Le mardi 16 octobre 2012 à 12:52:58 - 1 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Au sein de l'univers numérique, les ebooks d'enfants ont la part belle, selon The Association of American Publishers. La première moitié de l'année 2012 montre une belle croissance, alors que les ventes d'ebooks adultes connaissent un certain ralentissement, miroir sensible de la santé du secteur commercial du numérique.

 

 

 

 

Le nouveau rapport de l'AAP inclut désormais de nouvelles catégories lors de ses sondages : les enfants et les jeunes adultes. Et l'enquête révèle que ce n'est rien qu'une augmentation de 146,4 millions de dollars, lors du premier semestre, que connaît le secteur de ventes des livres numériques pour enfants et jeunes adultes. Soit une hausse de 252 % par rapport à la même période, l'an dernier. Avec 1200 éditeurs interrogés en 2012, contre 90 en 2011, les chiffres se veulent plus proches d'une réalité éditoriale toujours en mutation.

 

Outre le succès des ebooks pour enfants, le commerce des livres numériques pour adulte subit un certain ralentissement de croissance. Avec une hausse de 34,4 % au premier semestre, l'année précédente a connu une croissance à trois chiffres... La baisse de 20 % de vente des livres de poche contribue à penser que les habituels acheteurs se sont tournés vers les ebooks. Ce ne sont donc pas ces derniers qu'on délaisse. D'ailleurs, dans l'ensemble, les ventes d'ebooks représentent environ 25 % du CA du commerce, soit une hausse de 52 % par rapport à la même période en 2011. Soit un revenu de 768 millions de dollars pour le premier semestre.

 

La croissance numérique des grandes maisons d'édition, comme Random House ou Hachette, semble avoir également ralentie, comme ayant atteint désormais un "pic" qui n'engrange plus de montées spectaculaires. D'après les rapports, les revenus de l'édition numérique dans les deux sociétés représentent désormais 27 % du chiffre d'affaires total, en hausse d'environ 21 % l'année précédente. 

 

Évidemment, le rythme vertigineux que connaissait le secteur numérique ne pouvait pas durer éternellement.

 

Sources : The Digital Book World , Publishers Launch , The deal logical compagny

Pour approfondir

Mots clés :
edition - numérique - AAP - ralentissement



Réactions

Publié par Minecraft

 

Une excellente nouvelle ! Champagne !

Écrit le 16/10/2012 à 18:48

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

#StorySeller Ecrivez, on s'occupe du reste La littérature selon Amazon , le reportage selon Arte

Ceci est un Post LT/Commentaire du reportage Un format TRES bâtard, une succession de prises de notes relatant/paraphrasant en...

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com