Zone 51 > Insolite > Actualité

Les outils des écrivains à succès pour leurs best-sellers

Un point commun : il s'agit d'écrire...

Le lundi 19 mai 2014 à 14:13:15 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Que ce soit la cafetière toujours pleine de Balzac, les ecstasys de Beigbeder ou les heures de solitudes de Flaubert, les écrivains passent leur temps, en d'interminables journées, à concevoir leurs oeuvres. Cette évidence lourdement assenée, revenons un instant sur les outils qui servent à la création. Chacun son petit mérite, chacun quelque chose pour plaire, mais pour Rowling, Daniel Steel ou Stephen King, quel est l'instrument d'écriture favori ?

 

 

 

Si JRR Martin a fait le show, en annonçant qu'il écrivait encore ses livres sous MS-DOS, les auteurs n'ont pas tous les mêmes outils pour rédiger les livres qui font rêver. Mais rares sont ceux qui s'appuient sur les ordinateurs, avec une tasse de café fumante. Bien entendu, on parle ici de ces auteurs qui ont d'ailleurs les moyens de ne pas recourir à un ordinateur : pour beaucoup d'écrivains qui ne vendent pas à 100.000 exemplaires, il est obligatoire d'envoyer un fichier numérique relu à son éditeur. 

 

En mars dernier, Geoffroy Pelletier, directeur de la Société des Gens de Lettres nous faisait part de ses inquiétudes concernant la hausse de la TVA pour les auteurs. « Il convient de préciser que le taux de TVA réduit dans les DOM était de 2,1% (contre 5,5%) et le forfait déductible de 0,4% (contre 0,8%). Il y a donc bien une apparente proportionnalité entre ces deux taux. Même en cas de retour à une TVA sur les droits d'auteur de 5,5%, il faudrait d'ailleurs s'interroger sur une revalorisation de ce différentiel qui couvre au mieux l'achat d'un crayon et d'un cahier d'écolier, à l'époque où il n‘est plus possible de faire publier un livre sans posséder un ordinateur. »

 

Avec un avenir qui se noircit plus encore d'encre électronique, nous précisait un auteur publié dans une grande maison parisienne : « Et si demain, les éditeurs nous réclament des EPUB 3 déjà codés aux auteurs, en guise de manuscrits, comment pourront-ils faire, sans ordinateur ? Et puisqu'il ne leur est pas possible de déduire la TVA de nos achats, il devient nécessaire d'augmenter le pourcentage forfaitaire de TVA déductible qui est fixé par la loi. »

 

Mais ne nous attardons pas à ces contingences matérielles, et directions les nues des best-sellers : stylo, machine à écrire, Ninja Essays propose une petite infographie amusante. La société est spécialisée en conseil par des écrivains, pour la rédaction de documents.

 

 

 

 

Pour approfondir

photo Gary Nicolas

   

Directeur de la publication de ActuaLitté. Homme de la situation.

 

Mots clés :
outils pour l'écriture - machine à écrire - stylo plume - MS-DOS



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Les écrivains et leurs lecteurs

  Je viens de lire deux ouvrages très différents qui mettent cependant en scène tous les deux des écrivains et des [...]

Surfing, Jim Heimann

Présentation de l'éditeur : Apportez une touche d'adrénaline à votre quotidien. Avec le calendrier perpétuel [...]

La traversée du chien, Pierre Puchot

Quatrième de couverture : « Elle se tient là, à trente kilomètres de Paris, cette immense ville-cité de la Grande Borne, [...]

pub

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com